Mercredi 30 septembre 2020

Trousse à pharmacie, les indispensables en Indonésie

Par Delphine Cullerier | Publié le 08/06/2020 à 22:30 | Mis à jour le 08/06/2020 à 22:30
pharmacie Indonésie voyage

Vous vivez en Indonésie ou vous y passez des vacances : avez-vous pensé à préparer une trousse à pharmacie pour toute la famille ? Celle que vous aurez toujours sous la main et qui vous permettra de soigner rapidement les petits bobos, les plaies, les problèmes gastriques ainsi que les maux de tête ou d'oreilles ?

 

Petit matériel :

  • Compresses stériles pour nettoyer et désinfecter les plaies. Ne pas utiliser de coton hydrophile qui laisse des fibres dans la plaie.
  • Bande Elastoplast : en cas de foulure d'un doigt ou d'un orteil, elle permet d'accrocher 2 doigts ensemble et d'accélérer ainsi la cicatrisation des ligaments.
  • Sparadrap pour faire tenir la bande ou les compresses sur la plaie.
  • Stéristrips : petites bandes ultra-adhésives qui permettent de rapprocher les berges d'une plaie (peu profonde et propre) et ainsi éviter une suture.
  • Pansements pour protéger les petites plaies ou les ampoules.
  • Tulle gras : pansement gras pour protéger et soigner les brûlures.
  • Pince à épiler pour retirer les échardes, les épines d’oursin ou de plantes ou les dards lors de piqures d’insectes.
  • Tire-tiques pour enlever une tique et ainsi éviter qu'elle régurgite ses toxines.
  • Thermomètre pour mesure la température du corps en cas de fièvre.
  • Masques et gants jetables.

 

Produits liquides :

  •  Désinfectant pour les mains (gel hydro-alcoolique), permettant d’avoir les mains propres même en l’absence d’un point d’eau. Avant tout soin, il est important de se laver et désinfecter les mains, même si l'on utilise des gants jetables.
  • Alcool à 70°, pour désinfecter le petit matériel (pince à épiler, thermomètre). Ne pas utiliser pour désinfecter une plaie : ça pique !
  • Dosettes de sérum physiologique (Chlorure de Sodium) pour nettoyer les plaies ou les yeux. Laisser couler le liquide sur la plaie ou dans les yeux, cela permet de retirer les impuretés superficielles sans douleur. S’il y a des débris, essayer de les retirer avec une pince à épiler désinfectée à l’alcool.
  • Antiseptique pour désinfecter les plaies (Eau oxygénée, Chlorhexidine ou Bétadine) : appliquer à l’aide d’une compresse stérile en partant du centre de la plaie vers l’extérieur. 

 

Crèmes :

  • Crème contre les coups (Hemoclar, Arnican) : masser l’hématome ou la foulure jusqu’à ce que la crème pénètre.
  • Crème antibactérienne ( Fucidine ou Bactroban) : à utiliser si la plaie semble s’infecter (gonflement, rougeur irradiante). 2 applications par jour
  • Crème contre les brûlures (Biafine) : en cas de brûlure, faire couler de l’eau tiède (15 à 25°C) pendant environ 15 minutes pour soulager la douleur et éviter la propagation de la brûlure en profondeur. Ne pas appliquer de beurre ou autres produits gras car ils peuvent être source d’infection. Ne pas appliquer non plus de produit colorés (Eosine, Isodine…) car ils masquent l’évolution de la brûlure. Sur une brûlure superficielle, appliquer la crème en couche épaisse et masser jusqu’à ce que la crème pénètre. Sur une brûlure avec cloque, appliquer du tulle gras et changer tous les jours.
  • Crème antiprurigineuse (EuraxCaladine en Indonésie) pour soulager les piqures de moustiques.
  • Crème dermocorticoïde (Betneval, Diprosone, Nérisone) : à utiliser s’il y a un gonflement ou une démangeaison intense.
  • Crème anti-mycosique (Pévaryl) : en cas de mycose cutanée.
  • Crème ophtalmique (Fucithalmique) : pour traiter les orgelets.

 

Collyres :

  • Collyre antiseptique (Dacryosérum, Borax/acide borique) : pour nettoyer l’œil en cas d’irritation ou conjonctivite infectieuse. Nettoyer les 2 yeux avec du sérum physiologique à l’aide d’une compresse stérile en utilisant une compresse différente pour chaque œil. Mettre 2 gouttes de collyre dans chaque oeil 3 à 4 fois par jour.
  • Collyre antibiotique (Bacitracine, Tobrex) : en cas de conjonctivite infectieuse, si l’œil reste infecté malgré le collyre antiseptique.1 goutte 5 fois par jour, 7 jours
  • Collyre antiallergique (Ophtacalm, Levofree, Opticron) : en cas de conjonctivite allergique.
  • Privilégier les collyres en unidoses, car le collyre en flacon ne se conserve que 15 jours après ouverture.

 

Médicaments :

 

  • Paracétamol (Doliprane, Efferalgan, Panadol en Indonésie) : médicament antidouleur et anti-fièvre, à privilégier par rapport à l’aspirine ou à l’ibuprofène, car en cas de dengue, c’est le seul antipyrétique qui est sans danger.
  • Otipax (Otopan en Indonésie: en cas de douleur du conduit auditif. Vérifier que le tympan ne soit pas perforé avant de mettre les gouttes. 4 gouttes 3 fois par jour si douleur. 
  • Anti-diarrhéiques : Tiorfan 100 mg, (1 gélule 3 fois par jour), Imodium (commencer par 2 gélules, puis 1 gélule supplémentaire après chaque selle liquide, sans dépasser 8 gélules par jour) ou Ciprofloxacine 500 mg(2 comprimés par jour, 5 à 7 jours). Donner à boire des boissons salées type bouillon, des boissons sucrées type Coca-Cola dégazéifié ou des solutions de réhydratation (Pédialyte, Pharolit en Indonésie) pour éviter la déshydratation.
  • Anti-allergiques : Zyrtec 10mg ou Cetirizine (1 comprimé par jour, pendant la durée de l'allergie), Solupred 20 mg (1mg/kg/jour, en une prise, si allergie sévère, pendant la durée la plus courte possible).
  • Vermifuge : Fluvermal (Vermox ou Combantrin en Indonésie)

 

En rouge : médicaments délivrés avec une ordonnance.

En violet : produit non disponible en Indonésie, à acheter en France avant votre départ.

Toutes les doses de médicaments indiquées sont pour des adultes. Pour les enfants, préférer les médicaments sous forme de sirop et se conformer à la notice pour les dosages.

La liste n'est pas exhaustive, à chacun de la compléter à sa convenance.

 

Article relu par le Dr Christophe Gaudeul, médecin conseiller technique chez SOS Medika.

 

 

Nous vous recommandons

Delphine

Delphine Cullerier

Habitant à l'étranger depuis plus de 15 ans et fidèle lectrice du petitjournal depuis sa création, je suis heureuse de rejoindre l'équipe et contribuer à informer la communauté francophone de Jakarta.
0 Commentaire (s)Réagir