Hong Kong sur les starting blocks, le retour des compétitions sportives

Par Patricia Herau-Yang | Publié le 02/10/2022 à 14:00 | Mis à jour le 03/10/2022 à 06:04
Photo : Le marathon 2022 aura lieu en 2023 (Crédit: wikimedia Tom@HK)
Des coureurs motivés font une course dans les rues de Hong Kong

Le sport a longtemps joué un rôle clé dans le rayonnement de Hong Kong Asia’s world city. Entre ouverture aux touristes et fans de sport, fin de la quarantaine, et début de la fin du Zéro Covid, les Hongkongais espèrent bien retrouver leur statut de capitale asiatique du sport. Quelles sont les nouvelles des grandes compétitions sportives ?

 

Championnats du monde de bateaux dragons : à l’eau pour Hong Kong

La course de bateaux dragons, sport asiatique et hongkongais par excellence, a son championnat mondial. La International Dragon Boat Federation (fondée en 1991 à Hong Kong) décide ainsi chaque année du lieu du World Dragon Race Championship (WDBRC). Pour la 16ème édition en 2023, Hong Kong avait posé sa candidature. Malheureusement, lors de leur congrès extraordinaire ce 18 septembre, les pays membres de l’IDBF ont finalement penché pour Pattaya en Thaïlande. C’est un coup dur pour le Hong Kong Organising Committee, alors que l’édition prévue en novembre 2021 à Hong Kong avait dû être annulée. Les pays membres ont visiblement fait le choix de la prévisibilité d’un pays qui vit avec le Covid. 

Compétition sportive Hong Kong
Course de bateaux dragons (Crédit: wikimedia Ditt Namn)

 

Ce 18 septembre était un jour noir pour le sport hongkongais. En effet, la Oxfam Trailwalker, un événement populaire permettant la levée de fonds importants pour lutter contre la pauvreté à Hong Kong, était aussi annulé. Rappelons que les participants de cette course doivent, par équipe de 4, parcourir les 100 km du MacLehose Trail en moins de 48 heures. L’événement devient virtuel.

 

Compétition sportive Hong Kong
Le MacLehose section 7, Needle Hill (Crédit: wikimedia, LUFC)

 

Ce 27 septembre, jamais deux sans trois, c'est le Asian Breakdancing Championship qui était annulé par ses organisateurs, la Hong Kong Dance Sport Association (HKDSA). L'événement, qui devait avoir lieu le 5 novembre au Queen Elizabeth Stadium de Hong Kong, était très attendu, alors que la breakdance figurera aux Jeux Olympiques de Paris en 2024. Les épreuves de sélection pour Paris 2024 sont en cours, et 42 candidats se sont présentés le 25 septembre. L'annulation arrive au pire moment. La section breakdance de la HKDSA (sa Vice-Présidente Jessica Siu Yue-pui) mettait en cause la nouvelle politique de quarantaine "0+3": [elle] "ne nous aide pas" pour faire venir les sportifs étrangers.  

 

Le marathon à Hong Kong ajourné

Le marathon de Hong Kong, sponsorisé par la Standard Chartered Bank depuis 1997, est connu pour sa difficulté en raison de l’humidité ambiante et d’un tracé avec fort dénivelé pour ce type de distance.

L’édition de début 2019, remportée par Barnabas Kiptum en 2 :09 :21, nouveau record, a été la dernière en date complètement « normale ». Annulé en 2020 pour cause de Covid, annulé puis repoussé en octobre 2021, le marathon n’a pas encore retrouvé ses couleurs. Rappelons que l’édition 2021 n’avait pu accueillir aucun coureur étranger en raison des restrictions à l’entrée sur le territoire. Le nombre de coureurs avait aussi été réduit de 75% pour assurer la distanciation sociale. Enfin, les consignes sur les couleurs de T-shirts et autres slogans imprimés, dans un contexte politique tendu, n’avaient pas toujours été suivies et un certain nombre de coureurs avaient été exclus.

Cette année, l’organisateur, la Hong Kong Association of Athletics Affiliates, avait déposé sa demande pour la 25ème édition prévue le 20 novembre.  N’ayant reçu aucune réponse du gouvernement hongkongais, la HKAAA annonçait le 17 septembre que le marathon 2022 serait annulé car il fallait au moins deux mois pour organisateurs et participants pour se préparer. Le 20 septembre, John Lee déclarait pourtant :

[I]t is [in] the organiser’s interest, and Hong Kong government’s interest and the community’s interest for these things to happen. So I want that common will to be developed for the good of Hong Kong.

L’événement aura finalement lieu le 12 février 2023.

 

La cross-harbour race maintenue à Hong Kong

Cette course de natation (aussi appelée New World Harbour Race) relie Wan Chai à Tsim Sha Tsui via le Victoria Harbour, soit environ 1 km. Depuis sa première édition en 1906, elle est très populaire.

 

Compétition sportive Hong Kong
Crédit: Hong Kong China Swimming Association

 

Cette année, la cross-harbour race est confirmée pour le 23 octobre, avec un quota de 1500 nageurs. Les places seront donc chères à l’arrivée mais aussi au départ. Les inscriptions sont closes depuis le 23 septembre et seuls les heureux gagnants du tirage au sort, annoncés le 28 septembre, pourront s’aligner au départ au Golden Bauhinia Square Public Pier de Wan Chai. La course sera organisée pour deux catégories de nageurs, leisure et racing. Pour ces derniers, un test de vitesse est organisé les 1er et 2 octobre. Les 50 hommes et femmes les plus rapides seront annoncés le 11 octobre. Siobhan Haughey, vice-championne olympique du 100 m et du 200 m nage libre aux Jeux olympiques d'été de 2020, sera ambassadrice de cette édition.

Le quota et la catégorisation des nageurs ont été introduits en 2021 pour la première fois. Les éditions précédentes étaient plus dans le genre bon enfant et joyeux bazar (aux standards hongkongais !).

Il va sans dire que les nageurs devront aussi avoir des passes vaccinaux à jour, un PCR négatif 48 heures avant l’épreuve, remplir des déclarations de santé en ligne, puis, le jour de la course, présenter un rapid test négatif et bien sûr scanner LHS avant d’enfiler leurs maillots. La normalisation est en cours, mais on n’y est pas encore tout à fait.

pat

Patricia Herau-Yang

Patricia a passé de nombreuses années en Chine, exercé le métier de traductrice français-chinois. Depuis son arrivée à Hong Kong, elle s'est mise au cantonais et à la randonnée. Elle contribue à Lepetitjournal.com sur le volet culturel, entre autres...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'édition Hong Kong.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale