Mercredi 30 septembre 2020

Alain Muller - Installer son entreprise au Portugal avec XPmcp

Par Yann Arhuis | Publié le 05/07/2020 à 23:22 | Mis à jour le 05/07/2020 à 23:36
Alain Muller - XPmcp : Installer son entreprise au Portugal

 
XPmcp est une structure entrepreneuriale qui accompagne les indépendants et les grandes entreprises à s’installer au Portugal. Lepetitjournal a rencontré son dirigeant, Alain Muller, qui nous présente son activité, nous donne son avis sur l’économie portugaise et nous conseille sur les pièges à éviter lorsque l’on souhaite s’expatrier.
 

Lepetitjournal.com: Pourquoi avoir installé vos bureaux à Lisbonne ?

Alain Muller : Nous sommes installés depuis plus de vingt ans en Slovaquie. Nous souhaitions ouvrir un second bureau en Europe pour développer notre activité. Notre premier choix s’est porté sur l’Espagne. Après une étude de marché nous nous sommes rendu compte que les taxes étaient lourdes dans ce pays. De plus de nombreuses barrières étaient compliquées à dépasser comme la langue (manque de personne bilingue) ou la réactivité des intervenants.
Nous nous sommes donc tournés vers le Portugal. Nous avons découvert que les portugais avaient un savoir-faire au niveau technique, mécanique, de la plasturgie, de la soudure et du moulage… Tout ce savoir-faire est un énorme atout pour nos clients internationaux avec qui nous travaillons déjà en Slovaquie et qui cherchent comme nous à se développer en Europe. Enfin les Portugais parlent souvent plusieurs langues, ce qui est un avantage pour nos clients internationaux.
 

Quels sont les services que propose votre société XPmcp ?

Notre cœur de métier chez XPmcp est d’accompagner des particuliers et des entreprises dans leur recherche et leur installation professionnelle à l’étranger. Nous suivons ensuite leur activité avec notre cabinet comptable ISP-Portugal.

Nous débutons par l’identification et la recherche pour nos clients des biens industriels, biens professionnels (commerces), terrains, constructions, rachats de sociétés… Nous faisons ensuite toute l’étude de faisabilité, vérification cadastrale, différents audits (financier, économique), traduction de documents, négociation de contrats, tâches administratives… Nous pouvons enfin diriger nos clients vers des professionnels comme des avocats avec qui nous avons l’habitude de travailler et que nous savons sérieux pour réaliser les actes officiels.

Notre expertise nous a permis d’accompagner et de travailler avec des grands groupes comme Vinci, PSA, Nestlé, Ergotechno ou Kayser mais nous accompagnons également des structures plus modestes de 10 à 15 salariés, par exemple.


Quelles sont les points forts de votre entreprise ?

Notre expérience nous a permis d’avoir une bonne connaissance du marché industriel et commercial au Portugal. Nous sommes reconnus par de grands groupes pour notre vision en termes d’infrastructure, d’implantation, de législation et de fonctionnement des administrations du pays. Nous apportons des réponses concrètes à nos clients.

Enfin je pense que notre réactivité et le fait que notre équipe parle plusieurs langues nous permettent d’établir un rapport de confiance avec nos clients.

 

Que pensez-vous de l’économie portugaise et comment voyez-vous l’avenir après la crise du COVID-19 ?

Je suis très optimiste pour l’économie portugaise. Certes, avec la crise actuelle, le chômage a beaucoup augmenté dans certaine région comme l’Algarve et l’Alentejo mais je pense que les effets seront moins durables que pour la France ou la Belgique, par exemple.

De plus cette crise a démontré de nombreuses failles sur notre système de production. Je pense que de nombreux groupes vont relocaliser des chaînes de production et des industries en Europe en cherchant une main d’œuvre à moindre coût. Les pays de l’Est et le Portugal sont une excellente opportunité pour ces entreprises. Je pense également que l’état portugais va aider à la création et l’installation de nouvelles entreprises pour tourner la page au plus vite.

 

Avez-vous des conseils pour les personnes qui souhaitent s’installer au Portugal ?

Il est primordial de bien se faire accompagner par une société comme la nôtre, par exemple. Nous récupérons régulièrement des dossiers de clients qui ont essayé de passer directement par un avocat sans étudier globalement le projet. Il y a une grande différence entre la théorie et la pratique.

Ensuite il faut bien définir son projet et ses besoins en termes d’infrastructure, de main d’œuvre, d’approvisionnement... Beaucoup de gens conseillent le Nord du Portugal pour l’industrie mais la région de Porto est saturée. La main d’œuvre est très compliquée à trouver. Nous proposons donc à nos clients d’autres régions du Portugal qui offrent de bonnes structures routières et une main d’œuvre disponible.

Enfin, je pense qu’il faut avoir conscience que le Portugal n’est pas un paradis fiscal. Beaucoup de gens viennent nous voir en pensant qu’il y a très peu d’impôts dans le pays. Cela est faux ! La encore une vraie étude de marché et des réponses précises sont essentielles. Cependant, il y a de nombreux avantages à s’installer ici. 

 

En savoir plus : www.xpmcp.pt

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Lisbonne

EDUCATION

Une rentrée scolaire inédite au Portugal !

Alors que les nouvelles mesures sanitaires pour faire face à la pandémie viennent d’être annoncées, c’est plus d’un million de jeunes portugais qui feront leur retour à l’école cette semaine.

Comprendre le POrtugal

TOURISME

COVID-19 - Le tourisme se réinvente au Portugal

Alors qu’il caracolait sur les podiums du monde entier il y a à peine quelques mois, le Portugal se retrouve privé de touristes. le secteur touristique portugais tente de booster son marché intérieur.