Jeudi 4 juin 2020
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Coronavirus: aide exceptionnelle à l’emploi à Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 08/04/2020 à 18:30 | Mis à jour le 09/04/2020 à 01:32
Carrie Lam salaire Hong Kong coronavirus

La Chief Executive Carrie Lam a annoncé Mercredi soir en conférence de presse le déblocage d’une aide spéciale de 138 Milliards de HKD pour supporter l’emploi.

Distanciation sociale 

Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, les mesures de réduction d’activité et de fermetures forcées ont sérieusement fragilisé de nombreuses entreprises. Le secteur des bars restaurants fait notamment depuis ces dernières semaines les frais de la politique de prévention. Les salons de massages, karaokes et clubs ont du également fermer temporairement. C’est entre autres pour éviter les licenciements liés à cette réduction d'activité que le gouvernement propose de prendre en charge une partie des rémunérations des salariés mis en cause.

Ce type de mesure est déjà acté dans plusieurs pays dont la France qui préfère supporter le coût du chômage partiel plutôt que de provoquer des licenciements en masse ou Singapour qui va prend en charge 75% des salaires d’Avril des employés empêchés par le confinement. Dans le cas présent, le soutien sur les salaires représentera 80 milliards de l'aide totale pour couvrir 6 mois d’activité jusqu’à la moitié des salaires incriminés et 9000 HKD par mois maximum contre un engagement des employeurs à ne pas licencier. Une partie de l'aide (21 milliards) concerne des secteurs tels l'aviation, l'education et les transports. Ces mesures s’additionnent aux mesures déjà annoncées pour un nouveau total de 288 Milliards HKD d’aides, doublant le déficit budgétaire de la SAR. C’est donc dans les réserves de 1.100 Milliards HKD que sera puisé cette aide.

 

Carrie Lam salaire Hong Kong coronavirus
Les bars ont été fermés à Hong Kong et les restaurants limités en capacité

 

Rémunération contestée

Alors que le gouvernement de Singapour indiquait réduire tous les salaires de tous les ministres à titre de solidarité, de nombreuses voix se sont élevées à Hong Kong pour dénoncer le décalage entre les efforts demandés à la population par la Chief Executive et le montant de son propre salaire, l’un des plus élevés du monde pour ce type de responsabilité soit 434.000 HKD par mois.

Dans un geste d’apaisement, la leader indiquait Mercredi renoncer à 44.000 HKD par mois sur ses émoluments ainsi qu'une réduction de 10% sur les salaires des membres du gouvernement sur un an. Étonnamment, le salaire de la Carrie Lam avait été augmenté au mois de Juillet 2019, au moment même où sa politique était rejetée par 1/3 de la population de Hong Kong, descendue en masse dans la rue pour s'opposer à sa proposition de loi d’extradition vers la Chine. Cet épisode signait le début d’un cycle de violence de six mois encore inédit à Hong Kong et une récession économique dans laquelle se débat encore le territoire!

 

Carrie Lam salaire Hong Kong coronavirus
La population de Hong Kong manifeste contre la politique de Carrie Lam le 16 juin 2019, prémice de six mois de violences

 

Pas de lockdown 

Avec le retour des cas de coronavirus à Hong Kong (960 aujourd’hui), il ne se passe plus une semaine sans que des nouvelles mesures ne soient prises. À ce stade, le lockdown déjà en place à Singapour ou l’état d’urgence en vigueur depuis Lundi au Japon n’ont pas encore été retenus pour Hong Kong mais ce type de mesure a fait l’objet de recommandations de la part de conseillers du gouvernement. Entre impopularité record et indispensable gestion de la crise, rien ne permet encore de savoir ce que le gouvernement de Hong Kong va décider.

À suivre

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

"Black Lives Matter" : cri de ralliement pour un monde sans racisme

Après la mort tragique de George Floyd, Afro-Américain, asphyxié par un policier à Minneapolis, la colère et l’indignation ont envahi les rues des grandes villes du monde.