Covid-19: quelle influence sur l’immobilier des non-résidents?

Par Lepetitjournal Hong Kong | Publié le 28/04/2020 à 06:16 | Mis à jour le 28/04/2020 à 06:16
Photo : La situation exceptionnelle que nous vivons est propice aux investissements immobiliers
immobilier non-résidents Hong Kong

La nouvelle situation due à l’épidémie a amené des changements dans les actes administratifs et la crise permet de maintenir des taux bas favorisant les investissements. Point avec Patrimolink à Hong Kong et sa fondatrice Céline Vidal.

contenus sponsorisés

Pourriez-vous vous présenter?

Expatriée depuis 13 ans à Hong Kong, j’ai créé la société Patrimolink en 2014. L’idée m’est venue naturellement à l’époque où j’ai voulu investir personnellement dans l'immobilier depuis Hong-Kong, pour des problématiques que nous connaissons tous telles que la préparation de notre retraite et de revenus futurs. Aujourd’hui, nous avons acquis une forte expertise dans notre domaine. Nous accompagnons un public exclusif d'expatriés à réaliser des opérations immobilières en France depuis leur pays de résidence. Nous avons été précurseurs à dédier un accompagnement ciblé pour les non résidents et avoir développé une offre complète proposant tous types de produits immobiliers grâce à un réseau de professionnels et de partenaires renommés. Nous maitrisons bien les spécificités et les problématiques liées à ce statut en termes de structuration, de financement et de fiscalité notamment.

 

immobilier non-résidents Hong Kong
Céline Vidal, fondatrice de Patrimolink à Hong Kong

 

Qu'est-ce qui change depuis le coronavirus pour l'immobilier?

L’industrie immobilière jouit d’avantages qui lui sont propres (faible corrélation avec l’activité économique, actif résilient, rempart contre l’inflation, etc..) et qui lui confère un caractère intéressant et sécurisé. Malgré ses atouts indéniables l'immobilier est impacté. Il reste bon de mentionner que la crise sanitaire internationale dans laquelle nous nous trouvons est arrivée en période particulièrement faste pour l’industrie immobilière qui, rappelons-le, en 2019 a battu tous les records.

Comme vous le savez, des mesures budgétaires de grandes ampleurs  permettent aux Etats providence de jouer leur rôle. Au niveau des banques, les experts de l'industrie s'accordent à dire que le contexte de taux bas devrait perdurer. La grande question se trouve au niveau des prix. Avec un décalage temporel, la valorisation des biens immobiliers évolue souvent en lien étroit avec les marchés financiers. Les banques centrales ont mis en place une politique de soutien dans le but notamment de maintenir les marchés. La baisse des prix est ainsi loin d’être confirmée. Soyons tout de même réalistes, de belles opportunités sont et devront être possibles.

 

immobilier non-résidents Hong Kong
Des mesures budgétaires de grande ampleur favorisent le maintien de taux bancaires réduits

 

D'un point de vue opérationnel, suite au confinement, on a d'abord cru à une immobilisation totale du marché et de nos dossiers. La surprise fut agréable de constater qu'il n'en était rien et que nos partenaires immobiliers et bancaires restaient réactifs et présents. On a même observé des "petites révolutions" à d'autres niveaux comme celui du notariat.

Pourquoi est-il plus facile d'investir aujourd'hui?

Afin de rendre possible l'intégralité du cycle d'achat pendant cette période, l'industrie du notariat c'est adaptée et a fait preuve de beaucoup de réactivité. En effet, le 03 avril a été voté un nouveau décret permettant l'authentification des actes à distance. Pour nous, militant pour la digitalisation de cette étape tout particulièrement, c'est une vraie belle avancée. Nous assistons, à nos premières signatures digitalisées! Mesure encore temporaire à ce jour, nous avons bon espoir que cette facilité perdure. À suivre.

 

immobilier non-résidents Hong Kong
Les formalités administratives avec la France n'ont jamais été aussi simples

 

Comment faut-il s'y prendre et quand?

Investir dans l’immobilier est un projet à long terme pour lequel il convient de bien se préparer et s'informer. Le plus tôt est le mieux. Les crises sont toujours des phases d'opportunités. La période que nous traversons actuellement peut être déroutante pour certains, cependant il est important de garder une ligne directrice dans la constitution de son patrimoine. Hors cette crise sanitaire, le marché immobilier français repose sur des fondements robustes. Pour les non-résidents, le niveau actuel de l'euro offre dans la plupart des cas une situation de taux de change positive et attractive. De plus, face à une fragilité observée sur les valeurs mobilières la pierre reste et restera un élément solide et sécuritaire. Pour en savoir plus: info@patrimolink.com

site internet: www.patrimolink.com

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'édition Hong Kong.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale