Samedi 16 octobre 2021
TEST: 2268

Elections municipales au Portugal : les résultats définitifs

Par Jonas Weil | Publié le 28/09/2021 à 00:39 | Mis à jour le 28/09/2021 à 00:40
Elections Municipales au Portugal en 2021

Les électeurs portugais se sont rendus aux urnes ce dimanche 26 septembre pour les élections municipales. Ces élections n'avaient qu'un seul tour et l'ensemble des électeurs avaient chacun en main trois bulletins, un pour élire l'exécutif des 308 municipalités, un bulletin pour les assemblées municipales et un autre pour l'élection du représentant des 3091 assemblées des communes (juntas de freguesias). Les résultats ont commencé à être dévoilés après la fermeture des bureaux de votes à 20h. Le dépouillement a continué toute la nuit pour se terminer en début d'après midi de ce lundi 27 septembre. Ces élections se sont soldées par la confirmation de certaines tendances mais également par de grandes surprises, comme dans la capitale, à Lisbonne.


Les résultats au niveau national : Le PS vainqueur

Le PS est le vainqueur de ces élections. Le parti d'António Costa a recueilli un peu plus de 34% des suffrages dans tout le pays lui permettant d'élire 148 maires. Les résultats sont moins bons qu'en 2017 pour le parti de gauche qui avait récolté 28% des suffrages pour 159 maires, mais restent tout de même, pour les membres du parti, satisfaisants. Ils restent la plus grande force politique du pays, dans les municipalités mais également au niveau national, le Premier ministre étant membre du PS. Derrière le PS nous retrouvons le PSD de Rui Rio qui a obtenu 13,21% des voix pour 72 maires. De même, dans une coalition avec le CDS, le PSD a réuni 10,81% des voix au niveau national. 

Concernant les autres partis attendus lors de ces élections, la CDU (parti communiste avec le parti écologiste) a obtenu 8,21% des suffrages sur le plan national. Jeronimo de Sousa, le secrétaire général du Parti communiste n'a pas caché sa déception déclarant que les « résultats étaient en-deçà des objectifs ». Mis à part ses bons résultats à Lisbonne, la CDU a élu 19 maires, cinq de moins qu'en 2017, décevant pour le parti. Pour sa première participation aux élections municipales, le Parti d'extrême droite créé en 2019, Chega, a obtenu 4,16% des votes. Le parti n'a pas élu de maire mais a placé des conseillers dans pas moins de 18 municipalités.                                                                                                          


La municipalité de Lisbonne : grande surprise de ces élections

Après l'annonce de sa défaite, l'allocution de  Fernando Medina était sans appel : « On ne gagne pas des élections avec des sondages ». En effet, depuis plus de 6 mois, les différents sondages sur les intentions de votes plaçaient Medina, maire socialiste de Lisbonne depuis 2015, largement devant son adversaire Carlos Moedas, candidat de droite (PSD). Les sondages sont parfois faits pour être déjoués, la preuve en est, Carlos Moedas qui a été élu, pour le plus grand bonheur de Rui Rio, secrétaire général du parti. Pour rappel, ce dernier déclarait il y a peu de temps que la victoire à Lisbonne serait très compliquée. Carlos Moedas a pourtant obtenu 34,25% des voix, ce qui n'est pas assez pour la majorité absolue mais suffisant pour devancer le PS, 33,3%, qui dirigeait la capitale depuis 2007. Antonio Costa n'a pas caché « sa frustration » en remerciant tout de même le travail effectué par Medina et tout en soulignant le score du parti sur le plan national. Dans sa première intervention, Carlos Moedas a assuré qu'il dirigerait la ville « avec tous les partis » afin de travailler ensemble pour éviter « une politique de frictions ». Si le PSD a réalisé un grand coup, il n'a en réalité pas tellement le choix de collaborer puisque les conseillers municipaux de « gauche » seront, en principe,  plus nombreux que ceux du PSD. En effet le PS a obtenu sept conseillers, soit autant que le PSD, la CDU en a obtenu deux (avec 10,54% des voix) et le Bloc de gauche, avec 6,21% des voix, a aussi placé un conseiller municipal.

 

D'autres résultats importants partout dans le pays

- A Porto, Rui Moreira, candidat indépendant, a assuré sa réélection pour la troisième fois d'affilée avec 40,72% des voix. Cependant, ce score ne lui confère pas la majorité absolue et Moreira devra composer avec les scores du PS, 18% et celui du PSD, 17,25%.
- S'il a perdu Lisbonne, le PS a conservé plusieurs des plus grandes municipalités du pays, comme Sintra et Vila Nova de Gaia. Le PS a également pris Loures au PCP et a conservé Almada.
- A Coimbra, candidat d'un mouvement regroupant 7 partis de droite et de centre-droit, José Manuel Silva a privé Manuel Machado, PS, d'un troisième mandat, créant une autre surprise de ces élections.
- Le PCP a obtenu le pire score de son histoire aux élections municipales avec 19 maires élus. La déception concerne notamment Almada, où Maria das Dores Meira n'a pas réussi à battre le PS pour récupérer la municipalité.
- Au total, 66 mairies ont changé de parti lors de ces élections et 24 autres municipalités demeurent dirigées par le même parti depuis 1976.
 
Les élections locales se sont soldées par un taux de participation avoisinant les 54% ce qui en fait l'un des plus faibles de l'histoire de la démocratie portugaise. Dès à présent, les différents maires du pays à la tête des différentes municipalités, quatre années durant, tenteront de répondre aux préoccupations des habitants et aux défis locaux.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne