Le Palace Museum de Hong Kong : les trésors de la cour impériale en avant-première

Par Marsha Gau | Publié le 26/06/2022 à 14:02 | Mis à jour le 27/06/2022 à 15:31
Photo : photo@hkpm.org.hk/
Museum Palace Hong Kong

Le tout nouveau musée, le Hong Kong Palace Museum, ouvrira ses portes au grand public dès le 2 juillet prochain, après une inauguration en grandes pompes et des festivités marquant le 25ème anniversaire de la rétrocession de Hong Kong de la Grande-Bretagne à la Chine.

 

inauguration Musee de Hong Kong
Grand escalier du musée Palace Museum Hong Kong photo@personnelle

 

Des trésors nationaux prêtés par le Musée du Palais de Pékin à Hong Kong

Situé dans le quartier culturel de West Kowloon, de ses 7 600 mètres carrés de galeries, le nouveau musée exposera 914 trésors jamais prêtés auparavant par le Palace Museum de Pékin. Des objets en or, en bronze, en jade, en porcelaine et des peintures ont été sélectionnés parmi plus de 1,86 million d'œuvres de la collection du musée de Pékin, dans le but de faire découvrir l'art et la culture chinoises sous un nouvel angle. Ce prêt sans précédent est le plus important et le plus beau que le musée de Pékin n'ait jamais fait à une autre institution culturelle hors de Chine depuis sa création il y a 97 ans.

L'exposition d'ouverture sera consacrée aux trésors nationaux en provenance de Pékin, des pièces de premier ordre et des œuvres inestimables seront exposées en avant-première au public à Hong Kong. Des céramiques et porcelaines impériales chinoises datant de plusieurs siècles feront partie des points forts des expositions inaugurales du musée lors de son ouverture au public.

 

exposition Cite Interdite au Palace Museum
Bureau de l'empereur de Chine sous la dynastie Qing - Photo@personnelle

 

Pénétrez dans la Cité interdite et découvrez la collection impériale à Hong Kong

Des expositions à thème sont dédiées à la vie à la cour impériale chinoise, l'une d'elles vous fait pénétrer dans à la Cité interdite, elle témoigne du pouvoir politique et de l'héritage culturel de la cité. Avec plus de 100 œuvres significatives, la collection met en lumière l'architecture et les activités de la cour sous la dynastie des Qing. Une collection de portraits d'une autre exposition vous fera découvrir les empereurs et impératrices qui ont régné sous la dernière dynastie impériale de Chine, de 1644 à 1912, à l'abdication du dernier empereur de Chine, Puyi, alors âgé de six ans.

 

Ouverture musee Palace Museum Hong Kong
Exposition de la collection céramique des dynasties Ming et Qing - photo@personnelle

 

Des expositions temporaires : des pièces en avant-premières à Hong Kong

Parmi les expositions temporaires, l'une intitulée Clay to Treasure est à ne pas rater, elle met en lumière l'évolution de la manufacture céramique des dynasties Ming et Qing. 166 trésors nationaux sont exposés dans une galerie qui marie un style contemporain à des éléments chinois traditionnels, illustrant une longue tradition d'innovations techniques et stylistiques de l'histoire de la céramique en Chine. L'une des pièces les plus célèbres de l'exposition est un appui-tête en porcelaine blanche en forme de garçon couché, datant de la dynastie des Song du Nord (960-1127). On y découvre aussi les 12 plats multicolores en forme de chrysanthème commandés en 1733 par l'empereur Qing Yongzheng, des pièces d'exception aux couleurs de glaçure audacieuses fabriqués dans les fours impériaux de Jingdezhen. Le vase à fleurs de lotus bleues et jaunes, est l'une des pièces les plus anciennes en porcelaine décorée à l'émail de la période Kangxi, il illustre une technique révolutionnaire de l'ombrage proche du style de peinture occidental de l'époque. 

 

Nouveau musee Palace Museum Hong Kong
Installation sonore "A Grandiose Fanfare" - photo@personnelle

 

Des peintures de collections privées et d'autres musées comme le Louvre à Hong Kong

Outre les œuvres d'art prêtées par le Musée du Palais à Pékin, plus de 100 proviennent d'autres musées et d'institutions culturelles locales, les 13 appartenant au Musée du Louvre seront également exposés à Hong Kong. 

Deux autres expositions temporaires annoncées sont Private to Public: The History of Chinese Art Collecting in Hong Kong, l'histoire de l'art chinois à Hong Kong et No Boundaries: Reinterpreting Palace Museum Culture, une reinterpretation moderne de l'art et la culture de la Cité interdite, un lien entre la culture chinoise et ses traditions ancestrales à la dynamique scène artistique et moderne de Hong Kong. On retrouvera notamment des pièces en provenance de musées locaux et de collections privées, telles que The Matilde Moored in Hong Kong Harbour (vers 1850), une peinture à l'huile du Musée maritime de Hong Kong, et The Destruction of Civilisation (1941), une peinture à l'encre de Gao Jianfu qui comprend une croix sur un rouleau suspendu. 

Découvrez les chefs-d'œuvre de la peinture et la calligraphie chinoise dans l'exposition The Making of Masterpieces: Chinese Painting and Calligraphy from the Palace Museum.

Billetterie et abonnements en ligne du Palace Museum de Hong Kong

L'entrée pour adultes est de 50 HKD et le tarif réduit est de 25 HKD. Pour accéder aux expositions, il faut compter 120 HKD pour les adultes et 60 HKD en tarif réduit. L'entrée est gratuite pour les enfants de moins de six ans. Pour inaugurer l'ouverture du musée, l'entrée sera gratuite au public tous les mercredis la première année, les accès aux expositions et aux événements resteront payants. 

10h-18h les lundis, mercredis, jeudis et dimanches 

10h-20h les vendredis, samedis et jours fériés 

Pendant les trois premiers mois suivant l'ouverture, la billetterie sera uniquement en ligne. Les visiteurs peuvent se procurer les billets sur le site de HKPM et sur l'application du district culturel de West Kowloon. En juillet prochain, des abonnements "HKPM Friends" seront disponibles à la vente - offrant des avantages aux membres, notamment l'entrée gratuite toute l'année et un accès aux expositions. L'abonnement sera à 600 HKD ou à 1 000 HKD, Jeune à 300 HKD et Famille à 1 200 HKD (pour deux adultes et un enfant de 7 à 17 ans).

Marsha Gau

Marsha Gau

Gourmande de profession, elle partage son regard biculturel sur les dernières tendances de Hong Kong
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'édition Hong Kong.

À lire sur votre édition locale