Dimanche 18 novembre 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Tesla va-t-elle regagner les faveurs de Hong Kong? 

Par Marc Schildt | Publié le 05/02/2018 à 06:22 | Mis à jour le 05/02/2018 à 07:47
Photo : Ouverture d'une concession Tesla à Hong Kong en oct. 2014 by Car1hk.com
Concession Tesla Hong Kong

Les ventes de Tesla avaient stoppé net en Avril 2017 quand le gouvernement avait annoncé la fin d’avantages fiscaux. Aujourd’hui, la firme américaine, qui subit une chute de 95% de ses immatriculations dans la ville, mise sur la nouvelle loi de finance 2018. 

Le secrétaire d’Etat aux Finances, Paul Chan, avait surpris tout le monde en février 2017 quand il a annoncé le plafonnement des avantages fiscaux pour les voitures électriques. Cette mesure applicable aux véhicules des particuliers - sans toucher les transports publics ou de marchandises - avait provoqué des critiques au sein même du gouvernement et du comité Voitures Électriques en charge de la promotion des énergies renouvelables.

Avant que la mesure ne soit complétement applicable, les ventes avaient d’ailleurs explosé : 590 immatriculations de Tesla en février, et 2.939 en mars !

Mais depuis le 31 mars 2017, la marque américaine n’a enregistré que 99 immatriculations contre 2.078 sur la même période d’avril à décembre en 2016.

Rétablir les mesures incitatives

Une situation préoccupante qui semble avoir justifié un courrier adressé à la cheffe du gouvernement Carrie Lam par l’entreprise. Tesla l’interpellerait sur les effets négatifs de cette mesure, comme le rapporte le South China Morning Post, si les ventes se maintenaient à ces niveaux. La firme emploie 200 collaborateurs à Hong Kong.

Alors que la loi de finance 2018/2019 est en préparation, ce courrier relance le débat sur les transports propres et les mesures pour protéger l’environnement à Hong Kong. La ville, à la différence d’autres pays (Chine, Norvège…), n’a aucun objectif chiffré de promotion des véhicules électriques.

Sur un parc automobile de 590.000 véhicules, seules 10.588 voitures sont électriques, soit moins de 2% du parc. 

Les associations environnementales dénoncent une mesure contre-productive et rappellent que l’essence et le diesel contribuent pour une large part à la pollution de l’air (avec des rejets d’oxyde d’azote et d’autres particules fines PM10), pollution qui atteint déjà des tristes records à Hong Kong. 44 jours ont été classés « High Risk » en termes de qualité de l’air en 2017, le double presque de 2016 !

 

Nous vous recommandons

Marc Schildt Hong Kong lepetitjournal

Marc Schildt

En charge de l'édition de Hong Kong du site lepetitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

LITTERATURE

Bon à rien: "la stigmatisation nous suit toute notre vie"

Dans Bon à rien, la romancière Natalie David-Weill emmène le lecteur dans une famille parisienne aisée que l’entrée en sixième du cadet va chambouler. Félix est mauvais en classe. L’échec scolaire min

Communauté

ÉVÉNEMENT

Les commémorations de l'armistice à Hong Kong

Hong Kong célébrait les 100 ans de la signature de l'armistice ce dimanche avec une cérémonie très solennelle au Cénotaphe. Elle était précédée par deux évènements marquants. Retour en images