Samedi 16 octobre 2021
TEST: 3752

« Nos corps sans mémoire » : une pièce de théâtre franco-péruvienne à ne pas manquer 

Par Lorena BERTIN | Publié le 01/09/2021 à 08:00 | Mis à jour le 01/09/2021 à 12:01
Photo : © AF Lima
« Nos corps sans mémoire » : une pièce de théâtre franco-péruvienne à ne pas manquer 

Au sein de l’Alliance française de Lima, un groupe d’étudiants en art dramatique échangent sur des problématiques universelles et les exposent sur scène. À voir jusqu’au 4 septembre. 

 

C’est un partenariat entre trois institutions. Karin Elmore, directrice des affaires culturelles de l’Alliance Française de Lima, propose une collaboration franco-péruvienne à l'École nationale des arts et techniques du théâtre (ENSATT, France) et à l'École nationale supérieure d'art dramatique Guillermo Ugarte Chamorro (ENSAD, Pérou). Après un appel à participation, ce sont les étudiantes lyonnaises Sarah Delaby-Rochette, Andrea Warzee et Clara Paute qui se lancent dans cette aventure. En tant que metteur en scène, scénographe et actrice, elles partent à la rencontre de six étudiants liméniens.  

 

Une adaptation originale pour la jeunesse péruvienne 

Récemment diplomées, ce n’était pas le premier spectacle de Sarah, Andréa et Clara, mais c’était un premier projet à l’étranger. La vision du métier et du théâtre étant différente, elles ont dû s’adapter aux habitudes péruviennes en un minimum de temps. C’est ce qui fait la richesse de cet échange culturel. “C’est très intéressant d’échanger avec des comédiens de notre âge qui communiquent leur pays, leur culture, leurs pensées et leurs envies”.

"Nos corps sans mémoire" est inspiré de la pièce "Les Fondamentaux" écrite en 2015 par le dramaturge français Baptiste Amann. Cette dernière a été traduite en espagnol lors d’un festival en Argentine, mais pour notre trio féminin, “le scénario doit parler aux Péruviens”. Pour atteindre cet objectif, il a fallu se détacher des références françaises. Avec l’aide de l’actrice Amaranta Kun, la pièce a de nouveau été traduite. Les comédiens ont également joué un rôle dans cette adaptation. “Ils ont apporté des expressions locales, ils nous ont expliqué la signification de certains termes comme le mot jeunesse, qui a un sens différent ici”. En coulisses ou sur les planches, ces huit jeunes abordent des sujets politiques et sociaux qui dépassent les frontières.

 

« Nos corps sans mémoire » : une pièce de théâtre franco-péruvienne à ne pas manquer
© AF Lima

 

Éviter une tragédie en luttant contre la complicité passive

La pièce décrit les doutes et désirs d’une jeunesse se situant entre l’adolescence et l'âge adulte. C’est en musique, lors d’une fête entre amis que divers thèmes sont évoqués. Religion, homosexualité, terrorisme. Mais entre un Tik-Tok et deux danses, le crime peut vite arriver. Le fond de cette œuvre a pour but de sensibiliser les jeunes générations au fait d’être concernés par tout ce qui se passe autour d’eux. C’est un message à faire passer pour éviter une tragédie, comme celle d’agresser une femme sur scène.

Ce qui surplombe l’intégralité des discussions et des enjeux, c’est la capacité à être complice si on ferme les yeux et si on se tait

Cette collaboration a été retardée suite à la crise sanitaire, mais les représentations ont finalement lieu en présentiel. Dernières représentations ce jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 septembre. Les réservations sont disponibles sur le site officiel. Cette adaptation originale sera présentée au “Festival Internacional de Teatro Temporada Alta” l’année prochaine, suivie d’une tournée en Amérique latine pour la troupe franco-péruvienne.

 

« Nos corps sans mémoire » : une pièce de théâtre franco-péruvienne à ne pas manquer
©Lorena Bertin

 

Lorena Bertin Lepetitjournal Lima

Lorena BERTIN

Étudiante en Master à l'École de Journalisme de Nice, je réalise mon premier stage pour l'édition Lepetitjounal.com de Lima au Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Lima

La peine de mort est-elle vraiment abolie au Pérou ?

Afin de mettre fin aux homicides judiciaires, chaque 10 octobre est organisée la journée mondiale contre la peine de mort, mais qu’en est-il au Pérou ? Est-il possible d'y appliquer la peine capitale

Expat mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne