TEST: 3752

Péruviens et Latino-américains fuient l’Ukraine en guerre

Par Guillaume FLOR | Publié le 28/02/2022 à 05:19 | Mis à jour le 01/03/2022 à 12:39
Photo : © Fuerza Aerea del Perú (FAP)
Péruviens fuient l’Ukraine en guerre

Le ministère péruvien des Affaires étrangères organise la logistique nécessaire pour fournir protection et assistance tant aux Péruviens qu’aux citoyens latino-américains qui se trouvent en Ukraine.

La directrice des communautés péruviennes de l'étranger, María Antonia Masana, a indiqué vendredi qu'environ 320 citoyens péruviens résident actuellement en Ukraine, dont 196 s’étaient inscrits sur une liste pour être évacués à tout moment vers la Pologne. Elle a précisé que face à la menace d'offensive militaire russe, le ministère des Affaires étrangères préparait, depuis des semaines, un plan d'évacuation et d'urgence pour l'assistance aux Péruviens qui en auraient besoin.

Le consulat honoraire péruvien à Kiev et l'ambassade du Pérou en Pologne, ont prévu des unités mobiles pour le transfert des Péruviens vers la frontière en zone sûre, ainsi que la nourriture et l'hébergement. « De Kiev à la frontière polonaise, il faut plus ou moins 5 heures de bus. Notre consulat prendra en charge les frais de transport, de nourriture, d'hébergement jusqu'à la frontière, où les attendront nos fonctionnaires de l'ambassade du Pérou en Pologne », a-t-elle expliqué.

 

Le Pérou coordonne l’évacuation de ses ressortissants ainsi que d’autres pays d'Amérique latine

C’est en collaboration avec le Brésil, le Mexique, l'Argentine, la Colombie, le Chili, l'Équateur, la Bolivie, le Paraguay et l'Uruguay, que le Pérou organise la protection et l’évacuation des citoyens latino-américains d'Ukraine suite à l'invasion des troupes russes. Après une réunion avec les directeurs consulaires de neuf pays de la région, il a été convenu d'étendre l’action consulaire. « Le réseau consulaire latino-américain s’est élargi afin que le consulat honoraire du Pérou à Kiev puisse aider tout citoyen de nationalité latino-américaine » a-t-elle déclaré.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères du Pérou, César Landa, a indiqué samedi que l’objectif est d’établir un "couloir humanitaire" pour quitter l'Ukraine vers la Pologne voisine, où des milliers de réfugiés affluent en raison du conflit. « Il s’agit d’un travail solidaire et humanitaire avec les autres pays de la région pour coordonner de manière unifiée les rapatriements en lieu sûr de nos compatriotes. Il doit y avoir un couloir humanitaire menant à la Pologne. Les autorités russes, comme ukrainiennes, doivent respecter les familles et les enfants qui se déplacent vers la frontière » a affirmé le ministre.

 

Rapatriement par un avion de l'armée de l'air péruvienne (FAP)

Le président péruvien Pedro Castillo a autorisé samedi l’envoi d’un avion de l'armée de l'air pour évacuer les Péruviens qui ont quitté l'Ukraine en raison de l'offensive militaire russe et qui ont décidé d'être rapatriés au Pérou.

Selon María Antonieta Masana, l’opération devrait normalement avoir lieu le lundi 28 février dans l’après-midi. « Il faut tenir compte des conditions dans lesquelles se trouve le pays notamment en raison des bombardements continus. Nous travaillons pour tenter de réduire le danger du transfert des personnes vers la frontière » a souligné la représentante des Péruviens de l’étranger. Cet avion, chargé d'effectuer le rapatriement des citoyens péruviens d'Ukraine vers Lima, depuis la ville de Varsovie en Pologne, est le « Hercules L-100-20 FAP 397 ».

Par ailleurs, Mme Masana a précisé que les enfants dont les parents sont de nationalité péruvienne mais qui ne sont pas inscrits dans les registres d'état civil du consulat recevront un sauf-conduit pour quitter le pays, simplement en montrant l'acte de naissance ukrainien où figure le nom de la mère ou du père péruvien.

Enfin, elle a également rappelé que le consulat honoraire à Kiev et le bureau consulaire du Pérou à Varsovie poursuivaient le processus d'identification des Péruviens souhaitant être évacués.

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lima !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale