Samedi 14 décembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

3 infos (TRÈS) surprenantes sur Hong Kong

Par Olaf Hekniouz | Publié le 17/11/2019 à 00:05 | Mis à jour le 17/11/2019 à 22:45
Photo : Dauphin femelle factice prévu pour la baie de Tai O
fake news hong kong

Toujours sur la brèche, Olaf Hekniouz, dit "le "Type Naljour", révèle aujourd'hui trois informations de première (et probablement dernière) main. Vous n'êtes pas obligés de le croire mais on ne sait jamais, mieux vaut vérifier.

 

Des sex toys pour sauver les dauphins

On savait que pour compenser la sexualité paresseuse des pandas, les centres de reproduction du Sichuan projetaient aux mâles, plus motivés par la consommation massive de pousses de bambou que par l'interaction avec leurs congénères femelles, des films pornographiques pour animaux. A partir de cet exemple, le gouvernement de Hong Kong vient lancer des dauphins femelles gonflables afin de "stimuler" la libido de ces mammifères en voie de disparition. En effet, les dernières statistiques sont alarmantes. Il semblerait qu’en 15 ans nous soyons passés d’une population de dauphins avoisinant les 158 animaux en 2003 à moins de 70 aujourd’hui. Profitant des liens noués en mars dernier avec une équipe de scientifiques chinois en voyage d'étude dans les casinos de Macao, les responsables de la protection de la baie de Tai O ont eut l’idée géniale d’appliquer les méthodes chinoises au problème des dauphins roses. 

 

 

Un cahier des charges a été envoyé à plusieurs entreprises hongkongaises du secteur plastique jusqu'alors spécialisées dans les jouets "made in Hong Kong". "La production va commencer durant cet hiver pour aborder le printemps et la saison des amours 2020 dans de bonnes conditions", déclare Wong Fa-choi, le directeur logistique du programme. Le Type Naljour attire l’attention des familles de DIscovery Bay ou du Sud de l’île de Lantau qui pourraient être tentées de se procurer des dauphins flottants pour en faire des bouées pour les enfants, qu'il ne s’agit en aucun cas d’un jouet. Nous vous recommandons en effet de vous cantonner aux canards gonflables et autres licornes blanches car le danger serait grand d’attirer les jeunes mâles en quête de partenaires.

 

Premières trottinettes au charbon

Pour être cohérent avec la politique du "full emission", et selon la doctrine américaine du “America FIrst”, le Hong Kong First Commitee a proposé au gouvernement de céder aux demandes des adeptes des deux roues motorisés jusqu'alors interdits de circulation à Hong Kong mais seulement pour les modèles roulant au charbon. Cette mesure vise en effet à favoriser les filières énergétiques actuelles qui ont "largement fait leur preuves à Hong Kong", indique Ho Fat-lok, le président du comité, en améliorant les conditions commerciales des contrats qui lient actuellement la SAR aux pays exportateurs de charbon. En proposant des trottinettes utilisant cette bonne vieille énergie fossile déjà en vogue pour les quatre centrales thermiques de Hong Kong, on évite du même coup l’épineux problème de recyclage des batteries. “L’essentiel des vents dominants étant cette année en direction de la Chine, il est peu probable que l’on accentue l’effet de serre”, a déclaré avec aplomb Monsieur Ho. “De toute façon, les Chinois, ils ne sont plus à quelques particules près”, a-t-il rajouté. Nous voilà donc rassurés quant à cette initiative courageuse qui a le mérite d’éviter la langue de bois.

 

fake news hong kong
Trottinette équipée du système "full coal

 

Enfin des bus à trois étages!

“C’est génial, il suffisait d’y penser”, vient de déclarer le conseiller spécial aux transports, Tong Lei-fong. Sur le modèle du “toujours plus haut” qui a valu à Hong Kong son succès à la fin des années 1970, les transports envisagent de répondre par la hauteur à la demande croissante en matière de transports en commun. En rompant symboliquement avec l’héritage colonial des fameux bus à impériale de type londonien, le nouveau modèle de bus à trois étages “made in Hong Kong” va devenir la marque de fabrique du Port des Parfums. Avantage imprévu de cette petite révolution: les études récentes démontrant que la longévité exceptionnelle des Hongkongais est en partie due à la pratique de la marche en montagne, l'occasion va être donnée aux anciens de rester en bonne santé en gravissant encore plus de marches pour accéder aux places réservés en partie supérieure. Ces nouveaux bus doivent en principe être mis en service ce 2 décembre sur la ligne 18 entre Tsim Sha Tsui et Diamond Hill, puis progressivement sur tout le réseau hongkongais en 2020.

fake news hong kong
Un des nouveaux bus à trois étages lors d'un tour d'essai dans les Nouveaux Territoires

 

En espérant vous avoir distrait d’une actualité récente assez déprimante, le Type Naljour vous souhaite un excellent week-end.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

type

Olaf Hekniouz

D'ascendance norvégo-libanaise, surnommé "le type Naljour", il s'est spécialisé dans le click-catching, scoops à deux balles et autres breaking niouses. Sa devise "Si c'est dans le journal, c'est forcément vrai"
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Hong Kong

HISTOIRE

Repulse Bay, ou l'histoire de la "Riviera" de Hong Kong

Occupée par des pirates, transformée en mini Côte d’Azur, la station balnéaire du Sud de l'île a longtemps attirée des acteurs hollywoodiens et les exilés shanghaïens fortunés.