Jeudi 26 novembre 2020
Hong Kong
Hong Kong

Découvrez le tout nouveau Ocean Park de Hong Kong

Par Patricia Herau-Yang | Publié le 30/10/2020 à 14:00 | Mis à jour le 30/10/2020 à 14:00
Photo : (Crédit: Martin Lewison, Flickr)
Ocean Park Hong Kong

Alors que la réouverture des frontières avec la Chine semble encore loin, et face à une nouvelle concurrence, les parcs de loisirs hongkongais doivent trouver un second souffle. Nous avions visité Ocean Park, voici Ocean Park 2.0 visité le 28 octobre, après la décision d’injecter 10.6 milliards HKD de fonds publics.

Ocean Park: une institution

Pour les Hongkongais, Ocean Park c’est un mélange de sensations fortes via le parc d’attractions, un simili-zoo, et le lieu de voyages scolaires éducatifs. Facile d’accès, Ocean Park avait réussi à garder des tarifs qui en faisaient une sortie d’exception, mais restant populaire. La Ocean Park Conservation Foundation, par ses campagnes de développement durable, visait une image verte et socialement acceptable pour ce lieu de consommation et de shows animaliers.

Mais Ocean Park était devenu dépendant du public chinois pour plus de la moitié de ses entrées. Pire, Chinois et Hongkongais étaient tentés depuis quelques années par des alternatives moins chères et plus spacieuses: Chimelong Ocean Kingdom à Zhuhai (une combinaison de Hong Kong Disney et Ocean Park), Chimelong Paradise et Chimelong Water Park. 8 parcs en tout dans la Greater Bay Area ont contribué à faire chuter les entrées de Ocean Park de 7.5 millions en 2014 à 5.7 en 2018.

Avec la quasi-disparition du public chinois, la réouverture d’Ocean Park et son maintien à flot s’appuient donc en priorité sur les consommateurs locaux. Pour attirer les Hongkongais, voici comment Ocean Park tente de dépoussiérer son image.

 

Ocean Park Hong Kong
(photo personnelle)

 

Les offres staycation

Réouvert depuis le 18 septembre, Ocean Park développe dorénavant le concept de green staycation pour satisfaire les Hongkongais en mal de voyage. C’est une opération importante pour le Marriott Ocean Park, ouvert au pire moment, en février 2019. Trois versions existent: yoga, randonnée, camping sous les étoiles.

Le staycation "Yoga vogue" propose pas moins de 25 modules d’activité physique (yoga, mais aussi zumba, dance fitness) en cantonais et en anglais. Les Hongkongais (et résidents étrangers...) stressés apprécieront le cadre original de ces séances.

Le staycation "Brick hill" propose de découvrir la colline qui relie la partie haute (parc d’attractions) à la partie basse (animaux) de Ocean Park. Une troisième manière de faire le trajet s’ajoute donc au téléphérique et au métro souterrain: la randonnée guidée. Cette staycation "ranger" inclut un passage par le tout nouveau Hong Kong Marine Life Stranding and Education Centre de la Fondation. Cette offre semble bien reçue, nous avons vu de nombreux randonneurs à l’assaut de Brick hill.

Enfin, il va bientôt être possible de faire du camping dans des tipis Ocean Park. A destination des familles ou des jeunes qui veulent camper sans sacrifier leur confort, cette staycation prévoit des équipements climatisés, un BBQ et même un tour à la découverte des animaux nocturnes.

 

Ocean Park Hong Kong
(Crédit: Lim Ashley, Flickr)

 

Les nouvelles attractions

Le parc à thèmes inclut dorénavant de nouveaux thèmes: l’Afrique tout d’abord. Des suricates, des tortues géantes, un nouveau pavillon et un nouveau menu, vous guideront tout naturellement vers de nouveaux souvenirs dans la boutique. On aurait pu faire plus couleur locale côté culinaire, mais le pavillon des suricates est adorable et les instruments musicaux adjacents très appréciés des plus jeunes.

Le deuxième thème est les 5 sens. Les (jeunes) enfants sont appelés à explorer le parc en sollicitant tous leurs sens. C’est encore modeste, mais Ocean Park a été limité par le temps et, comme toujours à Hong Kong, l’espace.

 

Ocean Park Hong Kong
(photo personnelle)

 

Bons plans

En vente depuis le 1er otobre, les Unlimited Entry Pass sont intéressants. Réservés aux résidents y-compris non permanents, aux scolaires (résidents avec ou sans HKID), ils valent le coup à partir de deux visites d’ici à fin mars 2021.

Attention toutefois, ces passes ne sont pas valables pendant les deux grandes périodes d’affluence: Noël, Nouvel an chinois. Il faut aussi veiller à compléter ses achats par des réservations pour les jours visés. Covid-19 oblige, le parc doit en effet s’assurer que la fréquentation reste limitée. On relance la machine, mais pas trop. Des coupons repas et souvenirs sont inclus dans le package, pensez à les utiliser.

L’expérience

Le contrôle des billets, la prise de température, sont fluides et sympathiques. Ca manque un peu d’ambiance en matinée, mais dès le déjeuner les Hongkongais sont au rendez-vous. Ne vous y prenez pas trop tard pour manger: certains restaurants restent fermés, les autres sont en capacité limitée. On sent que certains serveurs ont un peu perdu la main, mais tout se passe dans la bonne humeur.

Les grands classiques sont toujours aussi enthousiasmants: pandas géants, dauphins, aquarium, espace polaire…sont extrêmement bien tenus et sans la foule. Si vous avez tendance à vous plaindre des queues et temps d’attente dans les parcs d’attraction, vous ne regretterez pas d’avoir zappé l’achat d’un fast pass. Le temps d’attente pour le téléphérique est raisonnable, il ne dépasse 30 minutes pour aucune des grandes attractions.

 

Ocean Park Hong Kong
Un panda aux myrtilles, adorable et si bon (photo personnelle)

 

On peut regretter que les shows de rapaces soient uniquement en cantonais. Mais au-delà des attractions attendues, profitez-en pour regarder la foule.

Les visiteurs seniors sont nombreux et très touchants. Visiblement les maisons de retraite profitent de la réouverture d’Ocean Park pour proposer des sorties à leurs pensionnaires. Et ça marche: les grands-mères s’amusent dans le mini-train Toto the loco, échangent sur les documents de protection de la faune locale, et rient devant les singeries des Rhinopithecus roxellana (Sichuan Golden Snub-nosed Monkey). Entre séquence nostalgie, plaisir en mode guinguette et soutien à un géant de l’économie locale, les Hongkongais à Ocean Park font plaisir à voir. C’est la plus touchante attraction d’Ocean Park 2.0.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons

pat

Patricia Herau-Yang

Patricia a passé de nombreuses années en Chine, exercé le métier de traductrice français-chinois. Depuis son arrivée à Hong Kong, elle s'est mise au cantonais et pratique la randonnée. Elle contribue au Petit Journal sur le volet culturel, entre autres...
0 Commentaire (s)Réagir