Mardi 19 juin 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nouveaux expats à Jakarta ? Savoir faire le point après quelques mois

Par Anne Lienart | Publié le 06/11/2017 à 23:30 | Mis à jour le 07/11/2017 à 12:08
expat_jakarta_indonesie

À l'arrivée dans un nouveau pays tout est souvent tout beau, tout neuf mais après quelques mois il est temps de faire un bilan et de se poser les bonnes questions.

Nous voilà début novembre…. «cela fait maintenant quelques semaines que je suis là…dans ce nouveau pays, pour y travailler ou suivre mon mari….et comment suis-je ? »

Il est toujours important de faire un point après ce temps des premières découvertes : suis-je au bon endroit ? Et comment je vais ? Je sais maintenant à peu près me débrouiller avec encore l’aide des uns et des autres et mon dictionnaire de Bahasa indonesia, mais ai-je trouvé de nouveaux repères satisfaisants pour être en équilibre dans ma vie personnelle et professionnelle ?

« Pourquoi suis-je partie ? » est souvent une question qu’on se pose après ces quelques semaines ? Qu’est-ce qui m’a motivé à partir ? C’est un bon ancrage pour commencer à répondre à la question sur mon état présent….ah oui, au fait ? Qu’est-ce qui m’a séduit dans la proposition de partir ? Est-ce l’envie de découvrir une nouvelle culture ? Est-ce une opportunité professionnelle ? Est-ce une aventure familiale ? Ou tout autre chose encore ?....

Mais alors, comment vais-je réellement? Est-ce que j’ai rempli les cases de mes intentions premières ? Me suis-je entouré(e) des bonnes personnes en fonction de mes besoins et de mes envies?

Souvent, on se fait un peu emporter au début par la tornade de tous ces nouveaux visages et parfois l’envie de vite rencontrer du monde nous fait perdre un peu notre chemin premier….mais après quelques semaines, ces personnes sont-elles en accord avec mes convictions, mes valeurs humaines auxquelles j’aspire et qui sont importantes pour mon équilibre psychologique ? Souvent la réponse est « pas tout à fait, en fait cela ne me remplit pas tout à fait , ce n’est pas à la hauteur de ce que j’aime et de ce que je suis ». Il faut du temps pour retrouver le style de personne avec qui on est bien, et pour retrouver les activités qui nous épanouissent totalement….alors vaut-il mieux être seul(e) que mal-accompagné(e)….posez-vous la question honnêtement, c’est le moment, les personnes qui vous conviennent réellement ne vous sont peut-être pas encore connues, et il va falloir les rencontrer au détour d’un chemin ! Mais quand ? Personne ne le sait exactement….patience….

Quant à vos activités, ne remplissez pas le vide par du vide, il vaut mieux pleurer et se poser les bonnes questions que « paraître » pour se faire des amies coûte que coûte, et « remplir inefficacement » le sentiment de vide.

Tout cela prend du temps….on sait qu’il faut au-moins 6 mois pour recréer ses nouveaux repères pour se sentir à l’aise dans un nouveau pays. Prenez ce temps, et si la vie est lourde pour vous en ce moment, que vous vous sentez trop seul(e), débordé(e) par vos émotions, voire même désespéré(e), nous sommes plusieurs Coachs interculturels sur Jakarta, parlant français, anglais et même espagnol et néerlandais. Nous pouvons vous accompagner dans vos premiers mois sur Jakarta. N’hésitez pas à nous contacter.

Alors belles découvertes, l’Indonésie regorge de belles rencontres et de magnifiques découvertes !

Portez-vous bien !

 

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir

Vivre à Jakarta

ÉVÉNEMENT

Mais où sont-ils...?

Traverser Jakarta en 30 minutes n’arrive qu’une fois par an, le jour de l'Idul Fitri. Environ 8 millions d’habitants ont quitté la ville pour aller célébrer la journée en famille.