La fin du Star Ferry, symbole de Hong Kong?

Par Anaïs Joly | Publié le 02/05/2022 à 22:30 | Mis à jour le 02/05/2022 à 22:30
Photo : @unsplash/Cheung Yin
star ferry hong kong

Le Star Ferry est un symbole de Hong Kong, assurant la traversée du Victoria Harbour, de Tsim Sha Tsui à Central et de Tsim Sha Tsui à Wanchai depuis les années 1880. Prendre un Star Ferry est considéré comme un must-do pour les touristes. Mais ce symbole hongkongais est désormais en danger, victime de la pandémie de Covid-19 et ayant accumulé de fortes pertes financières. .

L’Histoire du Star Ferry de Hong Kong

L'histoire du Star Ferry remonte aux années 1880 lorsque le marchand indien Dorabjee Naorojee Mithaiwala fonde la Kowloon Ferry Company, et commence à proposer des traversées du Victoria Harbour. Avant la création du service de ferry, les traversées étaient effectuées sur des sampans, bateaux chinois en bois et à rames appartenant à des particuliers. Le ferry est devenu très populaire et la Kowloon Ferry Company a ainsi pu réunir une flotte de quatre navires en 10 ans. Les noms des quatre navires d’origine, le Morning Star, Evening Star, Rising Star et Guiding Star ont été inspirés par les poèmes du poète anglais Alfred Lord Tennyson. L’entreprise de ferry a été vendue en 1898 à l'homme d'affaires britannique Sir Paul, a été renommée la Star Ferry Company et est devenue une société publique. Hong Kong a par ailleurs renouvelé les droits de franchise de la société pour encore 15 années en 2018.

La flotte de la Star Ferry Company réunit désormais 9 ferries et dessert deux itinéraires entre Tsim sha tsui et Central, ainsi qu’entre Tsim sha tsui et Wanchai. Star Ferry a aussi lancé en 2003 une visite du port au départ de Tsim Sha Tsui et se poursuivant vers central puis Wanchai, pour une durée d’une heure.

Les ferries ont été les témoins du passé historique de Hong Kong, assistant par exemple à l’invasion japonaise lors de la Seconde guerre mondiale. En effet, deux ferries avaient été réquisitionné par l’armée japonaise pour transporter des prisonniers de guerre et avaient ensuite été coulés par les forces américaines en 1943. Les navires avaient heureusement été récupérés et réhabilités à la fin de la guerre.

Le Star Ferry affecté par la pandémie à Hong Kong 

La Star Ferry Company emploie aujourd'hui environ 170 personnes pour gérer ses neuf bateaux, dont 130 marins et mécaniciens et 40 barreurs. Or David Chow Cheuk-yin, nouveau directeur général de la société a annoncé que la société était en grande difficulté financière, ne pouvant même plus assurer le paiement des dépenses quotidiennes et salaires des employés sans l’aide d’emprunts. Il a également affirmé que l'entreprise pourrait ne pas être en mesure de rembourser ses prêts pendant encore 25 ans, soit en 2047.

Ces annonces font suite à une baisse de fréquentation des ferries au cours des deux dernières années, ayant causé des pertes de plus de 70 millions de dollars hongkongais (près de 8,5 millions d’euros).

La Star Ferry Company a fait état d'une chute de la fréquentation au cours des deux premiers mois de 2022 de 73% par rapport à la même période en 2019.

En 2021, les Star Ferries n’ont accueilli que 9,57 millions de passagers, équivalent à une baisse de 46% par rapport aux 17,97 millions de passagers en 2019.

Après les manifestations de 2019, la Star Ferry Company avait déjà fait état de difficultés financières. La situation n’a pas été arrangée par la pandémie de Covid, s’accompagnant de la politique zéro Covid qui a mis en difficulté de nombreuses entreprises.

Pour survivre, Star Ferry a déjà réduit ses services sur ses liaisons de Wan Chai à Tsim Sha Tsui et de Central à Tsim Sha Tsui, avec des voyages commençant plus tard le matin et se terminant plus tôt le soir.

La société été déjà confrontée à un problème de main d’œuvre vieillissante en 2018, année où ses droits de franchise ont été renouvelés. Elle avait ainsi dû augmenter ses tarifs de 8,9% en moyenne. Le prix adulte d’une traversée Central – Tsim Sha Tsui était ainsi passé de 2,50 HK$ à 2,70 HK$ en semaine et de 3,40 HK$ à 3,70 HK$ week-ends et jours fériés mais il semble qu’une nouvelle augmentation des tarifs soit aujourd'hui incapable de sauver le Star Ferry de la noyade.

Le Star Ferry a besoin d’un sauvetage

Aujourd'hui, seule l'aide d'investisseurs ayant à cœur de préserver l’histoire et la culture de Hong Kong pourrait sauver ce symbole hongkongais. Ce genre d’aide avait déjà été obtenue pour le funiculaire de Victoria Peak, afin de le rénover et augmenter sa rentabilité. Il reste donc un semblant d’espoir pour les Star Ferries.

Les Hongkongais sont inquiets de la possible disparition du Ferry, comme le montre une vague d'articles de personnes témoignant leur indignation. De plus, il semble que le nombre de passagers souhaitant traverser le port augmente et revient peu à peu au niveau d’avant la pandémie. Avec la réouverture de Hong Kong aux touristes, on peut donc espérer de nombreux visiteurs mais la vieille dame du Port des Parfums n'a jamais été aussi mal en point. Espérons donc qu'une solution financière soit trouvée pour que Hong Kong conserve cette partie de son âme.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale