Visa non renouvelé pour un journaliste à Hong Kong

Par Matthieu Verrier | Publié le 06/10/2018 à 05:12 | Mis à jour le 07/10/2018 à 17:21
Photo : Victor Mallet est vice-président du Club des correspondants étrangers de Hong Kong.
fcc, visa, non renouvelé, liberté, expression, presse, hong kong, chine

Victor Mallet a vu sa demande de renouvellement de visa refusée. Pourquoi? Nul ne sait. Mais Victor Mallet n’est pas un simple résident de Hong Kong. Il est journaliste, au Financial Times. Pas un simple journaliste, vice-président du Foreign correspondents' club. Pas n’importe quel vice-président, mais celui qui a présidé la conférence estivale avec Andy Chan, alors président du National Party, qui prône l’indépendance. L’événement s’était tenu quelques semaines après la demande par la police de l’interdiction du mouvement politique. Le National Party a été depuis lors interdit.

Le FCC demande des explications à cette décision de non-renouvellement de visa “extrêmement rare, si ce n’est sans précédent.” Des manifestations éparses s’élèvent contre des atteintes à la liberté d’expression ces dernières semaines, avec un rassemblement le 1er octobre ou encore la grève de la faim entamée par deux étudiants de l’université polytechnique.
 

Sur le même sujet
Matthieu Verrier journaliste Hong Kong

Matthieu Verrier

Journaliste et chroniqueur politique pendant dix ans en France et auteur du Contremanuel de la politique (2016, éd. Tana), Matthieu Verrier a rejoint Hong Kong en janvier dernier.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'édition Hong Kong.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale