Mercredi 12 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Sauvé après avoir dérivé 49 jours seul en mer sur un radeau

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 25/09/2018 à 23:30 | Mis à jour le 26/09/2018 à 11:48
Photo : Capture d'écran Youtube
dérive radeau Indonesie

C’est l’histoire incroyable d’un jeune Indonésien de 18 ans qui a survécu 49 jours seul sur un radeau de pêche à la dérive et qui a parcouru plus de 2500 kilomètres entres les îles du Nord de Sulawesi où il travaillait et les îles de Guam aux larges des Philippines où il a été retrouvé. 

Début juillet, Aldi Novel Adilang travaillait seul sur un radeau de pêche appelé rompong, où il était en charge d’allumer les lampes à la tombée de la nuit afin d’attirer les poissons dans des filets. Le rompong est une sorte de radeau constitué de bambou avec une cabane en son centre, il est amarré en mer par une corde à des rochers. Le propriétaire du rompong venait chaque semaine lui apporter des vivres, carburant et gaz. 

Le 14 juillet, des vents violents ont rompu la corde, et emporté le radeau à la dérive. Le propriétaire a prévenu la famille de sa disparition. Selon des propos recueillis par l’AFP, la mère du jeune homme a expliqué : « nous nous en sommes remis à Dieu, et avons beaucoup prié ».

N’ayant de la nourriture que pour une dizaine de jours, Aldi s’est nourri de poissons et a bu de l’eau de mer qu’il filtrait à travers ses vêtements. On ne sait pas vraiment comment il a pu se tenir hydraté 49 jours. Après avoir utilisé le gaz de son réchaud pour cuisiner, il a démonté les barrières en bambou du rompong pour faire du feu. 

Plusieurs bateaux sont passés près du naufragé ; « à chaque navire que je voyais, j’avais beaucoup d’espoir, mais aucun ne m’a vu. J’ai eu des moments de peur » a confié Adil aux autorités.  Le 31 août, l’Arpeggio, bateau sous pavillon panaméen qui passait au large, n’avait pas remarqué le radeau. Mais Aldi s’est rappelé une procédure de détresse que lui avait enseignée un ami en cas de problème et a utilisé une fréquence sur sa radio pour lancer un appel à l’aide. Le capitaine du bateau a capté le signal et a pu s’approcher d'Aldi. Malgré de fortes vagues et avec l’aide de l’équipage, le jeune pêcheur a pu être sauvé et recueilli à bord.

C’est à Tokuyama, au Japon, destination finale du bateau, qu'Aldi a débarqué. Le consul d’Indonésie l’attendait. La famille du jeune a été directement contactée et les bureaux du consulat ont organisé son retour.

Aldi est de retour depuis le 9 septembre auprès des siens dans son village de Wori près de Manado. Il est en bonne santé et célèbrera ses 19 ans le 30 septembre. 

lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet