Johanna Merer et Yann Martinie de Pacific High, une passion au service d’expériences

Par Marie Pinot Liebert | Publié le 03/04/2022 à 21:30 | Mis à jour le 10/04/2022 à 11:19
Le bateau Senja de Pacific High

Johanna et Yann ont un point commun : ils sont passionnés par les voyages en mer. Raja Ampat, Komodo, les îles Banda… Pacific High vous fait découvrir l’Indonésie sous un angle différent, un voyage proche des communautés locales et de la nature. Comment Yann a-t-il créé la plus exclusive des sociétés de croisières ? C’est ce que nous lui avons demandé.

 

Le parcours de nos aventuriers

Yann est le fondateur et créateur de la compagnie. Avec une formation de charpentier de marine, il arrive en Indonésie en 2009 pour naviguer sur des bateaux à gréement Phinisi. Ces navires uniques sont reconnus par l'UNESCO comme faisant partie du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Il construit un premier bateau avec lequel il navigue pendant 5 ans. Puis en 2016, est né le premier bateau qui fera officiellement partie de la future flotte de Pacific High : le Nataraja. En 2018, il pense avoir fait le tour et décide de quitter l’Indonésie pour rejoindre Trinidad et Tobago et naviguer sur le bateau de ses rêves, le “Shamrock”, du célèbre film “Pacific High” de Roy Edward Disney. Juste avant de partir, il fait la rencontre de Charlotte et Peter. Ce coup de foudre amical pour le couple danois le fait rester et ils décident de fonder ensemble Pacific High.

Le parcours de Johanna est atypique. Partie pour une année sabbatique en tour du monde, elle s'arrête finalement dans le premier pays qu’elle visite pour ne jamais en repartir ! Ses rencontres lui ont permis de découvrir le milieu des croisières et de comprendre la nature ainsi que l’aspect humain et culturel de l’Indonésie. Elle travaille depuis 6 ans sur les bateaux et depuis 4 ans pour Pacific High. Rentrée, au tout début de l’aventure, en tant que directrice de croisière, elle a rapidement gravi les échelons pour devenir directrice de la flotte. Elle gère à présent l’ensemble des bateaux, des équipages et des relations avec les clients.

 

Yann Martinie de Maisonneuve et Johanna Merer
Yann Martinie et Johanna Merer

 

La construction des bateaux, de la côte ouest française à Sulawesi

Originaire de La Rochelle, Yann est arrivé dans la petite ville de Bira en Sulawesi du sud pour étudier la réalisation des Phinisi. Selon la tradition de l'ethnie Bugis, ces bateaux sont construits de façon traditionnelle, suivant des techniques transmises de génération en génération. La fabrication implique non seulement force et technique, mais aussi, comme le croient les locaux, des pouvoirs surnaturels, pour lesquels chaque étape exige des rituels et des cérémonies rigoureusement respectés. Arrivé avec plein de certitudes, il a dû reprendre son apprentissage à zéro pour s’adapter à la culture locale. Ici, le bateau évolue au fil de la construction et les plans sont très vite laissés de côté. A force d’adaptation et grâce à une équipe avec qui il travaille depuis une décennie, il a réussi à mixer les méthodes traditionnelles aux techniques européennes plus rigoureuses.

Aujourd’hui, Yann construit ses propres bateaux selon cette même technique, mais aussi ceux d’investisseurs et partenaires qui lui font confiance. Bien loin des business classiques, Pacific High est avant tout une communauté. Les personnes qui lui confient la conception et l’exploitation de leurs bateaux sont tous des passionnés avec qui il partage les mêmes valeurs.

Notre rêve est de construire une flotte avec la même identité globale et des concepts propres à chaque bateau, mais aussi de créer une grande famille."

C’est l’histoire de Charlotte et Peter, le couple danois dont nous vous avons parlé plus haut. Yann a eu un premier contact par téléphone avec Peter et quatre jours après il était en Sulawesi. Ils ont discuté toute une nuit et le projet de donner naissance à Pacific High est devenu une évidence. Plus récemment, ce sont Elena et Marc, des français fans de plongée et en quête de reconversion professionnelle qui ont rejoint l’aventure. Ils sont les futurs propriétaires du Majik et font à présent partie, eux aussi, de la “team” Pacific High.

 

A bord, une expérience unique et personnalisée

A la différence de la majorité des traversées proposées en Indonésie, Pacific High ne se concentre pas uniquement sur la plongée. En dehors des sentiers battus, à la rencontre des populations, ces croisières s'adaptent totalement à vos envies pour rendre chaque expérience unique. Tout peut être customisé, de l’itinéraire, aux services à bord en passant par la prestation culinaire.

Cabine du bateau de Pacific High

 

L’expérience la plus exclusive se fait à bord du Senja, petit dernier né, un bateau unique au monde de 31 mètres avec une seule cabine. Courant 2022, le Dewata et le Majik, viendront compléter la flotte avec la promesse d'une aventure maritime toujours plus inoubliable. En 2023 et 2024, d’autres projets encore confidentiels verront le jour. Mais nous pouvons déjà vous annoncer la naissance d’un super yacht, mélange d’un yacht à moteur et d’un gréement Phinisi avec une plateforme à l’arrière “beachclub” de 100m2 !

 

L’humain au coeur de leur préoccupation

Sur les bateaux, vous rencontrerez des membres d’équipage de Bali, Lombok, Sulawesi, ou Java. Un mélange ethnique mais également religieux… un véritable patchwork de tout ce que l’Indonésie offre en termes de diversité. Certains ont même participé à la construction des bateaux qu’ils connaissent donc parfaitement !

Le plus important pour nous est l’aspect humain : dans la relation avec nos équipes, avec les investisseurs, mais aussi avec ceux qui viennent à bord.”

Pacific High, c’est aussi le succès de ceux qui travaillent sur la terre ferme. Les investisseurs, mais aussi Carlotta, General Manager basée à Bali et Grégoire son mari, financier et comptable en charge des parties légales. Une équipe soudée qui ne compte pas ses heures et travaille avec passion.

Durant la pandémie, la compagnie s’est d’ailleurs engagée à conserver l’ensemble de ses employés. Un parti pris fort, qui paie aujourd’hui, puisque l’équipe reste la même depuis bientôt cinq ans et leur permet d’être totalement prêts à accueillir les touristes qui vont bientôt affluer.

 

 

En savoir plus sur PACIFIC HIGH

Tel : 0813 2714 3568

Marie Pinot Liebert

Marie Pinot Liebert

Experte en communication et gestion de projet, arrivée à Jakarta fin 2020 après une première expatriation aux EAU. Curieuse de découvrir l’Indonésie et de partager mes découvertes avec vous.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale