Mardi 10 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FATIMA - Le Pape François à Fátima les 12 et 13 mai

Par Lepetitjournal Lisbonne | Publié le 10/05/2017 à 22:00 | Mis à jour le 07/01/2018 à 05:48

Le Pape François se rendra à Fátima, au Portugal, les 12 et 13 mai à l'occasion du centenaire des apparitions de la Vierge Marie à Fátima. Il est prévu, entre autres, que le pape procède à la canonisation des deux bergers ayant assisté à ce miracle. Un programme chargé attend le Pape durant son séjour de 24 heures au Portugal.

Les apparitions de Cova da Iria
Fatima, petite ville située dans le district de Santarém, est connue aujourd'hui pour être l'équivalent de Lourdes au Portugal. Chaque année à la mi mai des centaines de milliers de personnes entreprennent un pèlerinage pour s'y rendre et célébrer l'anniversaire de l'apparition de la Vierge à trois bergers du village le 13 mai 1917, durant la Première Guerre Mondiale. L'histoire veut que Lucia Santos, Jacinta et Francisco Marto,  trois enfants du village, virent apparaître dans le domaine de Cova da Iria une belle dame faite de lumière, un chapelet à la main. On raconte qu'il y aurait eu la foudre à cet instant, poussant les enfants à fuir sous un chêne, au dessus duquel la femme, appelée désormais la ?Vierge du Rosaire?, ou Notre Dame de Fátima, leur est de nouveau apparue. Elle leur aurait délivré un message prophétique disant qu'il leur faudrait prier le chapelet pour que cesse la Grande Guerre. Ce ?miracle? s'est produit à six reprises durant la même année. C'est dans les années 1920 que la ?Chapelle des apparitions? y a été construite. En 1930 Dom José Alves Correia da Silva, l'évêque de Leiria, a reconnu officiellement les apparitions survenues aux trois bergers. Depuis, Notre-Dame de Fátima est devenu un important lieu de pèlerinage, qui fête cette année ses cent ans.

Lúcia, Francisco et Jacinta Marto

La venue du Pape François à Fátima
A l'occasion des cent ans de la première apparition de la Vierge, le Pape François se rendra au Portugal, à Fátima, les 12 et 13 mai. Il est le quatrième pape à réaliser ce déplacement. Il viendra effectuer la canonisation, c'est à dire la reconnaissance officielle, des deux bergers Jacinta et Francisco, témoins des six apparitions. Ce 19ème  voyage apostolique du pape est prévu depuis mars dernier. Le déplacement est organisé sur moins de 24 heures, le Pape François arrivera le 12 mai à 16h20 sur la base aérienne de Monte Real, située à environ 50 kilomètres de Fátima, où une cérémonie de bienvenue aura lieu. Il s'entretiendra ensuite en privé avec le Président du Portugal Marcelo Rebelo de Sousa. Il est ensuite prévu qu'il visite la chapelle de la base militaire, avant son déplacement en hélicoptère à Fátima, où il arrivera vers 17h35. Durant la soirée, il visitera la petite chapelle des Apparitions où il procédera à la bénédiction des cierges, puis à la récitation du chapelet. Le lendemain, samedi 13 mai, il rencontrera António Costa, premier ministre portugais, dans la maison Nossa Senhora do Carmo avant de visiter la basilique Nossa Senhora do Rosário de Fátima et de célébrer la messe sur le parvis du sanctuaire à 10h. A partir de midi, il effectuera la bénédiction des malades, puis déjeunera avec les évêques portugais dans la maison Nossa Senhora do Carmo, avant de repartir à la base aérienne de Monte Real où une cérémonie de départ est prévue à 15h. L'objectif de cette venue est de renouveler le message de la Vierge de Fátima. Le service de communication du Sanctuaire de Fátima prévoit l'arrivée de près d'un million de fidèles, dont 40 000 à pieds pour assister à cet événement, qui sera encadré par 1500 volontaires et couvert par 2000 journalistes du monde entier. Les chefs d'Etat du Paraguay et du Cap-Vert ont également prévu de faire le déplacement.

Une sécurité renforcée
Une opération de sécurité est prévue dans le cadre de la venue du Pape François. La arde Nationale Républicaine (GNR) ainsi que  l'ensemble des forces de l'ordre et des services de sécurité portugaises seront mobilisées pour l'événement. Une opération de grande échelle sera menée par la GNR, avec la mise en place d'un dispositif permettant de prévenir et d'empêcher tous types d'événements ou d'incidents. Toutefois, toutes précisions concernant ce dispositif et l'ensemble des moyens prévus pour la sécurité et l'encadrement de l'événement restent confidentielles. La priorité pour la GNR reste le contrôle de la foule, il s'agit avant tout d'assurer la sécurité des milliers de pèlerins attendus sur place. Un hélicoptère pourvu d'une caméra sera pour la première fois élevée au dessus de la foule pour surveiller les déplacements des véhicules et des piétons. Près de vingt caméras de surveillance seront installées au Sanctuaire de Fátima. Un renforcement du contrôle des frontières est également prévu dès minuit le 10 mai et jusqu'au 14 mai minuit. Les frontières seront fermées de manière à ce que les autorités portugaises puissent effectuer un contrôle renforcé des papiers aux entrées et sorties du territoire national durant cette période.

@Andreas Trepte

Pour plus d'informations sur le déroulement de l'événement, cliquez ici

Jérome vernet (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) mercredi 10 mai 2017

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.

Sur le même sujet