Visite des chullpas de Cutimbo près du lac Titicaca

Par Le Petit Journal LIMA | Publié le 10/11/2021 à 08:00 | Mis à jour le 11/11/2021 à 03:47
Photo : ©BrunoLocatelli (cc)
Visite des chullpas de Cutimbo près du lac Titicaca

Parmi les meilleurs vestiges archéologiques de l’Altiplano péruvien, ces tours funéraires construites par des civilisations pré-incas valent le détour : une belle excursion hors des sentiers battus.

L'un des sites archéologiques les plus connus de Puno sont les célèbres chullpas de Sillustani, mais il y en a d'autres moins connues qui valent bien une visite et impressionneront ceux qui osent emprunter des routes moins fréquentées. Nous nous référons au site des chullpas de Cutimbo.

Pour s’y rendre, vous devez d'abord rejoindre le village de Collacachi. Il y a un petit musée sur place où vous payez le billet d'entrée du site archéologique et d'où part la route vers la colline au sommet de laquelle se trouvent les chullpas. Le chemin est bien balisé et aménagé pour aider le randonneur à s'y rendre, notamment avec des bancs qui vous permettront de vous reposer lors de votre ascension, car il n'est pas toujours facile d'atteindre plus de 4000 mètres d'altitude.

 

La chullpa, une sorte de mausolée et un prodige de l'architecture andine

À mi-chemin, vous trouverez une première grande chullpa, de forme carrée, fait de rochers massifs qui ont été placés de telle manière qu'il semble que les gens qui l'ont construite n'avaient pas le mot difficulté dans leur vocabulaire. À la surface de cette chullpa apparaissent des images de serpents sculptés et une minuscule entrée fait face, à l'est, au soleil levant. Tout ceci montre bien l'intention symbolique et la fonction qu'avaient ces structures : un lieu pour les morts.

 

Visite des chullpas de Cutimbo près du lac Titicaca
©Pablo Solórzano

 

Nous continuons la montée jusqu'à ce que nous trouvions, à l'intérieur d'une grotte protégée par des barreaux, des peintures rupestres qui, bien que peu impressionnantes, valent le détour : ce sont des images de lamas très minces. Selon le gouvernement du Pérou, elles auraient 8000 ans. Le chemin nous mène ensuite jusqu'à une esplanade où de nombreuses viscaches sautent et s'enfuient, effrayées par notre présence. La couleur de leur fourrure se marie très bien avec celle de la terre, au point de donner l’illusion de pierres qui bougent par une force mystérieuse.

Tout en haut, les deux immenses chullpas se dévoilent sous nos yeux. L'une est ronde et l'autre carrée, cette dernière est peut-être celle qui surprend le plus. En les regardant, il est difficile de ne pas se demander : pourquoi faire des tombeaux aussi colossaux ? Pourquoi les construire au sommet de collines ? Quelle est la signification de ces figures zoomorphes (singes, crapauds, rongeurs, félins…) sculptées sur la surface de pierre dont la taille est presque parfaite ?

 

Visite des chullpas de Cutimbo près du lac Titicaca
©Pablo Solórzano

 

Pour se rendre à Cutimbo, il faut prendre les mini-bus qui vont à Laraqueri. Ils partent du cimetière Laykakota, à Puno. Il s'agit d'un trajet de 20 minutes jusqu'au village de Collacachi, situé au kilomètre 21 sur la route de Laraqueri et à partir duquel commence l'ascension vers les chullpas de Cutimbo.

 

Visite des chullpas de Cutimbo près du lac Titicaca
©BrunoLocatelli (cc)

 

Rédaction : Pablo Solórzano – Guide touristique

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lima !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale