TEST: 2262

Après "Stop Erdoğan" et "Love Erdoğan", "Stop Gülen" investit New York

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 16/03/2021 à 03:50 | Mis à jour le 16/03/2021 à 12:36
Photo : Panneau "Love Erdoğan", à Üsküdar, Istanbul (Source : Twitter)
"Stop Erdoğan" "Stop Gülen" Times Square

À New York, Times Square est devenue le théâtre d'une guerre de propagande entre les pro-Erdoğan et le réseau de Fethullah Gülen, les deux parties ayant placé des publicités géantes* pour appeler, à tour de rôle, à faire barrage à l’autre.

 

Stop Erdogan Turquie Gülen comprendre
Panneau publicitaire "Stop Erdoğan", à Times Square, New York (Source : Twitter)

 

Début mars, une annonce "Stop Erdoğan" était visible sur la fameuse Times Square à New York. Elle aurait été placée par un groupe nommé "Advocates of Silenced Turkey", qui prétend "donner une voix à toutes les personnes opprimées en Turquie". En plus de cette annonce, ce groupe avait appelé à la fin des féminicides en Turquie.

Quelques jours après, en guise de riposte, dans de nombreuses villes turques (mais aussi en Bosnie-Herzégovine !), des affiches "Love Erdoğan" fleurissaient dans les rues. Certaines sont également apparues en kurde, dans certaines villes de l’est turc. 

 

Love Erdogan comprendre Gülen
Un panneau "Love Erdoğan" en Bosnie- Herzégovine (Source : Twitter)

 

Dans la foulée, des camions affichant les messages "Love Erdoğan", "Love Turkey" et "Stop Gülen" ont circulé à New York, et ce, dans le cadre d'une campagne lancée par le Comité directeur national turco-américain (TASC). "Un chef de secte radical et antisémite vit en Pennsylvanie", pouvait-on lire sur l'un des camions.

 

Love Erdogan Love Turkey New York
Un camion sur lequel il est écrit "Love Turkey", avec la photo du président Erdoğan, New York (Source : Twitter)

 

Selon une information rapportée le 14 mars par l'agence Anadolu, au cours du week-end dernier, c’est l'annonce "Stop Gülen" qui a été placée sur un panneau publicitaire de Times Square, de nouveau par le Comité directeur national turco-américain aux États-Unis ; on pouvait aussi y lire des détails liés à la tentative de coup d’État de 2016.

 

Stop Gülen Stop Erdogan Turquie comprendre
Panneau publicitaire "Stop Gülen" à Times Square, New York (Source : Agence Anadolu) 

 

Autrefois ami du président Erdoğan, Fethullah Gülen est un ancien imam installé en Pennsylvanie depuis 1999 ; il est devenu ennemi du pouvoir d’Ankara à partir de 2013. Le réseau güleniste est considéré comme étant à l’origine de la tentative de coup d'État du 15 juillet 2016 en Turquie.

Depuis cette date, la Turquie demande régulièrement aux États-Unis l’extradition de Fethullah Gülen, mais Washington refuse, affirmant qu'Ankara ne fournit pas assez de preuves pour que l’ancien imam soit remis à la Turquie.

_________________________

(*) Et sans doute fort onéreuses (une publicité à Times Square coûterait entre 5000 à 50 000 $ par jour)

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale