Mardi 16 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Emmanuel Macron à Lisbonne - Europe et interconnexions énergétiques

Par Maria Sobral | Publié le 30/07/2018 à 01:04 | Mis à jour le 30/07/2018 à 12:10
Photo : ©M.J. Sobral
Emmanuel Macron Lisbonne Europe énergie

Emmanuel Macron était à Lisbonne vendredi 27 juillet pour animer, avec le Premier ministre portugais António Costa, une consultation citoyenne consacrée aux « défis de l’Europe » et participer à un sommet sur les interconnexions énergétiques. Ce sommet a également réuni le chef du gouvernement espagnol - Pedro Sánchez - le commissaire européen chargé de l´action pour le climat et de l´énergie - Miguel Arias Cañete - ainsi que la vice-présidente de la  Banque européenne d´investissement (BEI) - Emma Navarro. 

 

 

Consultation citoyenne : "Quelle est votre Europe"

Des consultations citoyennes sur l’Europe sont en cours au Portugal, en France et dans les autres pays de l’Union. Il s’agit de débats ouverts et pluralistes, où le public pourra s´exprimer librement, jusqu'à la fin de l'année 2018, sur des sujets liés au futur de l´Europe.

Vendredi 27 juillet, une consultation citoyenne inédite a eu lieu à la Fondation Gulbenkian à Lisbonne, réunissant pour la première fois deux Etats membres : la France et le Portugal. Cette consultation a aussi marqué le début de la première visite présidentielle d´Emmanuel Macron au Portugal.

Dans un auditorium comble et une ambiance complice, Emmanuel Macron et António Costa ont pendant répondu tour à tour aux questions du public, parmi lequel figuraient des Portugais mais aussi de nombreux Français. Des migrations aux relations de l'Union avec le Royaume-Uni, en passant par la libre circulation au sein de l´Europe, les nationalismes, l´axe franco-Allemand et la gouvernance des Etats membres, les thèmes abordés ont été variés. 

Les deux dirigeants ont affirmé leur souhait d´une Europe  « forte ».  Emmanuel Macron a décrit sa vision d´une Europe à plusieurs vitesses, animée par l´objectif d´avancer progressivement, au fil des enjeux. « ll ne faut pas que le cœur de l'ambition européenne se dissolve en attendant ceux qui sont plus éloignés d´une convergence » a t-il déclaré.  António Costa, quant à lui, souhaite donner à l'Europe davantage de moyens pour lui permettre d'atteindre les objectifs qu'elle s'est assignés.

Les deux dirigeants se sont prêtés à plusieurs bains de foule, à la sortie de la conférence, puis dans le quartier historique de Chiado et à la place du Comercio en fin de journée.  Ils ont également partagé un déjeuner de travail.

 

 

Sommet sur les interconnexions énergétiques

Dans l´après-midi du 27 juillet, s´est déroulé le deuxième sommet sur les interconnexions énergétiques, réunissant le Portugal, la France, l´Espagne, la Commission européenne et le BEI. Son objectif :  dynamiser le développement des interconnexions énergétiques entre les trois pays et répondre solidairement aux défis énergétiques auxquels fait face l'Union Européenne.  

Les dirigeants ont réaffirmé leurs engagements dans la lutte contre le changement climatique, via la rapide transition énergétique et la décarbonisation de l'économie. Les interconnexions énergétiques ont un rôle stratégique à jouer, afin d'obtenir une « énergie propre pour tous les Européens ». Les objectifs d´interconnexion de 10% et 15% sur 2020 et 2030 ont été renforcés, afin de développer, entre autres, les énergies renouvelables.   

Un accord a été signé pour permettre au Portugal et à l´Espagne d´atteindre un niveau minimum d´intégration des interconnexions dans le marché de l'énergie. Actuellement, le Portugal est en dessous des 3% alors que les objectifs ont été fixés à 10%. L'accord s'appliquera en particulier aux interconnexions transfrontalières des réseaux de gaz naturel et d'´électricité, afin de développer un échange commercial dans ce domaine. 

A l´issue de la rencontre, la BEI a annoncé un financement de 570 millions d´euros pour le projet d´interconnexion électrique du golfe de Gascogne, reliant la péninsule ibérique à la France. Un soutien d'importance pour atteindre les objectifs fixés par l'accord, a rappelé le Premier ministre portugais.

 « Cette journée illustre combien notre relation bilatérale s´inscrit au cœur des grand défis de l´Europe d'aujourd´hui »  a déclaré Emmanuel Macron. « Faire plus d´interconnexions suppose que nous puissions accélérer la décarbonisation du parc de production d´électricité » a t-il affirmé ensuite. 

 

3000

©M.J. Sobral

 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Gérard lun 30/07/2018 - 10:24

Quand un Président raconte du grand n'importe quoi avec un aplomb extraordinaire... Une perle lors de son discours sur les réalisations de l'Europe. La veille de sa venue à Lisbonne, Emmanuel MACRON explique avoir visité l'Observatoire du Pic du Midi qui est une des très belles réalisations de l'Europe... Comment un Président de la République peut-il renier une telle réalisation franco-française datant de plus d'un siècle...

Répondre
Sur le même sujet