Lundi 20 septembre 2021
Kuala Lumpur
Kuala Lumpur

Vol MH370 : une Française émet l’hypothèse d’un détournement militaire

Par Nathalie Bhoyrub | Publié le 31/03/2021 à 19:13 | Mis à jour le 01/04/2021 à 19:19
Photo : Crédit photo : Flickr
Vol MH370 Malaysia Airlines

La journaliste Florence de Changy, correspondante en région Asie-Pacifique de RFI, du Monde et de Radio France investigue depuis sept ans sur la mystérieuse disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines.

Auteure du live “Le vol MH370 n’a pas disparu” paru en 2016, la journaliste poursuit cette enquête impossible avec un second ouvrage intitulé “La disparition” (édition Les Arenes). Florence de Changy conteste la théorie selon laquelle l’avion se serait échoué dans l’océan indien. “Le Monde a cette fois publié une double page soulignant les incohérences et surtout le manque de preuves de cette version officielle, selon laquelle l’avion avait fait un soudain demi-tour et avait fini dans l’océan Indien après une route en Zigzag”, explique-t-elle dans les colonnes du Petit Journal de Hong Kong.

 

Qu’est-il arrivé au vol MH370 de Malaysia Airlines ?

Le vol commercial 370 décolle de Kuala Lumpur le 8 mars 2014 pour ne jamais revenir. À destination de Pékin, il devait contacter les contrôleurs vietnamiens, mais disparaît des radars sans laisser de traces. Ce jour-là, 239 personnes sont transportées à bord d’un Boeing 777-200, avion connu pour sa robustesse et sa sûreté. À son bord, quatorze nationalités, dont deux Français.

Dans l’équation, une possible présence américaine ?

Florence de Changy repense le vol et la trajectoire du vol MH370. Elle déconstruit les faits et envisage la probabilité certaine d’une source extérieure américaine. Des avions militaires américains auraient pu être présents au moment où le vol de Malaysia Airlines se serait volatilisé. “C’est une source dans le renseignement qui a parlé de la présence de deux Awacs américains sur zone. En effet, un exercice militaire aérien tripartite intitulé Cope Tiger (US, Singapour, Thaïlande) de plusieurs jours allait commencer quelques jours plus tard.”

Nathalie Bhoyrub

Nathalie Bhoyrub

Responsable de la rédaction de Kuala-Lumpur et globe-trotteuse aguerrie. Après des expériences professionnelles entre New-York, Londres et Paris, je quitte l’Hexagone en 2020 pour entamer un nouveau chapitre de ma vie en Malaisie
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Pat Rick mer 07/04/2021 - 07:31

Fadaises ! Arrêtez d’écouter des pseudos spécialistes... qui veulent vendre du papier... Il n’y a que 2 hypothèses viables : Détournement ou bttu par je ne sais quel service secret... Merci Xavier tytelman https://actu.fr/monde/vol-mh370-sept-ans-deja-une-epave-toujours-pas-localisee-et-aucune-cause-etablie_39960914.html

Répondre