TEST: 2261

Bulle vaccinale pour écoles et restaurants, report de l'ouverture avec la Chine

Par Ayman Ragab | Publié le 04/01/2022 à 14:26 | Mis à jour le 04/01/2022 à 14:26
Photo : @Hong Kong Government
carrie Lam

La Chief Executive de Hong Kong Carrie Lam s’est prononcée ce mardi 4 janvier 2022 sur l’extension de la bulle vaccinale à de nombreux endroits, mais que la mise en application de ces restrictions serait repoussée à la fin du mois de février. Elle a également indiqué que l’apparition de cas de variants Omicron allait reporter le lancement des voyages sans quarantaine avec la Chine continentale.

Vaccin obligatoire pour accéder aux librairies, écoles et cinémas

Lors de sa conférence de presse hebdomadaire ce mardi 4 janvier, Carrie Lam a annoncé que les individus souhaitant se rendre dans les écoles, endroits culturels publics ou privés devraient être vaccinées au préalable. Cette sélection d’endroits s’ajoute à une liste déjà établie plus tôt, comprenant les restaurants, cinémas, salons de beauté et gymnases.

Ces restrictions devaient initialement être mises en place dès le mois de janvier mais le gouvernement a décidé de les repousser jusqu'au 24 février 2022. Hong Kong souhaite en effet ne pas prendre de risques à l’approche des festivités du Nouvel An Lunaire qui débute cette année le 1er février mais plusieurs établissements auraient été pris de court, a expliqué la Chief Executive.

Les personnes souhaitant accéder à ces endroits devront donc montrer la preuve qu'elles ont reçu au moins une dose de vaccin. C'était déjà le cas des bars et boites de nuit.

Seuls les enfants de moins de douze ans et les personnes ne pouvant pas être vaccinées pour raisons médicales sont exemptées. Concernant les écoles, Carrie Lam a indiqué que la décision de fermer les écoles et de reprendre les cours à distance aurait un impact négatif sur les enfants issus de milieux populaires et qu’elle « ne prendrait pas cette décision à la légère ».

Percée d’Omicron et hausse du taux de vaccination

Cette annonce intervient alors que le virus circule à Hong Kong pour la première fois depuis plusieurs mois. Cette « vague » a débuté avec la découverte d’un cas positif dans un restaurant à Kowloon Tong. L’individu serait un pilote de la compagnie Cathay Pacific ayant enfreint les règles de quarantaine et venu dîner avec son père. Si les autorités sanitaires sont pour l’instant en train de recenser tous les cas contacts, la nouvelle d’un individu ayant contracté le Covid ce 4 janvier inquiète. Celui-ci n’aurait jamais visité d’endroit à risque élevé ni été en contact avec des malades, faisant de lui le premier cas « intraçable » depuis trois mois.

Le gouvernement cherche aujourd'hui à faire vacciner le maximum de personnes et il semble bien que l’annonce de ces restrictions ait encouragé de nombreuses personnes à aller se faire vacciner, puisque 17 000 personnes ont reçu leur première dose de vaccin ce 3 janvier. A ce jour, environ 71,3% de la population a déjà reçu une première dose de vaccin, bien que ce nombre ait augmenté de manière plutôt timide depuis septembre 2021. Surtout , les plus de 65 ans ne sont que 20% a être vaccinés.

Retard de l'ouverture avec la Chine continentale

Précisant que la bulle vaccinale n'était pas élargie pour contenir l'épidémie, mais pour « stabiliser la situation pandémique dans la ville cette année afin que Hong Kong puisse bientôt reprendre ses connexions avec le continent et le monde extérieur", Carrie Lam a néanmoins concédé que le cluster de 6 cas d’Omicron à Hong Kong centré sur un restaurant de Kowloon Tong allait reporter la réouverture progressive de la frontière avec la Chine continentale, prévue initialement vers la province du Guangdong. "Cela signifie que nous devons attendre encore un moment pour reprendre le voyage sans quarantaine", indique-t-elle.

WhatsApp Image 2021-11-30 at 16.27.56

Ayman Ragab

Arrivé à Hong Kong en août 2021, Ayman est étudiant en Master en Relations internationales à la City University de Hong Kong. En parallèle à ses études, il propose ses talents de rédacteur à Lepetitjournal.com.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale