Mardi 4 août 2020

AEFE - Audit au Lycée Français de Jakarta

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 17/11/2016 à 21:00 | Mis à jour le 17/11/2016 à 12:23

 

Une mission d'audit de 3 jours vient d'être menée par l'Agence Française de l'Enseignement Français à l'Etranger au Lycée Français de Jakarta. Ce type de mission est régulièrement organisé par l'Agence qui coordonne un réseau de 495 établissements dans 137 pays. A Jakarta, le Lycée fait l'objet d'une convention depuis 2002 avec l'AEFE. L'occasion de faire le point sur le partenariat et de dispenser des recommandations. 

Ils sont trois, localisés à Paris ou à Bangkok à avoir fait le déplacement à Jakarta pour ausculter et écouter tous les intervenants d'un Lycée qui accueille cette année 500 élèves. Direction, Conseil d'Administration, représentants des professeurs, des élèves et des parents, tous sont passés dans la salle de réunion qui abrite la mission de l'AEFE durant trois jours. « Nous avons une relation contractuelle avec le Lycée Français de Jakarta, il est donc important que nous rencontrions tous les acteurs régulièrement. Nous sommes redevables de la confiance que les familles nous accordent » explique William Nguyen, Délégué de la direction AEFE. 

Non seulement il s'agit pour l'AEFE de vérifier que l'enseignement dispensé garantit l'excellence, mais aussi que les sommes qu'elle investit annuellement sont bien utilisées : le conventionnement avec l'AEFE apporte au Lycée Français de Jakarta 1,2 million d'euros par an, soit 2 100 euros par an et par élève. 23 personnes travaillant au LFJ sont directement rémunérées par l'AEFE. Une contribution non négligeable qui justifie aussi la mission d'audit. 

D'autant que le Lycée Français de Jakarta, à l'instar d'autres écoles internationales et d'autres lycées français à travers le monde a subi une baisse d'effectifs en cette rentrée scolaire. Si la crise en est la cause avec le départ d'expatriés non remplacés, il est important que le Lycée trouve les moyens de pérenniser son fonctionnement en l'état. « Il faudrait que l'école retrouve une cinquantaine d'élèves, une centaine pour être vraiment à l'aise. Il faut aller chercher des élèves. Et valoriser une école d'excellence comme celle-ci, qui garantit le succès des élèves, et donne accès aux études supérieures partout dans le monde,  c'est l'affaire de tous » précise Bruno Valéry, coordinateur régional de l'AEFE à Bangkok. 

En attendant, la phase est difficile et le but de l'AEFE dans cette période est d'aider les acteurs qui s'investissent pour le LFJ à trouver des solutions, en remettant l'élève au centre : « Il faut conserver le dynamisme pédagogique, voire le renforcer, conserver l'excellence constatée tout en s'adaptant à la phase économique dans laquelle nous nous trouvons" indique Bruno Valéry. 

Lors de cette visite, l'AEFE a également mis l'accent sur la gouvernance de l'école et la sécurité qui est l'axe prioritaire du Gouvernement et de l'Agence pour cette année 2016-2017. 15 000 euros de subventions ont déjà été débloqués pour des travaux de sécurisation du LFJ. Côté gouvernance, hormis les recommandations que l'AEFE émettra à l'issue de sa visite pour garantir un bon fonctionnement, un séminaire réunissant les Présidents de Conseil d'Administration, les Proviseurs, les Trésoriers et les DAF des établissements de la zone aura lieu début décembre à Kuala Lumpur afin d'aider les uns et les autres à mieux se connaître pour mieux se comprendre. 

« La question de fonds reste quand même de transmettre les valeurs de la République Française, c'est notre ADN, celui du réseau mondial de l'AEFE. Ce type de mission vise à cela aussi : le rappeler aux différents acteurs d'un établissement » conclut William Nguyen. 

Amélie Heim (www.lepetitjournal.com/jakarta) vendredi 18 novembre 2016

Lycée Français de Jakarta

Agence Française pour l'Enseignement du Français à l'Etranger

Crédit Photos : M. Dassonville, C. Feder, P. Grenouilleau, V. Ouvrard

 

 

 

 

 

lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Infos pratiques

Immigration : nouvelles règles, ce qu'il faut savoir

La période d’état d’urgence sanitaire prend fin en Indonésie; à compter du 13 juillet les services de l'immigration accordent une période de 30 jours pour se mettre en règle avec la législation locale

Sur le même sujet