Fêtez Pâques à Hong Kong avec la friture au chocolat

Par Marsha Gau | Publié le 14/04/2022 à 14:16 | Mis à jour le 17/04/2022 à 02:24
Photo : Assortiment de friture au chocolat disponibles à Hong Kong chez GOOD, photo de @NeoGourmets.com
Friture coquillages au chocolat Paques Hong Kong

Le 17 avril sera le dimanche de Pâques, 4 jours fériés, à la veille de la phase 1 de l'allègement des mesures de distanciations sociales à Hong Kong du 21 avril prochain. A l’occasion des fêtes pascales, lepetitjournal.com met en lumière la friture en chocolat, aussi populaire que les œufs, les lapins, les cloches et les poules de Pâques, mais dont l'appellation est moins connue. On trouve souvent ces traditionnels chocolats en forme de poisson, de crustacé et de coquillage marquant la fin du carême en France.

L'origine de la friture en chocolat dans la religion chrétienne

C’est dans la Bible que l’on découvre l’explication de la friture en chocolat de Pâques, une référence à la pêche miraculeuse contée dans le Nouveau Testament. Dans L'Evangile selon Saint-Jean, les disciples de Jésus rentraient bredouilles de la pêche. Pour leur signifier sa présence, le prophète leur indiquait l’endroit où jeter leurs filets. Un emplacement où des milliers de poissons se prirent dans les mailles et les disciples y virent la preuve de la résurrection de leur prophète. Ces gourmandises chocolatées marquent la fin du carême, la fête catholique des 40 jours avant Pâques, le jour du jeudi saint.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by My Market HK (@mymarkethk)

Poissons et coquillages au chocolat, propres aux fêtes pascales françaises

Si cet événement a été repris par de nombreux artistes peintres dans leurs travaux, il a aussi inspiré à la coutume de Pâques en France. Pour fêter la fin du carême, cette gourmande friture en chocolat se vend en assortiment de poissons et crustacés chocolatés en abondante qui rappelle cette opulence de poissons pêchés. La friture en chocolat peut être au lait, noire, extra noir, en duo de deux chocolats, ou marbrée pour plus d'effet ; sous formes de poissons, de coquillages et de crustacés. On les retrouve même en sardine dans des boites de conserves au chocolat.

Les traditions au chocolats diffèrent selon les pays : si en France, ce sont les cloches qui livrent le chocolat de Pâques et les dissimulent dans les jardins, dans les pays anglo-saxons, c’est le lapin de Pâques Easter Bunny qui s'en occupe. En Bavière, le lapin est remplacé par un coq de Pâques, et dans d'autres pays, c’est un coucou, une poule ou encore un renard.

 

Où trouver de la friture à Hong Kong ?

A Pâques, nombreux sont les chocolatiers installés à Hong Kong ou des marques Made in Hong Kong avec leur propre sélection de cacao ; les hôtels, les boulangeries, marques de confiseries et chaines de gâteaux proposeront des créations originales et rivaliseront de forme, de taille, de couleurs ou de combinaison de chocolat. Si les œufs, les lapins, et les poussins en chocolat sont courant, la friture sera plus difficile à trouver. Pour trouver des poissons originaux, Mymarket en propose sur leur site, La Guinguette a tendu son filet et propose de beaux poissons au chocolat, d'autres comme GOOD débarqué à Hong Kong il y a quelques mois offrira de la friture en chocolat plus classique mais sucré à la datte et sans sucre raffiné. Pour les formes plus classiques œufs ou lapins, il faudra compter sur des marques suisses, françaises et belges comme La Maison du Chocolat, Jean Paul Hevin, Philippe Poascoet, Godiva, sans oublier les supermarchés, les marketplaces ou chez les locaux comme Cacao et Conspiracy Chocolate parmi plein d'autres.

En attendant, l'équipe du Lepetitjournal.com vous souhaite de passer d'excellentes fêtes pascales et toute en gourmandise chocolatée.

Marsha Gau

Marsha Gau

Gourmande de profession, elle partage son regard biculturel sur les dernières tendances de Hong Kong
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale