Mercredi 21 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Fête de la Musique: ADFE et UFE ensemble

Par Lepetitjournal Lisbonne | Publié le 28/05/2019 à 23:00 | Mis à jour le 10/06/2019 à 21:53
Fête de la Musique lisbonne

Le 21 juin 2019, sous l’égide de l’Ambassade de France, à l’initiative des deux associations françaises reconnues d’utilité publique présentes au Portugal l’ADFE et l´UFE, et avec le soutien des conseillers consulaires, la Fête de la Musique s’installe à Lisbonne pour la soirée dans les jardins de l’Ambassade de France.

Si à cette date de nombreux pays d’Europe fêtent la musique, cela n´a pas toujours été le cas au Portugal. C´est la première fois que cette fête se déroule, sous cette forme, au Portugal. Elle sera gratuite et ouverte à tous  les francophiles, quelle que soit leur nationalité. Il est néanmoins obligatoire de s’être inscrit au préalable pour des raisons de sécurité(1) .

Appel auprès des sponsors
Bien que l’Ambassade offre l’espace, les deux associations lancent un appel auprès des sponsors. Cette organisation qui vise à faire rayonner un événement culturel français, représente un effort sur divers plans et notamment du point de vue financier.
Les organisateurs offrent de la visibilité lors de la soirée musicale à toute entreprise ou autre organisation qui fera un don.(2) 
 
 
(1) et (2) Contacts: fetedelamusique.lisbonne@gmail.com

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ENVIRONNEMENT

Des volontaires au service de l´environnement

Depuis le début de la saison estivale, plusieurs jeunes vêtus d’un short, d’un polo et d’une casquette à l'inscription suivante : “voluntario”, arpentent les plages pour récolter tous les déchets.

Que faire à Lisbonne ?

Les meilleurs rooftops de Lisbonne

Qui dit collines, dit points de vue. Il existe à Lisbonne de nombreux bars et restaurants qui bénéficient d’un rooftop et surtout d’une vue imprenable sur Lisbonne. Voici quelques adresses...

Expat Mag

FAITS DIVERS

Du transit à la rétention, le calvaire de 3 Sud-Américaines en France

Jacqueline Madeline, Présidente de l'association Welcome a accepté de livrer son témoignage sur le cauchemar de trois touristes qui ont été placées en rétention alors qu'elles étaient en transit.