Vers une envolée des voitures électriques à Hong Kong ?

Par Adeline Puget | Publié le 22/06/2022 à 15:00 | Mis à jour le 23/06/2022 à 12:00
Photo : photo@Flickr, HS You Castpro Hello Charger Electric car- 2
Chargeur électrique de voiture à Hong Kong

Après la sortie du plan Climate Action Plan 2050 et du Hong Kong Clean Air Plan 2035, il est légitime de se demander si à Hong Kong, ces horizons sont de lointains objectifs ou si cette belle ville grouillante va rapidement devenir plus silencieuse... Lepetitjournal.com examine la situation sur la mobilité électrique personnelle aujourd’hui à Hong Kong.

La folle percée du véhicule électrique dans le monde

Les tensions de 2021 et 2022 au niveau des chaînes d’approvisionnement n’ont pas entaché l’envolée de la voiture électrique dans le monde, avec un bond de nouvelles immatriculations de 70% par rapport à l’an dernier, d’après le rapport de l’Agence Internationale de l’Energie « Global EV Outlook », dépassant même les prévisions des analystes. 

En 2022, se vend dans le monde autant de véhicules électriques par semaine que sur la seule année de 2012 !

La percée a pu prendre racine sur un socle stable de financements publics à l’achat dans un grand nombre de pays, conjointement à la réduction des coûts de fabrication. En effet, en Chine, l’écart de prix entre un véhicule thermique et un véhicule électrique n’est plus que de 10% d’après le site de l’Avere-France.

Quelle est la tendance à Hong Kong ?            

La production d’électricité délivrée à Hong Kong étant largement basée sur les énergies fossiles telles que le charbon et le gaz, le bilan global de réduction globale d’émission carbone sur la durée de vie du véhicule peut être discuté…

Néanmoins, le plan New Energy Vehicules est effectif et efficace pour la promotion des Electric Vehicules dits « EV », et doit participer à rejoindre d’autres actions dans le cadre plus large du plan Climate Action Plan 2050 ainsi que le plan Hong Kong Clean Air 2035.

Depuis la mise en place de ce plan, Hong Kong suit la même tendance forte mondiale citée ci-dessus avec une accélération très forte, en immatriculant au premier trimestre 2022, d’après le South China Morning Post, une voiture électrique sur deux nouvelles voitures.

La proportion dans le parc automobile reste encore toute de même relativement faible, avec 31,549 véhicules électriques représentant 3.4% du parc total. Ce chiffre est dans le même ordre de grandeur que Séoul ou Singapour, villes ayant adopté le même type de plan.

Une roadmap claire éditée par le gouvernement

La mesure phare est l’annonce du gel des immatriculations de véhicules thermiques en 2035. Au rythme de l’accélération, le remplacement du parc pourrait arriver dès 2030, d’après Owin Fung Ho-yin, directeur adjoint du département de la protection de l'environnement, repris par le South China Morning Post, notant les efforts plus agressifs étant effectués dans d’autres pays.

Sont prévus dans la roadmap l’encouragement dès 2025 des transports publics et commerciaux électriques, l’étendue progressifs du réseau de chargement avec 30% de chargeurs medium au sein des bâtiments publics, des subventions sur l'installation de chargeurs au sein de résidence, des subventions auprès des entreprises sur les achats de véhicules électriques et l’aspiration à la législation sur le recyclage des batteries.

La particularité de Hong Kong pour l’utilisation des voitures

Alors que 44.6% des Parisiens et 54% des Dubaiotes ont une voiture, seulement 7.5% des Hongkongais se préoccupent d’un parking… L’excellent réseau de transport en commun et la forte présence des taxis à coût modéré n’incitent pas à l’utilisation d’une voiture personnelle.

L’image des taxis rouges ou verts Toyota Crown Comfort roulant au gaz de pétrole liquéfié (LPG) carte postale de la ville de Hong Kong est pour l’instant toujours fortement ancrée.

D’aucuns diront que le beau territoire de Hong Kong n’est pas adapté à l’utilisation intensive des batteries embarquées dans un taxi avec ses côtes abruptes… les compagnies de taxis se concentrent pour l’instant à renouveler leur flotte avec la dernière génération d’hybrides Toyota Comfort LPG, les « gros » taxis avec porte coulissante. Ceux-ci diviseraient par deux les émissions carbone dues à leur consommation de LPG par rapport aux anciens. L’agilité des mécaniciens de Hong Kong fait perdurer les taxis plus de vingt ans et leurs propriétaires semblent peu enclins à s’en débarrasser sans de conséquentes aides financières.

Les efforts semblent arriver sur les doucement sur les bus, notamment avec le constructeur Alexander Dennis Limited (ADL) qui a annoncé produire pour 2023 dix bus électriques qui rejoindront la flotte de Kowloon Motor Bus Company.

Et si vous êtes tentés par une acquisition à Hong Kong…

Les voitures sont considérées comme un produit de luxe, ainsi le gouvernement applique une « First Registration Tax » à l’achat de tout véhicule neuf.

Dans le cadre de la roadmap, le gouvernement donne un rabais important sur cette taxe si l’achat s’accompagne d’une reprise d’une voiture thermique éligible, avec un crédit d’impôt qui peut s’élever jusqu’à 287 000 HKD sous certaines conditions sur l’ancien véhicule : âgé de plus de 6 ans, immatriculé au nom du client depuis plus de 18 mois… Les conditions précises sont disponibles auprès de tout concessionnaire d’« EV », et ils sont nombreux dans la ville ! Le gouvernement a autorisé le déploiement de 131 modèles de véhicules privés (sur les 470 disponibles dans le monde) avec 14 marques.

Concernant l’abondance des chargeurs à disposition, on peut noter que Hong Kong est dix fois plus étendu que Paris et n’est pourtant doté que de deux fois plus de bornes de recharges. Fin mars 2022, on y recensait environ 5000 chargeurs pour le public, incluant 850 chargeurs rapides, couvrant les 18 districts. La liste est disponible ici.

Elles sont placées, notamment sur Hong Kong Island, dans des endroits emblématiques et facilement repérables : parkings de grands centres commerciaux tels que Pacific Place, grands centres de bureaux… Actuellement gratuits dans les parkings publics, ils deviendront payants en 2025.

Les efforts se poursuivent pour upgrader les chargeurs en chargeurs rapides et la compagnie Tesla a maillé le territoire avec presque 400 de ses Superchargers ou Wall connectors.

 

Concernant les chargeurs « à la maison », des subventions sont en place depuis mi-2020 pour l’installation d’un chargeur sur son parking. Néanmoins, le succès de la mesure « EV-Charger Subsidy scheme » semble placer les nouveaux demandeurs sur une liste d’attente… depuis mai 2021.

On peut espérer que l’accélération sera appuyée avec l’allocution du Financial Secretary, Monsieur Paul Chan : celui-ci avait en effet annoncé le 16 juin dernier qu’une aide additionnelle de HKD 1.5 Milliard sera débloquée pour déployer le réseau de chargeurs dans les parkings et résidences.

 

Sur le même sujet
Adeline Pujet

Adeline Puget

Maman de trois enfants, passionnée d'énergie et de randonnées, Adeline s'intéresse de près à la vie de Hong Kong.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale