TEST: 2261

Suspension du présentiel dans les écoles maternelles et primaires de Hong Kong

Par Marsha Gau | Publié le 11/01/2022 à 14:30 | Mis à jour le 11/01/2022 à 17:15
Photo : Photo: Jerry Wang/unsplash
Classes suspendues Hong Kong

Mardi matin, Carrie Lam a annoncé la suspension des cours en présentiel dans les écoles maternelles et les écoles primaires en raison de la situation pandémique, dès vendredi prochain 14 janvier. Les établissements d'enseignement secondaire ne seront pas affectés. Cette suspension devrait durer jusqu’aux vacances du Nouvel An Chinois.

Des rumeurs de suspension de cours démenties par l'Education Bureau de Hong Kong

Le 7 janvier, après que des instituteurs et les écoliers d'une école maternelle à Tuen Mun aient été placés en quarantaine suite à la découverte d'une élève infectée par le Covid-19, l'Education Bureau avait du démentir les rumeurs de suspension des classes en présentiel, précisant que les cours seraient maintenus et que les écoles respecteraient strictement les mesures de distanciation sociale, conformément aux directives en vigueur.

Suspension des classes maternelle et ecoles
Photo @news.gov.hk

Suspension des classes en présentiel confirmée par Carrie Lam

Trois jours après ce démenti, Carrie Lam est revenue sur cette décision et a confirmé mardi matin la suspension des classes en présentiel pour les plus jeunes élèves, alors que les établissements de l'enseignement secondaire sont autorisés à poursuivre les cours en face-à-face. Si la Chief Executive de Hong Kong a reconnu que cette décision de suspension de cours était lourde de conséquence à long terme, car au détriment du bien-être physique et psychologique des enfants, elle maintient qu'il s'agit d'une mesure nécessaire. Cette nouvelle position s'appuie sur le fait que trois élèves d'une école maternelle de Tuen Mun, âgés de trois à quatre ans, ont été déclarés positifs au Covid-19, le virus ayant été transmis par des membres de leurs familles.

 

Vaccination des enfants 5-11 ans a Hong Kong
Photo @news.gov.hk

Vaccins CoronaVac disponibles pour les 5-11 ans à Hong Kong

Lors de ce même communiqué, la dirigeante de Hong Kong a ajouté que le vaccin CoronaVac de Sinovac  serait disponible pour les enfants de 5 à 11 ans dès la fin des vacances de Nouvel An Chinois. Les enfants pourront se faire vacciner à l'école dès que les classes en présentiel auront repris, sans que l'on sache à ce stade si la vaccination sera rendue obligatoire.

Selon Carrie Lam, le gouvernement maintiendra les mesures actuelles suivant trois volets pour lutter contre l'épidémie : minimiser les cas importés, rechercher les contacts et renforcer la vaccination des personnes âgées.  Elle a ajouté que les autorités prendraient "les mesures les plus sévères pour supprimer" l'épidémie.
Depuis le début de la cinquième vague, en ce début d'année, 4 000 personnes identifiées comme cas contact de patients ont été envoyées en quarantaine.  

Période d'isolation réduite à 14 jours pour les cas contacts à Hong Kong

En raison de l'augmentation importante des cas positifs, le nombre de cas contact devant être isolés s'est accru rapidement au cours des derniers jours. Après consultation des experts de la santé publique et compte tenu de la période d'incubation plus courte du variant Omicron, le gouvernement a décidé de raccourcir la durée d'isolation dans en centre de quarantaine pour les cas contact, passant de 21 jours à 14 jours. Cette mesure permettra notamment de désengorger les centres de quarantaine de Penny's Bay et Asia World Expo. Néanmoins, le gouvernement maintiendra une période de 21 jours pour les voyageurs entrant à Hong Kong.

Les cas contacts à Hong Kong diagnostiqués positifs au coronavirus depuis le début de la semaine voient donc leur période d'isolation dans un centre raccourcie à 14 jours. Ces personnes devront s'auto-surveiller sept jours de plus et s'acquitter d'un test de dépistage en centre communautaire le 19ème jour après la date d'exposition avec les personnes confirmées positives au Covid-19.

Marsha Gau

Marsha Gau

Gourmande de profession, elle partage son regard biculturel sur les dernières tendances de Hong Kong
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale