Mardi 26 octobre 2021
TEST: 3752

Ricardo Palma, l’homme des « Traditions péruviennes »

Par Guillaume FLOR | Publié le 06/10/2020 à 08:00 | Mis à jour le 06/10/2020 à 10:42
Photo : © Nani Cardenas – Cultura Miraflores
Ricardo Palma Traditions péruviennes

Mort un 6 octobre, il y a maintenant plus d’un siècle, Ricardo Palma est le plus illustre écrivain péruvien du 19ème siècle, mais aussi le grand reconstructeur de la Bibliothèque Nationale du Pérou.

Ricardo Palma est né le 7 février 1833 dans une famille modeste de Lima. À l’âge de quinze ans, il écrit ses premières poésies, c’est le début de sa passion pour la littérature. Il s’essaiera par la suite à tous les genres : récit, roman historique, essais…

Un temps en politique, il a été élu sénateur de la province de Loreto et nommé secrétaire personnel du président José Balta, Ricardo Palma décide à partir 1872 de se consacrer entièrement à la littérature. Cette même année, va naître de sa plume la première série de ses célèbres « Traditions péruviennes ».

 

Ricardo Palma, écrivain romantique, du folklore et des traditions

Ce sont au total 453 traditions qui seront publiées, dont le succès au niveau national, mais aussi à l’international, en Amérique latine et en Espagne, va consolider le prestige de l’écrivain liménien. Les traditions sont des histoires courtes qui entremêlent fiction et cadre historique, de l’époque de leur écriture, au Pérou. Grâce à cette œuvre majeure, Ricardo Palma est considéré comme l’un des narrateurs hispano-américains les plus importants du 19ème siècle.

 

Ricardo palma traditions péruviennes bibliothèque nationale pérou

 

En 1879, commence la guerre du Pacifique, contre le Chili. Deux ans plus tard, les Chiliens envahissent Lima. La maison de Ricardo Palma sera incendiée. Il s’apprête à quitter le Pérou pour l’Argentine quand le président péruvien de l’époque Miguel Iglesias réussit à le convaincre de reprendre les rennes de la Bibliothèque Nationale, elle aussi détruire par la guerre.

 

Ricardo Palma, le bibliothécaire mendiant

Un surnom qu’il gagne en ayant sollicité, grâce à son prestige littéraire, auprès de diverses personnalités du monde entier, la donation de livres. Seul et sans budget, il réussira à récupérer près de 20.000 ouvrages pour la nouvelle Bibliothèque Nationale du Pérou qu’il inaugure le 28 juillet 1884.

En 1912, le patriarche de la littérature péruvienne se retire pour passer les dernières années de sa vie dans sa maison de Miraflores, qui aujourd’hui est devenue le Musée Ricardo Palma.

Découvrez une histoire des « Traditions péruviennes », à lire en ligne et/ou à télécharger,  chaque vendredi, grâce au Musée Ricardo Palma.

 

musée Ricardo palma traditions péruviennes bibliothèque nationale pérou

 

Ce mardi 6 octobre, à l’occasion de l’anniversaire de la mort de Ricardo Palma, le service culturel de Miraflores vous propose une visite virtuelle des lieux qui ont marqué la vie de l’écrivain des traditions, comme le parc des Traditions où se trouve sa statue réalisée par l’artiste Nani Cardenas. Pour suivre la visite, connectez-vous à 15h, sur la page Facebook de Cultura Miraflores.

 

Ricardo palma traditions péruviennes bibliothèque nationale pérou

 

Nous vous recommandons
guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Lima

CLASSEMENT

Qui sont les meilleurs employeurs français en 2021 ?

Le classement Forbes et Statista met en lumière les 750 multinationales qui font le bonheur de leurs salariés. lepetitjournal.com vous dresse la liste des meilleures entreprises françaises.