Mardi 11 août 2020
Hong Kong
Hong Kong

Demandez le menu! Quand le cinéma s’intéresse à la gastronomie

Par Arnaud Lanuque | Publié le 08/04/2020 à 14:00 | Mis à jour le 08/04/2020 à 14:00
Photo : Une des prouesses du Chef asiatique dans Cook up a storm
Le cinéma hongkongais gastronomie

Hong Kong est sans conteste un des paradis de la gastronomie avec une palette de styles culinaires impressionnante, une cuisine locale d’une grande richesse et une quantité phénoménale de restaurants. Le cinéma a bien compris l’attrait que pouvait avoir la nourriture sur le public et a su l’utiliser comme force créatrice pour ses scénarios.

Chicken and Duck Talk aka Prise de Bec à Hong Kong (1988) Clifton Ko

Dans cette comédie populaire, le comique Michael Hui est le gérant d’un petit restaurant typique qui voit sa situation menacée par l’installation d’un fast food à l’américaine juste à côté. A la fois moqueur des travers locaux (hygiène et qualité de service en tête!) et admiratif de la cuisine cantonaise populaire, le film est aussi un bel hommage à l’esprit débrouillard dont savent faire preuve les Hongkongais moyens. 

 

 

Shogun and Little Kitchen (1992) Ronny Yu

Le fils d’un tycoon en conflit avec son père trouve refuge dans une petite communauté pauvre fédérée autour d’oncle Bo, le généreux propriétaire des lieux et d’un populaire food court. Film ouvertement grand public et pétri de bons sentiments, Chicken and Little Kitchen met en avant le lien social qu’apporte la cuisine. Le point fort du film est sans aucun doute les séquences de cuisine acrobatique par Yuen Biao, ancien camarade de l’opéra de Pékin de Jackie Chan.

 

 

Le Festin chinois (1995) Tsui Hark

Dans ce film sorti pour le nouvel an chinois, la star de la cantopop Leslie Cheung est un petit malfrat qui souhaite acquérir des compétences culinaires dans le but de pouvoir émigrer au Canada avant la rétrocession. Son apprentissage se fait dans un restaurant de quartier cible d’un grand groupe de restauration aux visées hégémoniques. Décousu mais bourré d’énergie, comme souvent chez son auteur, Le Festin chinois présente parmi les plats les plus originaux que vous pourriez imaginer!    

 

 

The God of Cookery (1997) Stephen Chow/Lee Lik Chi

Le roi de la comédie Stephen Chow interprète un tycoon du milieu de la restauration aussi arrogant que sans scrupules. Mais, suite à la trahison de ses associés, il se retrouve sans le sou et doit apprendre le sens de la vraie cuisine dans un petit restaurant de rue de Mongkok. Aussi réjouissant quand il joue les crapules que quand il interprète les repentis, Stephen Chow est à son meilleur dans ce God of Cookery. Son utilisation de classiques des snacks de rue comme ressorts comiques est hilarante et certaines de ces idées culinaires ont même été reprises par d’authentiques restaurants de la ville! 

 

 

Cook Up a Storm (2017) Raymond Yip

Star de la chanson et du cinéma, Nicholas Tse rajouta une corde à son arc quand il devint l’animateur du show télévisé, Chef Nic, où il voyageait à travers le monde avec des invités prestigieux à la découverte des gastronomies locales. Profitant du succès de l’émission, un film fut mis en chantier autour de la cuisine avec Tse en vedette. Dans Cook Up a Storm, la star est le chef d’un restaurant chinois populaire qui doit faire face à l’ouverture d’un établissement haut de gamme dont le cuisinier a étudié à Paris. Les deux hommes acceptent de participer à une compétition internationale pour déterminer qui est le meilleur. Contrairement à ce que le synopsis laisse penser, le film n’oppose pas vraiment cuisine chinoise et cuisine occidentale mais milite pour une gastronomie aux valeurs universelles, faite avec le cœur.

 

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons

Arnaud Lanuque

Arnaud Lanuque

Couvre l’actualité du cinéma de Hong Kong depuis plus de 15 ans. Il a participé à de nombreux sites (HKCinemagic, Asialyst...) et magazines (So Films, L'Ecran Fantastique...) et a écrit le livre Police Vs Syndicats du Crime
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
SOCIÉTÉ

Être « maid » en Inde

En Inde, il est chose courante de voir travailler dans les foyers aisés ou étrangers des employés de maison, « maid » en anglais ou « bai » en Hindi. Un métier intense de millions de personnes...