Dimanche 23 septembre 2018
Johannesburg
Johannesburg
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Neuf particularités culturelles à Joburg

Par Lepetitjournal Johannesbourg | Publié le 19/03/2018 à 15:57 | Mis à jour le 21/03/2018 à 13:47
interculturel Afrique du Sud adaptation expatriation

Un des challenges en expatriation est de s'acclimater aux particularités culturelles de la vie quotidienne. Un petit tour d'horizon pour mieux apprécier Johannesburg, par contre on ne s'étendra pas sur le sujet des hadedas ibis, les oiseaux résidents de la ville avec qui il faut cohabiter.

 

1. Les rites de salutations

Dans ce pays marqué par la violence et les inégalités, s’il y a une chose qui ne lasse pas de surprendre, c’est la chaleur avec laquelle les personnes se saluent, lorsqu’elles se croisent, dans la rue par exemple, ou lorsqu’on entre dans une entreprise, un magasin, bref, partout. Les us et coutumes des rites de salutations expliqués par Bénédicte Champenois.

 

2. La bise, un “hug”ou la poignée de main à la sud-africaine ?

Dans la continuité du premier point, une fois les personnes saluées, on se trouve devant plusieurs options, à vous de trouver celle qui convient à votre interlocuteur ! Cela peut donner à des quiproquos et scénettes comiques. Attention bien s'entraîner pour perfectionner la chorégraphie de la poignée de main rythmée à l'africaine. 
 

3. Le jargon sud-africain et ses subtilités

Vous a-t-on salué en vous disant « Howzit bru » ? Ou vous-a-t-on dit de tourner à droite après les « robots » quand vous avez demandé votre chemin ? Ou que votre plat arriverait « just now » après 30 minutes d'attente ? Même si l'anglais est la langue la plus couramment utilisée pour communiquer en Afrique du Sud, le jargon sud-africain à base d'anglais avec une touche d'Afrikaans et des nombreuses langues africaines en laisse plus d'un perplexe ! Retrouvez une sélection de 20 expressions locales.  

 

4. La notion du temps en Afrique du Sud

Just now, now now ou now : il faut bien comprendre la différence entre just now, le future proche (ou lointain), now now, un futur plus proche et now, qui est maintenant, pour ne pas se faire surprendre par ces petites nuances !

 

5. Le rythme de vie décalé

Ici les Sud-Africains vivent avec le soleil ou presque… Pas besoin de réveil quand les hadedas ibis, ces oiseaux aux allures un peu préhistoriques, se chargent avec dévouement de vous annoncer qu'il est temps de sortir du lit à 5h tous les matins. C'est peut-être pour ça que les gyms ouvrent à l’aurore et que l’heure de pointe est à 5h30. Et afin d'inciter chacun à se coucher tôt pour se lever en pleine forme, les cuisines des restaurants ferment à 21h. De quoi en prendre plus d’un(e) par surprise mais pas à deux reprises !

 

6. Des kilomètres, mais pas à pied

Pas de métro ici, à part le Gautrain qui propose quelques itinéraires sur les grands axes, on circule en voiture où on finit par y passer beaucoup de temps. On peut parcourir des kilomètres pour aller de A à B, parfois en se perdant ! Pas de répit même à l'arrêt au feu rouge où on peut acheter de tout selon les saisons et les occasions grâce à des vendeurs ambulants. Et une fois sorti(e) de sa voiture, un agent de sécurité ou "car guard" en anglais propose de surveiller votre moyen de locomotion en votre absence. Retrouvez les impressions d’Elodie Bonnefon…

 

7. Les restaurants, toute une expérience

S’asseoir en terrasse pour regarder les passants ou l’animation de la rue tout en buvant un café, c’est un concept assez rare à Johannesburg, où la plupart du temps la dite terrasse donne sur un parking ! Ne vous étonnez pas (ou ne vous fâchez pas) si le serveur s’empresse de retirer votre assiette une fois votre plat ou votre boisson à peine terminés, c’est signe de très mauvais service de laisser les assiettes et les verres s'empiler sur la table. Et si vous commandez un verre de vin, assurez-vous d'avoir soif, la quantité moyenne d’un verre de vin est 250ml soit 1/3 d'une bouteille.

 

8. L’insécurité

Johannesburg figure souvent dans les listes des villes les plus dangereuses et violentes du monde. Pourtant l’accueil chaleureux de ses habitants met à l’aise et le climat clément au quotidien font oublier les dires. Bien sûr vigilance et prudence sont les mots d’ordre, mais Joburg est une ville très riche qui bouge beaucoup et où on ne s’ennuie jamais ! Pour retrouver une vie de rue, arpentez les quartiers de Parkview, Parkhurst, Parktown North, Norwood, et Linden. Retrouvez les impressions d’Elodie Bonnefon

 

9. Une ville où l’enfant est roi

A Joburg, il n'y a pas de quoi s'ennuyer quand on est une jeune maman ou un jeune papa accompagné de petits. Ces bouts de choux sont toujours accueillis avec un grand sourire. C’est LA capitale des enfants car elle offre une multitude d'activités pour tous les goûts et toutes les humeurs. Retrouvez les bons plans de Perrine Lemazurier

 

Et vous, qu'est-ce qui vous surprend le plus à Joburg ?!
 

lepetitjournal.com johannesbourg

Lepetitjournal Johannesbourg

Lepetitjournal.com de Johannesbourg est le journal des français, francophones et francophiles à Johannesburg. Des news en français sur l'actualité et la culture sud africaine, le réseau francophone, les sorties et autres informations insolites.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Beyrouth Appercu
FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Amal Lakrafi lance la 1ère "élection de députés juniors"

Amal Lakrafi, députée de la 10ème circonscription des Français établis hors de France, lance le concours ‘’Election de députés juniors’’ destiné aux jeunes Français de 13 à 17 ans.