Dimanche 24 janvier 2021

Pérou : une crise politique de grande ampleur !

Par Guillaume Flor | Publié le 16/11/2020 à 06:00 | Mis à jour le 16/11/2020 à 17:29
Photo : © congreso.gob.pe
crise politique pérou merino

Suite à la démission de Manuel Merino de la présidence de la République sous la pression de la rue, le Parlement péruvien doit désormais nommer, parmi ses membres, son successeur.

Au lendemain de la forte mobilisation des Péruviens dans tout le pays, le président par intérim Manuel Merino a annoncé sa démission dimanche à la mi-journée. La majorité de ses ministres (13 sur 18) ont démissionné dès samedi soir après la répression policière des manifestations qui a fait deux morts et une centaine de blessés.

Sous la pression de la rue et de la classe politique, l’ancien chef du Parlement abandonne donc la présidence de la République, seulement six jours après son accession, très contestée, au pouvoir, après la destitution du populaire président Martín Vizacarra.

 

crise politique pérou merino
Le président Manuel Merino annonce sa démission lors d'une allocation télévisée.

 

La pression de la rue n’est pas retombée ce dimanche

De nouveau, les péruviens se sont mobilisés dans tout le pays : à Lima (Place San Martín, Miraflores…), mais aussi à Trujillo, Arequipa, Cusco, Cajamarca, Piura, Ayacucho… Les manifestants ont rendu hommages aux deux jeunes hommes morts lors des manifestations de la veille, puis ils ont célébré l’annonce de la démission de Manuel Merino par des cris de victoire.

Pendant ce temps, le Parlement s’affaire à nommer un nouveau président, parmi ses membres, dans la soirée.

 

crise politique pérou merino
© congreso.gob.pe

 

Un chaos politique absolu au sein du Parlement

À seulement quelques minutes de l’échéance fixée, à 20h dimanche, les parlementaires ne se mettent pas d’accord sur une liste consensuelle qui pourrait remettre de l’ordre dans cette crise politique. Semblant ne pas écouter la voix des protestataires dans la rue, c’est une lutte entre les partis qui se met en place au sein du Parlement où les calculs politiques, les intérêts propres et les ambitions individuelles pour la recherche du pouvoir ne prennent pas compte des revendications populaires.

Finalement, une liste unique et multi-partisane est tout de même présentée à la dernière minute avec à sa tête la parlementaire Rocío Silva Santisteban Manrique, une des 19 parlementaires qui ont voté contre la destitution de Martín Vizcarra.

 

crise politique pérou santisteban
© congreso.gob.pe - Silva Santisteban Manrique

 

Après un vote sous tension, le résultat tombe peu avant 22h dimanche : le Parlement rejette la liste (42 pour, 52 contre et 25 abstentions). Silva Santisteban Manrique ne devient donc pas la nouvelle présidente de la République par intérim.

Le Pérou se retrouve de nouveau dans l’impasse et s’enfonce encore un peu plus dans la crise politique.

 

guillaume flor

Guillaume Flor

Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Responsable de la publication à Lima – Pérou pour LePetitJournal.com
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Une étoile au Michelin pour le chef Péruvien Carlos Camino

Après une année 2020 compliquée pour les restaurateurs, la cérémonie du Guide Michelin 2021 a eu lieu lundi à la Tour Eiffel à Paris, sans public. Le chef péruvien Carlos Camino a retrouvé son étoile.

Vivre à Lima

Une carte sonore des langues autochtones ou indigènes du Pérou

Le Pérou est un pays pluriel avec des langues diverses. Apprenons-en plus sur les langues parlées dans les différentes régions du Pérou grâce à la carte sonore créée par le Ministère de la Culture.