TEST: 2261

Et si vous passiez Halloween à Hong Kong devant un film de zombies chinois ?

Par Marsha Gau | Publié le 28/10/2021 à 15:20 | Mis à jour le 30/10/2021 à 04:23
Photo : Un vampire à l'attaque / youtube
Geungsi vampire chinoise

Vous avez fait le tour des films sur Netflix ? Et à Halloween vous êtes plutôt cocooning que combi' en latex de Black Widow ou survet' de Squid Game ? Essayez-vous aux films de zombies chinois. Les Geungsi en cantonais, ou Jiangshi en mandarin ont effrayé plusieurs générations de petits et grands mais surtout ils en ont fait pleurer de rire la grande majorité. Lepetitjournal.com revient sur ces vampires chinois mis en avant dans les comédies d'horreur cantonaises des années 80, notamment la célèbre quadrilologie "Mr Vampire" et son fameux chasseur de vampires.

 

film de vampires chinois
Extrait de Mr. Vampire, le vampire à l'attaque / youtube

Qu'est ce qu'un zombie Geungsi ?

Les geungsi traduit par « cadavres raides » sont dans le folklore chinois des cadavres partiellement animés, mûs par leur propre énergie ou la magie d’un maître taoïste. Ils sont également connus sous le nom de "zombies ou vampires sautillants chinois" pour la façon dont ils se déplacent, à savoir par bonds. Ils s’avèrent souvent dangereux car ils peuvent être tentés de dévorer les vivants ou de se nourrir de leur souffle vital. Dans les dernières décennies du XXième siècle, ils ont acquis leur capacité de se nourrir de sang à l’imitation des vampires occidentaux. Après avoir été exploités par la littérature fantastique de l'époque mandchoue, les geungsi ont connu une seconde période de gloire grâce au cinéma hongkongais des années 1980. Le thème a alors connu toutes sortes de produits dérivés lui faisant perdre son aspect sinistre. Ces mort-vivants sont représentés traditionnellement vêtus de robes longues et sombres, d'un chapeau à rebord montant avec un sommet arrondi, de longues nattes tressées et avec parfois de talismans en papier pendant de leurs fronts mortellement pâles. 

 

Vampires chinois au cinéma
Extrait de Mr Vampire, ici les vampires chinois / youtube 

L'origine des zombies Geungsi

Les premiers écrits sur les geungsi semblent provenir de la dynastie Qing, partis d'une collection d'histoires surnaturelles. Il existe de nombreuses histoires sur leur origine. L'une d'entre elle dit que lorsqu'un membre de la famille décédait loin des siens en Chine, les personnes qui ne pouvaient se déplacer auprès du défunt engageaient un prêtre taoïste pour déplacer le corps. Le prêtre le faisait en réanimant temporairement le corps, lui permettant de se rendre de lui-même jusqu'à son lieu de sépulture. Le prêtre actionnait alors une cloche pour avertir les passants de garder leurs distances, car croiser le regard d'un geungsi porte malheur.

Tout comme leurs homologues occidentaux, les geungsi craignent la lumière du soleil, restent dans leurs cercueils ou se réfugient dans des endroits sombres jusqu'au crépuscule. A la nuit tombée, ils partent dévorer les vivants ou se nourrissent de leur essence vitale, le chi, pour rester « en vie ».

 

film de zombies chinois Mr Vampire
Extrait du film Mr Vampire, ils échappent à l'attention des vampires en retenant leur souffle / youtube

Dans les films cantonais, les gens échappaient souvent à l'attaque des créatures en retenant leur souffle. Les prêtres taoïstes se battaient contre les geungsi avec des talismans ensorcelés qu'ils collaient sur le front des morts-vivants, des miroirs, du riz gluant, du sang de poulet ou de chien noir, des épées en bois de pêcher et une foule d'autres méthodes magiques.

Ces histoires de vampires chinois ont constitué une grande source d'inspiration pour l'industrie du film et le genre comédie d'horreur est devenu très populaire dans les années 80 et 90, lors de l'apogée du cinéma hongkongais. Le plus célèbre film du genre est "Mr. Vampire" en 1985. Son succès a été déterminant pour le succès du genre jiangshi, éatblissant au passage les codes visuels de ces vampires chinois et des autres personnages tels le prêtre taoïste exorciseur et les élèves gaffeurs. "Mr. Vampire" figure dans le top 100 des incontournables du cinéma hongkongais.

Synopsis de la quadrilologie "Mr. Vampire"

"Oncle Neuf" est un prêtre taoïste engagé par un homme fortuné du nom de Jen pour déplacer la tombe de son père et ainsi améliorer son feng shui. Il découvre que le cercueil a été enterré à la verticale et que le corps est de plus, incroyablement bien conservé après 20 ans sous terre. Craignant qu'il ne soit devenu un vampire, il le fait amener chez lui pour le soumettre à des sorts destinés à l'empêcher de se réveiller. Ses deux assistants, Wen-tsai et Sheng, recouvrent le cercueil de lignes d'encre magique pour empêcher le vampire de s'échapper. Mais ils oublient de couvrir le fond du cercueil. Le vampire s'échappe deux nuits plus tard pour tuer son fils Jen avant de s'évanouir dans la nature. De là débute une chasse au geungsi. Entre gaffes, échappatoires maladroites, blagues à répétition et situations burlesques, le film est aussi rythmé par des scènes de kungfu. De quoi bien animer votre soirée de Halloween avec des sucreries à porter de main !

Marsha Gau

Marsha Gau

Gourmande de profession, elle partage son regard biculturel sur les dernières tendances de Hong Kong
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale