Mercredi 26 janvier 2022
TEST: 3752

Mario Vargas Llosa devient « immortel » alors qu’il n’écrit pas en français

Par Guillaume FLOR | Publié le 26/11/2021 à 05:01 | Mis à jour le 07/12/2021 à 18:08
Photo : © Arild Vågen (cc)
Mario Vargas Llosa devient « immortel » alors qu’il n’écrit pas en français

Pour succéder à Michel Serres au fauteuil #18, l’Académie française a élu ce jeudi l’écrivain péruvien, naturalisé espagnol, dont l’œuvre doit être traduite pour être lue dans la francophonie.

Dans sa séance du jeudi 25 novembre, l’Académie française (22 votants) a procédé à l’élection au fauteuil de Michel Serres (F18).  Le lauréat du prix Nobel de littérature 2010 a obtenu 18 voix au premier tour de scrutin, contre une pour le réalisateur Frédéric Vignale, un blanc et deux nuls.

 

Mario Vargas Llosa élu membre de l’Académie française, une demi-surprise ?

Si l’Académie française, gardienne de la langue française, s’était ouverte depuis longtemps à d’autres nationalités (19 autres académiciens qui n'étaient pas nés Français jalonnent l'histoire de l'institution), c’est à priori la première fois qu’elle accueille un écrivain qui n’écrit pas en français. En effet, toute l’œuvre du prix Nobel de littérature a été écrite en espagnol. Mario Vargas Llosa n’a jamais publié en français, bien que cet ancien étudiant de l’Alliance française de Lima parle la langue de Molière, notamment pour avoir immigré à Paris en 1959.

L’exception ne s’arrête pas là puisque la candidature de l’écrivain péruvien de 85 ans a été retenue par les immortels alors que, depuis 2010, il est écrit dans les statuts de l’institution qu’il faut avoir moins de 75 ans pour se présenter à cette élection. Mario Vargas Llosa succède donc à Michel Serres malgré ses 85 ans, soit dix ans de plus que la limite autorisée. 

Le jeudi 7 octobre 2021, l’Académie française avait enregistré les candidatures de Michel Carassou, Emmanuel Cruvelier, Yves-Denis Delaporte, Éric Dubois, Eduardo Pisani, Mario Vargas Llosa et Frédéric Vignale pour remplacer Michel Serres, mort en juin 2019, au fauteuil #18. Sur les 40 sièges de l’Académie, 5 restent vacants, et les 35 autres sont occupés par 29 hommes et 6 femmes.

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat mag

Varsovie
POLITIQUE

Pologne, la rentrée politique chaotique décryptée par Nicolas Maslowski, politologue

Affaire Pegasus, Nowy Ład, autoritarisme, révolution conservatrice, Union européenne, état de droit : états des lieux avec Nicolas Maslowski, politologue, sociologue et directeur du CCFEF à Varsovie