Vendredi 10 juillet 2020

Les îles Karimunjawa : un élan de solidarité

Par Valérie Pivon | Publié le 03/05/2020 à 22:30 | Mis à jour le 04/05/2020 à 09:28
Karimunjawa solidarite indonesie

Karimunjawa est un archipel de 27 îles situé en face de la ville de Jepara, sur la côte Nord de Java. 10.000 habitants se repartissent sur 5 îles, ils vivent principalement de la pêche et du tourisme. Jean-Marc Gilonne y vit depuis 5 ans et dirige un complexe hôtelier ; nous l’avons contacté pour connaître la situation économique et sociale sur ces îles.

Arrivé en 2015 un peu par hasard en Indonésie, Jean-Marc découvre les îles Karimunjawa et en tombe littéralement amoureux. Il décide de réorganiser sa vie et prend la direction d’un hôtel sur l’île principale.

Il se souvient qu'il y a cinq ans, l’électricité était produite par un générateur et n'était disponible que quelques heures par jour. En 2016, le gouvernement donne la priorité au développement de l’île : l’électricité y est installée, la route qui traverse l’île et qui dessert l’aéroport est améliorée. L’archipel n’était accessible que par bateau ; une ligne aérienne est mise en place. La vie des habitants est transformée. Le tourisme fait son apparition, les plus jeunes et les moins timides se lancent dans cette nouvelle activité en intégrant les structures hôtelières, les guest-houses, deviennent guides et une pizzeria ouvre sur la place du village. Le tourisme devient une alternative à l’activité de pêche.

Comment s’est passé le confinement sur les îles ?

Le parc maritime de Karimunjawa est protégé, il fait partie des parcs nationaux ; dès le 17 mars, les institutions du parc ont interdit l’accès en mer ainsi que les randonnées en montage. Le 20 mars, le district de Jepara a ensuite interdit l’accès aux îles. Elles ne sont accessibles à ce jour qu’en bateau à raison d’un ou deux ferrys par semaine pour le transport de marchandises et pour les passagers nécessitant un rapatriement sanitaire sur Jepara. A leur retour, une quarantaine est obligatoire sur l’île, il n’y a aucun cas de coronavirus pour le moment. Les touristes ont donc quitté l’île très rapidement, les réservations jusqu’en juin sont annulées, toutes les structures hôtelières sont fermées. Dans le cas de l’hôtel que gère Jean-Marc, un roulement de personnel est organisé pour assurer la maintenance des lieux et également permettre aux salariés d’avoir un salaire. Leur BPJS (équivalent de la sécurité sociale) est toujours payé. « Très vite, nous avons mis en place les gestes barrières, que nos employés ont ensuite fait appliquer dans leur village » nous explique Jean-Marc.

Gotong Royong une association pour venir en aide aux habitants de l’île

« Les conséquences de la fermeture de l’île au tourisme, comme partout, a un impact énorme sur les habitants qui vivent ici principalement de la pêche et de l’activité touristique. Même si l’activité de pêche continue, les commandes ne sont plus là ; les pêcheurs envoyaient leurs poissons sur Java mais aussi à l’étranger. De nombreuses familles n’ont plus de revenu, ceux qui vivent du tourisme ont perdu leur emploi. Certes, les familles les plus pauvres reçoivent une petite aide du gouvernement. Mais il y a de nombreuses personnes qui sont en-dehors des cases qui ne reçoivent aucune aide et qui sont dans le plus grand dénuement. Si la situation se prolonge, cela va devenir très compliqué ici. En concertation avec les différentes structures sur place et la population locale, nous avons décidé de créer une association « Gotong Royong Karimunjawa »  tous ensemble pour Karimunjawa pour faire un appel aux dons afin de fournir des produits de base».  Jean-Marc a travaillé de nombreuses années dans le domaine social en France, son expérience lui a permis de structurer l’association. Il nous explique : « tous les fonds seront destinés directement à la population locale, aucun frais de fonctionnement, une communication sera mise en place pour nos donateurs ».

Quelques programmes tels que : 

- 10 euros/170.000 Rp permet de couvrir les besoins basiques pour une famille de 4 personnes pour une semaine.

- 25 euros/420.000 Rp  permet de couvrir les besoins d’une famille de 4 personnes en produits alimentaires et d’entretien pour 2 semaines

Vous retrouverez tous les programmes et informations sur le site de Gotong Royong Karimunjawa

A quand une reprise de l’activité touristique sur les îles ?

« Pour l’instant, l’île a été protégée du virus, nous sommes un peu coupés du monde. Nous pensons qu’une activité, enfin c’est une hypothèse, pourrait reprendre en juin - juillet avec un tourisme local et asiatique. Karimun reste authentique, on n’y croise pas de foule, ce qui peut attirer les visiteurs. Il nous faudra surtout apporter de la confiance et nous montrer responsables vis-à-vis de nos clients, en mettant en place toutes les mesures nécessaires à la sécurité. Nous avons certains avantages : il faudra les mettre en avant. »

Confiné, un temps pour soi et pour les autres

« Confiné dans un tel endroit magnifique avec une population extraordinaire qui a su m’accueillir il y a 5 ans, il est de mon devoir de les aider » nous explique Jean-Marc. Depuis son arrivée sur l’île, Jean-Marc a déjà aidé à la mis en place d'un une première association pour nettoyer les plages en 2016, venir en aide aujourd’hui à la population à travers Gotong Raya va de soi.

Ce temps suspendu permet également à Jean-Marc d’assouvir sa passion pour l’histoire et plus particulièrement celle de KarimunJawa : « On trouve la présence de cette île dans de nombreux écrits dès le 4ème siècle et sur de nombreuses cartes, c'était un point de passage pour les navigateurs. Je suis passionné par ces recherches et je prépare un livre».

Pour plus d'informations sur l'association, cliquer ici : Gotong Royong Karimunjawa         

email : gotongroyongkarimunjawa@gmail.com

Nous vous recommandons

Valerie Pivon

Valérie Pivon

Expatriée depuis plus de 20 ans en Asie dont 14 ans en Indonésie, guide au musée national de Jakarta. C'est avec plaisir que je partage avec les lecteurs du Petitjournal.com ma passion pour l'archipel indonésien.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Athe lun 04/05/2020 - 03:03

Un entrepreneur inlassable ! Bravo pour cette énergie et ce courage ! J'espère le meilleur pour cette magnifique partie de l'Indonésie.

Répondre
Commentaire avatar

Athe lun 04/05/2020 - 03:03

Un entrepreneur inlassable ! Bravo pour cette énergie et ce courage ! J'espère le meilleur pour cette magnifique partie de l'Indonésie.

Répondre

Actualités

EXPO

Les expos à ne pas louper cet été en France

Après d’interminables semaines de confinement, l’été est enfin là pour que nous puissions en profiter. Quoi de mieux que de faire voyager votre esprit et votre créativité à travers les expos de l'été

Expat Mag

EXPO

Les expos à ne pas louper cet été en France

Après d’interminables semaines de confinement, l’été est enfin là pour que nous puissions en profiter. Quoi de mieux que de faire voyager votre esprit et votre créativité à travers les expos de l'été