Mercredi 23 mai 2018
Lisbonne
Lisbonne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une nouvelle vie pour l’immobilier au Portugal

Par Christopher Marques | Publié le 11/12/2017 à 00:00 | Mis à jour le 10/12/2017 à 23:35
Photo : Lisbonne Parc Eduardo VII - @M.J. Sobral
Lisbonne_Eduardo_VII

Les prix de l’immobilier ont grimpé 8% au troisième trimestre 2017 selon l’institut des statistiques du Portugal. Le marché immobilier récupère des années de crise qu´il a connu, ce qui redynamise le secteur. L’augmentation des prix est particulièrement visible dans les quartiers historiques de Lisbonne, très recherchés par les investisseurs étrangers et les touristes.

 

Le directeur de l’agence Remax Time, Luís Silva, explique au Lepetitjournal Lisbonne que l’augmentation des prix est très forte dans des quartiers comme Alfama, Mouraria ou l’Avenue da Liberdade. La rénovation de bâtiments anciens  a pu se faire. "C´était des immeubles vieux et dégradés qui n´étaient pas récupérés parce qu’ils avaient une petite valeur de marché ou les locations était trop basses", explique l’agent immobilier.

Les prix augmentent aussi dans les quartiers résidentiels de la capitale portugaise et même en banlieue. Selon Luís Silva, l’immobilier est redevenu un investissement après la crise financière : "Les banques ont perdu la confiance des gens. L’immobilier est un investissement rentable et solide".

Le pays ne vit pas encore une bulle immobilière mais le risque existe, comme l´a dit récemment la Banque du Portugal et la Commission Européenne.

 

Les étrangers à Lisbonne

À Lisbonne, un quart des achats est fait par les étrangers. Les plus grands acheteurs sont les Français, suivis des Brésiliens et des Chinois -ces derniers parce-qu´ils veulent avoir accès au "golden visa" qui offre un visa européen aux investisseurs qui achètent un bien immobilier au Portugal a partir de 500.000 euros- En moyenne, un étranger donne 338.000 euros pour acheter une résidence à Lisbonne, 40% de plus qu’un citoyen portugais qui lui donne environ 244.000 euros.

Selon la publication Confidencial Imobiliario, un français paye en moyenne 277.000 euros pour s’offrir une maison à Lisbonne.

Mais, fait plus récent, les achats de biens immobiliers se font maintenant également en-dehors de la capitale portugaise, Pascal Gonçalves, administrateur de l’agence Maison au Portugal, explique que deux tiers de ses clients ne souhaitent pas acheter au centre de Lisbonne.

"Les retraités français ne cherchent pas à habiter Avenue da Liberdade, au Chiado ou à Alfama. Ils cherchent une bonne vue, des terrasses, la tranquillité et a être près des lieux où il y a une vie culturelle" explique Pascal Gonçalves au Lepetitjournal. Ils achètent dans des régions plus rurales, près de la mer, ou même au sud de Lisbonne, comme Alcochete.

Lisbonne
@M.J. Sobral

Les bénéficiaires des avantages fiscaux

Le Portugal est attractif pour de nombreux Français: du soleil, des biens immobiliers à des prix compétitifs à deux heures de Paris et, en plus, des avantages fiscaux. Les retraités étrangers y sont exonérés d’impôts pendant dix ans. En 2016, le Portugal a attribué ce statut spécial à plus de 10.000 étrangers qui y ont installés leur résidence.

Ce système ne fait pas que des heureux. Quelques gouvernements européens critiquent ces avantages et le gouvernement  propose  de réaménager très légèrement ce statut. Néanmoins, l’agent immobilier Pascal Gonçalves ne croit pas que ces changements puissent avoir un impact négatif sur  le marché immobilier. "Pour le moment, aucun changement n’est prévu. Quand il existera ça sera une révision autour de 5 et 10%. C’est relativement neutre", explique l’administrateur de l’agence Maison au Portugal, pour qui le Portugal maintiendra un avantage compétitif face à ses partenaires.

 

Comment louer à Lisbonne ?

En plus de l’intérêt étranger pour l’immobilier portugais, le pays vit un véritable boom touristique. Le nombre de touristes étrangers a augmenté de plus de 60% en quatre ans. D´anciens immeubles sont devenus des hôtels et des centaines d’appartements sont aujourd’hui loués aux touristes sur des plateformes comme Airbnb ou Booking. Pour ceux qui souhaitent habiter à Lisbonne,  le défi est considérable. Les prix ont augmenté de 19% en 2016 dans les quartiers historiques de Lisbonne. Un appartement de trois pièces coûte près de 1000 euros par mois. Ceci pour un pays où le SMIC est de 557 euros.

La mairie de Lisbonne vient de lancer un programme d´habitation sociale de 14 appartements à des prix accessibles mais c´est extrêmement peu. Par ce biais, on peut trouver une location pour un 3 pièces à 268 euros par mois. Néanmoins, l’offre municipale est réduite face à la demande de la population. Lors du précédent programme, en septembre 2017, 1.275 candidats avaient postulé pour seulement 15 appartements disponibles.

Le maire Fernando Medina, reconduit dans son mandat en octobre, a promis d´ici 2021 la construction de 6000 appartements. Les prix se situeront entre les 250 et 450 euros, de manière à ce qu´íls soient accessibles aux classes moyennes, en particulier aux plus jeunes.

Lisbonne vue du Tage
@M.J. Sobral

Une politique du logement

Porto connaît aussi des difficultés du même ordre. Le gouvernement portugais a ainsi décidé de faire de la politique du logement la grande priorité de la deuxième partie de son mandat qui se termine en octobre 2019.

Le premier ministre António Costa a créé en juillet 2017 un secrétariat d’État à l’Habitation pour mener ce combat. Le gouvernement socialiste devra proposer, entre autres, des programmes d´habitation à loyer modérés  et des exonérations d’impôts pour les propriétaires qui offriraient des locations à un prix inférieur à la moyenne.

Même si les prix continuent de grimper, le Portugal n’a pas encore atteint les niveaux des années 2000 en Espagne qui ont conduit celle-ci à une bulle immobilière.

Le problème qui se pose pour les portugais est celui du logement. Les portugais sont obligés de se loger de plus en plus loin du centre des villes où bien souvent ils travaillent, ce qui signifie des heures dans la voiture ou les transports en commun avant d´arriver au travail.

Coté positif, l’investissement étranger et le tourisme donne une nouvelle vie au secteur du bâtiment et aux vieux bâtiments de la capitale portugaise. Du point de vue de la rénovation de l´immobilier Lisbonne est désormais bien plus belle qu’elle ne l’était auparavant.

 

0 CommentairesRéagir

Actualités

MUSIQUE

L'Israel sacré à l'Eurovision, la France 13ème et le Portugal dernier

Israël a remporté pour la quatrième fois de son histoire le concours de l'Eurovision grâce à une chanson inspirée par l'esprit #MeToo, plébiscitée par des millions de téléspectateurs...