Mardi 14 juillet 2020
Hong Kong
Hong Kong

Les élections de Taïwan marquées par la crise de Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 12/01/2020 à 02:30 | Mis à jour le 13/01/2020 à 10:21
Photo : Tsai Ying-wen Samedi soir après l’annonce des résultats
Taiwan elections Tsai Ying-wen

Tsai Ing-wen, la présidente en exercice issue du Democratic Progressive Party (DPP), le parti opposé au rapprochement avec la Chine à été réélue ce Samedi avec 57,1% des suffrages à la tête de Taïwan soit 8 millions de voix contre 5,5 pour son adversaire Han Kuo-yu, l'actuel maire de Kaoshiung préféré par Pékin. Ce résultat sans équivoque est en partie nourri par la situation en cours à Hong Kong

 

Hong Kong en perspective 

Remerciant ses électeurs pour avoir choisi la voie de “la liberté et la démocratie”, la leader a également commenté: “Nos amis à Hong Kong seront aussi heureux de ce résultat”. En effet, le soutien amené par Taïwan aux manifestants pro-démocratie de Hong Kong depuis le début des événements n’est pas passé inaperçu, la candidate ayant même surfé sur ce thème lors de sa campagne de réélection, diffusant des films faisant le parallèle entre les troubles à Hong Kong et les risques encourus par la démocratie à Taiwan. Depuis le début de la crise, de nombreux activistes ont par ailleurs choisi de s'exiler à Taïwan pour fuir d'éventuelles poursuites et continuer leur action en faveur de la démocratie à Hong Kong. Il semble que la jeune génération ait également apporté un large soutien au mouvement de protestation à Hong Kong par les réseaux sociaux et aujourd'hui par leur vote pour la candidate de la résistance à Pékin.

 

Taiwan elections Tsai Ying-wen

 

Intimidation

La conduite d'essais militaires dans le détroit de Taiwan pendant la période de la campagne par la Chine a été comprise par les observateurs comme une tentative de Pékin pour faire pression sur Taiwan, tout comme ce fut le cas pour les mouvements de troupes à la frontière avec Hong Kong au cours de manifestations. Le détroit est en effet depuis plusieurs décennies le lieu de tensions entre la Chine et les Etats-Unis, qui bien qu'ils ne reconnaissent pas la République de Taiwan depuis l'entrée de la Chine aux Nations Unies en 1971, considèrent néanmoins l'île et sa défense comme un élément essentiel de leur stratégie dans cette zone du monde, à quelques encablures du Japon et des Philippines et directement situé face à la Chine. Dans son discours de Samedi, la présidente Tsai Ing-wen a rappelé que "le gouvernement élu démocratiquement n'entend pas céder aux menaces et intimidations".

 

Taiwan elections Tsai Ying-wen
Meeting de la candidate Tsai Ying-wen

 

Une seule Chine?

Le principe d’”une seule Chine” prôné par le parti Kuomintang (KMT), favorable à la réunification de la Chine et de Taïwan, au nom des liens historiques et la fin de la guerre civile qui avait conduit l'île à déclarer son indépendance en 1949 lors de l'arrivée des troupes de Chiang Kai-shek, apparaît fragilisé depuis l’emploi de la manière forte par le camp pro-Pékin vis-à-vis de la contestation à Hong Kong. Confirmant l’échec de ce message de rapprochement avec la Chine, le leader Wu Den-yi du KMT ainsi que plusieurs officiels du parti ont démissionné juste après l’annonce des résultats. Pékin s’est contenté, de son côté, de pendre acte de l’élection de la “leader régionale pour Taiwan”, le titre de “République de Taïwan” n’étant en effet pas reconnu par la Chine. Les relations Chine-Taiwan-US risquent de se compliquer à nouveau, les Etats-Unis ayant clairement indiqué soutenir le processus démocratique à la fois à Taiwan et à Hong Kong.

A suivre

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un 14 juillet 2020 virtuel mais tout aussi festif

Chaque 14 juillet, jour de fête nationale française, les expatriés se retrouvent autour d’événements festifs pour célébrer l'union des Français. Comment sera célébrée la tradition cette année ?