TEST: 3752

Laurie, une Française testée positive au Covid-19 à Lima

Par Guillaume FLOR | Publié le 15/06/2020 à 12:00 | Mis à jour le 01/07/2020 à 05:53
covid

Voilà plusieurs jours que Laurie est en quarantaine dans sa chambre, elle a accepté de partager son expérience en tant que « Covidée ».

Laurie Lenué est une Française arrivée au Pérou en septembre 2018. Les premiers mois, elle a travaillé comme bénévole dans une clinique du sommeil à Lima, puis comme professeure de Français Langue Étrangère dans une école à Chorrillos. Depuis juillet 2019, elle travaille à l’Alliance Française de Lima, tout d’abord en tant qu’enseignante. Elle occupe désormais le poste de Responsable de Développement Académique.

« C’est la perte d’odorat qui m’a mis la puce à l’oreille »

Alors qu’elle est confinée dans son appartement, en télétravail, les premiers signes apparaissent. « C’est la perte d’odorat qui m’a mis la puce à l’oreille. Pour autant, je ne me suis pas alarmée et j’ai mis ça sur le compte d’un petit rhume dû au changement de climat et à la baisse des températures ».

« Deux jours ont passé et un matin, je me suis réveillée au bout de 12 heures de sommeil sans interruption, au lieu des 7/8 heures habituelles, et le corps entier endolori, comme si j’avais pris mon premier cours de surf la veille. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à avoir des soupçons sur ma contamination ».

À ce moment-là, cela fait six jours que Laurie est sortie pour la dernière fois de son appartement, pour aller faire ses courses au marché de Surquillo.

« J’ai attendu six jours pour faire le test »

« J’ai donc commencé ma quatorzaine confinée dans ma chambre pour éviter la contamination de la personne avec qui je partage mon appartement. Sous recommandation d’une amie médecin, j’ai attendu six jours pour faire le test car il est plus fiable six ou sept jours après l’apparition des premiers symptômes. Entre temps, d’autres symptômes sont apparus de manière ponctuelle : maux de tête, sensation d’oppression sur la poitrine occasionnant parfois des difficultés très légères pour respirer, grosse fatigue. Je n’ai eu ni fièvre, ni toux ».

Laurie se rend donc dans un laboratoire pour y faire un test sérologique, c’est-à-dire sous forme de prise de sang. Le soir même, elle a pu consulter les résultats sur le site web du laboratoire et le verdict tombe : le résultat du test au Covid-19 est positif.

« J’ai continué ma quatorzaine entre les quatre murs de ma chambre. La deuxième semaine, les symptômes ont disparu petit à petit. Je dois bientôt faire le deuxième test pour vérifier que je suis sortie d’affaire et surtout que je ne vais contaminer personne lorsque je sortirai (enfin) de ma chambre ».

« Je considère avoir eu beaucoup de chance »

« Le Covid-19 ne m’a presque pas affectée, contrairement à d’autres personnes qui se retrouvent en soins intensifs à l’hôpital ».

« Et le confinement dans ma chambre n’est pas aussi terrible que je le redoutais, même si bien sûr, il y a certains jours où c’est l’ascenseur émotionnel. Mais heureusement, grâce au télétravail, je peux m’occuper ; donc finalement, entre ça et les appels des proches en France, les heures et les jours passent assez vite ».

 

Laurie Lenué

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lima !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale