Samedi 15 août 2020
Hong Kong
Hong Kong

Plongée dans l'univers du Mah-Jong

Par Karine Yoakim Pasquier | Publié le 09/07/2020 à 14:50 | Mis à jour le 09/07/2020 à 14:50
Photo : Le mah-jong, un art encore très pratiqué à Hong Kong. Photo@nyoakim
mah jong jeu hong kong mahjong

Très populaire en Asie, le mah-jong est un jeu de stratégie qui se joue à la fois à la maison ou encore dans des salles de jeux disséminées à travers la ville. Si la pratique a tendance à diminuer, cette activité reste encore un classique du paysage hongkongais et continue à alimenter les imaginations les plus folles qui associent cette activité au mystère et au glamour.

Pour m'immerger dans le monde du mah-jong, je retrouve Eric, fondateur de The Mahjong Club, qui m'emmène au fond d’un restaurant traditionnel, à Sheung Wan. Après avoir accédé à l'étage, nous nous faufilons dans l'arrière-boutique, où, derrière des portes fermées, nous entendons le cliquetis sonore des tuiles qui tournent sur les tables, alors que les serveurs amènent boissons chaudes et paniers fumants pour nourrir les joueurs entre deux parties endiablées. Ce restaurant, comme de nombreuses autres à Hong Kong, possède une licence et loue donc des espaces clos, afin de permettre aux passionnés de venir y jouer, et même d'y parier de l'argent.

 

mahjong mah jong hong kong
A Sheung Wan, à l'étage d'un restaurant qui semble ordinaire, des joueurs s'affrontent derrière des portes closes. Photo@nyoakim

 

Dans une petite salle où se situe deux tables munies de tiroirs, de pièces et de jetons, nous attendons les joueurs qui viendront faire leurs preuves et s'affronter d’ici quelques minutes.

​Les mah-jong parlors de Hong Kong

C'est en 1977 que le gouvernement de Hong Kong légifère sur les jeux de hasard, limitant ceux-ci à quelques points de vente réglementés, tels que les courses hippiques ou les clubs de mah-jong. A Hong Kong, si l’on souhaite donc jouer hors de chez soi, c’est dans les mah-jong parlors, ou mah-jong schools, qu’il faut se rendre.

Ces lieux sont des espaces où les jeux d’argent sont autorisés de midi à minuit. Nombreux dans les divers quartiers de Kowloon (Mongkok, Yau Mai Tei, Jordan, Sham Shui Po…) ainsi que dans certaines zones de l’île comme Wanchai ou Sheung Wan, ils sont ouverts à tous, nous précise Eric : "Quiconque ayant 18 ans passé peut entrer dans ces mah-jong parlours. Il n’est pas nécessaire d’être membre. Si les groupes déjà formés peuvent simplement louer une table, les joueurs solitaires pourront se joindre à une table ouverte, comme dans un casino. L’établissement prélèvera alors un pourcentage sur l’argent misé pendant la soirée."

 

mah-jong mahjong hong kong
La fresque murale très célèbre du Sing Lei Mahjong Parlour, à Jordan

 

Le pourcentage des gains est en effet le seul revenu de ces établissements, avec la location des salles et des tables. Pour attirer les joueurs et éviter que la faim ne les emmène ailleurs, certains d'entre eux fournissent même gratuitement boissons et snacks.

Le mah-jong, ce jeu mystérieux

Malgré le fait qu’il soit souvent pratiqué par les personnes âgées, le mah-jong est jeu qui continue d’inspirer et de faire rêver. On le retrouve d’ailleurs dans de nombreux films, tels que Kung Fu Mahjong, Bet to Basic, Teenage Gambler, Mahjong Dragon, Mahjong Heroes ou encore le célèbre Fat Choi Spirit, où Andy, joueur compulsif, tente de reconquérir celle qu’il aime en jouant à son jeu favori.

 

 

Mais pour la plupart des Hongkongais, le mah-jong reste un jeu familial… une pratique courante, à laquelle on joue pendant les célébrations, les jours fériés et les réunions de famille. Eric confirme : "C’est un jeu très populaire auquel on joue avec ses proches et ses amis, notamment pour le Nouvel An Chinois.  C’est un jeu associé aux moments familiaux, à l’amitié et à la convivialité."

Dans une étude publiée par la Hong Kong Polytechnic University en 2017 sur la pratique des jeux d'argent, plusieurs sondés sont unanimes: "Jouer au mah-jong est une activité typique pour s'amuser et discuter, de la même manière que les jeux de cartes en Occident."

Le mah-jong, un jeu à la fois stratégique et psychologique

Le mah-jong, qu’on surnomme indoor swimming ou natation intérieure, à cause des mouvements de bras réalisés par les joueurs lors du mélange des tuiles, est un jeu de société considéré comme cérébral : il nécessite un esprit cartésien et analytique. "Les gens dans la finance sont souvent de bons joueurs. Les probabilités, l’analyse mathématique est importante. Il faut savoir analyser les tuiles et élaborer des stratégies."

 

mahjong mah jong hong kong
Photo@nyoakim

 

Mais, selon les Hongkongais, être fin stratège ou bon en mathématiques ne suffit pas. Le mah-jong demande également des qualités d’acteurs, la possibilité de bluffer et de cacher ses émotions. Selon Eric, le jeu permet aussi de mettre en valeur la psychologie d’une personne :  "C’est un bon moyen de connaître le caractère d’une personne, en regardant sa manière de réagir… Grâce au mah-jong il est facile de voir si votre adversaire est quelqu’un de spontané, ou de prévisible… Si c’est une personne qui aime réfléchir ou qui préfère faire confiance à son intuition. La façon dont quelqu’un perd est aussi un moyen imparable de savoir à qui on a affaire".

C’est d’ailleurs ce qu’on peut observer dans le très célèbre film, Crazy Rich Asian, où la fiancée se sert d’une partie de mah-jong pour faire passer un message à sa future belle-mère.

 

 

Si la jeune génération joue moins que ses aînés, c’est une activité dont on ne se fatigue pas. "La plupart des personnes âgées à Hong Kong y jouent tous les jours. Après des décennies de parties, elles ne s’en lassent pourtant pas, pratiquant chaque semaine avec leurs amis. La jeune génération a besoin de prendre le temps d’apprendre ce jeu. Mais ce jeu ne vieillit pas. Il devient même de plus en plus populaire à l’étranger."

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons

Karine Yoakim-Pasquier

Karine Yoakim Pasquier

Karine est Suisse francophone vivant depuis peu à Hong Kong. Elle tient un blog intitulé hotfonduepot.com, enseigne le français, vient de terminer son premier roman et met bien volontiers son talent au service du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir