Staycation à Hong Kong : vivez au ralenti à Tuen Mun

Par Patricia Herau-Yang | Publié le 12/04/2022 à 14:52 | Mis à jour le 12/04/2022 à 15:47
Photo : Le superbe coucher de soleil sur Lung Kwu Chau photo personnelle
Une plage à Tuen Mun, Hong Kong

Hors des radars et pourtant accessible par MTR, Tuen Mun est une des premières zones d’urbanisation planifiée de Hong Kong. Elle longe 6 plages officielles dont la superbe Golden Beach. Prenez l’adorable tramway « light rail » pour découvrir les différents quartiers, aventurez-vous sur les randonnées de Castle Peak et Tai Lam, et découvrez le coucher de soleil le plus romantique de Hong Kong.

Tuen Mun, facile d'accès à Hong Kong

Tuen Mun, à l’embouchure de la rivière des perles, a sans doute été un des lieux habités de manière les plus stables à Hong Kong. Entre ossements du néolithique, citations dans les archives des Tang (618-907), lieu de refuge de l’empereur Bing des Song du Sud (1127-1279) contre l’envahisseur Mongol, lieu de résidence des pêcheurs Tanka sous les Qing (1636-1912), jusqu’au développement dans les années 1960 d’une véritable ville nouvelle, Tuen Mun a su conserver une identité très particulière.

Tout au bout de la ligne MTR marron, Tuen Mun présente aujourd’hui une urbanisation dense. Pourtant, la nature y est omniprésente : les Hongkongais y viennent volontiers pour des randonnées sympathiques, une balade en bord de mer, une fiesta de fruits de mer, ou une soirée barbecue. La surface cultivée alentour est aussi significative et de nombreuses activités au vert y sont possibles.

Comme pour toute randonnée, partez bien équipé, si possible accompagné, vérifiez les trajets avant de vous lancer.

 

Staycation Tuen Mun Hong Kong
Aperçu du Pineapple canyon, et au loin, Shenzhen (photo personnelle)

 

Les canyons de Tuen Mun : le far west à Hong Kong

Située à l’ouest de Tuen Mun, la randonnée de Pineapple canyon ne présente pas de difficulté majeure. Le chemin est bien délimité et indiqué, ça grimpe, mais ça reste une randonnée familiale. Au départ de la station de tramway de Leung Tin Au, vous suivrez la randonnée qui vous mènera à Ha Pak Nai village. Cette région à la géologie si particulière se prêtait bien à la culture de l’ananas. Nous n’en avons pas vu un seul pendant la randonnée, à part sur les panneaux ! Qu’à cela ne tienne, nous avons en revanche bien vu le canyon, très coloré et vallonné. La route passe sur la ligne de crête, ne vous souciez pas trop des panneaux à tête de mort. En face de vous, c’est Shenzhen et son quartier des affaires. Ce que vous voyez dans la mer, côté Hong Kong, est de la pisciculture en pleine mer. Il n’y en a pas du tout côté Chine. Il y a aussi, bien sûr et malheureusement, un site d’enfouissement de déchets pas très loin… La descente est toute douce et vous mène, en sillonnant entre les potagers du village, à deux petits restaurants avec rafraîchissements et plats simples. Le minibus de Ha Pak Nai village vous ramène en ville.

 

Staycation Tuen Mun Hong Kong
Thousand islands photo@Eddie Yip (Wikimedia)

 

Les mille îles de Hong Kong

Côté est de Tuen Mun, la randonnée "Panoram Thousand Islands" est très courue par les familles hongkongaises. De Tuen Mun MTR, le bus 43 (sans lettre derrière) vous mènera tout droit au So Kwon Wan village. Ce village est longé de chemins de randonnée, vous pourrez donc rentrer sur la randonnée de plusieurs manières, mais celle-ci est la plus simple. Vous retrouvez le MacLehose Trail et, sur votre gauche, le chemin qui monte directement vers le point de vue. La route est goudronnée. Au bout d’une heure, vous aurez une vue sur les nombreuses îles du réservoir de Tai Lam Chung.

Une randonnée de 4 heures pour les courageux à Hong Kong 

Si vous avez besoin d’une randonnée plus challenging, optez pour le Tuen Mun Trail, qui vous offrira votre dose de chlorophylle. Le circuit part de la station de tram de Pui To light rail. Après 45 minutes de marche, vous atteindrez un premier réservoir (Lam Tei irrigation reservoir), puis en continuant le chemin, vous atteindrez Hung Shui Hang irrigation reservoir, d’une teinte carrément turquoise ou émeraude. Vous pourrez le longer ou redescendre jusqu’à la civilisation.

 

Staycation Tuen Mun Hong Kong
La jetée à Tuen Mun, village de pêcheurs avant d'être station balnéaire (photo personnelle)

 

Les plages non publiques accessibles à Hong Kong

Tuen Mun est littéralement longé de plages toutes plus belles les unes que les autres. Vous y trouverez notamment des jeux pour enfants, des locations de matériel nautique, des buvettes et restaurants (à commencer par le village nouveau de Gold Coast piazza, qui vous offrira tout le ravitaillement dont vous avez besoin), un spot de beach volley… Elles sont évidemment fermées jusqu’au 21 avril.

Mais ne restez pas sur votre frustration. Une dernière plage, accessible en 15 minutes en bus ou taxi, est sauvage, ouverte, et parfaite pour la fin d’après-midi. Il s’agit de Lung Kwu Tan. Il faut passer à côté de la centrale de Castle Peak, pas vraiment romantique, mais le site est suffisamment grand pour qu’on oublie ce voisinage. Vous êtes plein ouest, c’est donc un superbe coucher de soleil que vous pourrez admirer, avec l’astre se cachant derrière la petite île de Lung Kwu Chau (réserve naturelle marine). Les herbes folles se prêtent bien à un dîner simple (tout apporter, il n’y a rien). Au nord, du point de vue Chinese white dolphin lookout, vous pourrez admirer une colonie de dauphins roses. Enfin, au village de Nam Long, vous pourrez admirer l’emperor’s rock (30 minutes de marche). Ce serait le lieu où l’empereur Bing des Song du sud aurait fui l’envahisseur Mongol.

 

Staycation Tuen Mun Hong Kong
On ne se lasse pas de ce coucher de soleil (photo personnelle)

 

Aidez l'Ukraine au passage à partir de Hong Kong

Si vous avez un peu de temps en ville, passez voir les bureaux de la Crossroads foundation, 2 Castle Peak road (Gold Coast). Ils sont très actifs sur l’aide aux réfugiés ukrainiens.

Avec une ONG locale, ils agissent en Pologne, Hongrie et Roumanie pour faire parvenir dons en argent ou en vêtements, chaussures, draps, nourriture…aux personnes qui en ont besoin.

Sur le même sujet
pat

Patricia Herau-Yang

Patricia a passé de nombreuses années en Chine, exercé le métier de traductrice français-chinois. Depuis son arrivée à Hong Kong, elle s'est mise au cantonais et à la randonnée. Elle contribue à Lepetitjournal.com sur le volet culturel, entre autres...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale