10 rochers surprenants à Hong Kong

Par Karine Yoakim Pasquier | Publié le 13/04/2022 à 15:00 | Mis à jour le 13/04/2022 à 15:00
Photo : Le Fish Tail Rock, à deux pas du quartier de To Kwa Wan - Photo personnelle
fishtail rock hong kong

Avec le retour des beaux jours… et les mesures nous empêchant de nous rassembler, randonner reste l’une des options possibles pour profiter de cette période pascale.

Pour l’occasion, Lepetitjournal.com vous emmène à la découverte des rochers les plus insolites de Hong Kong.

Sur les pas de la griffe du diable et du rocher Snoopy

Ici, deux ambiances en une. Près de Stanley, sur la péninsule de Chung Hom Kok, vous aurez la chance d’apercevoir un rocher ressemblant à ce petit chien noir et blanc (Snoopy Rock) plutôt philosophe… ainsi qu’une autre formation qui vous rappellera les griffes acérées d’un démon, tendues vers le ciel (Devil’s Paw). La plage de Chung Hom Kok en fond vous permettra de faire de superbes photos.

Attention, le sentier n’est pas entièrement balisé. Munissez-vous donc de bonnes chaussures et préparez-vous à devoir passer sur des troncs d’arbres et vous prendre pour Mike Horn en pleine nature.

 

 

Le Shark Rock : un requin en pleine nature

À quelques encablures de Diamond Hill, partez sur les traces d’une roche plutôt aquatique : le rocher requin.

Ressemblant à une tête de squale (avec même une impressionnante rangée de dents), ce rocher est impressionnant… et vous donnera l’occasion de randonner sur un chemin aménagé, en pleine nature, à deux pas de la ville. Au passage, n’oubliez pas de jeter un œil au Hollow tree, un arbre creusé en son centre, extrêmement poétique.

Le Fa Ping Rock où quand la nature rencontre Picasso

Sur l’île de Lantau, une randonnée plutôt demandante (sept kilomètres à parcourir en 3-4 heures) vous mènera sur les traces d’une formation naturelle qui pourrait avoir sa place au musée d’art.

Au bout d’un chemin pittoresque se dresse un rocher ressemblant étrangement à une tête peinte par Picasso dans sa période cubiste : le Fa Ping Rock. N’hésitez par ailleurs pas à l’escalader afin de ne pas manquer le panorama impressionnant sur l’île de Hong Kong, Lantau et les Nouveaux Territoires réunis.

 

 

Le rocher rhinocéros de Stanley

Sur l’île de Hong Kong, partez à la découverte d’un rocher emblématique : le rhino rock, en forme de rhinocéros.

La randonnée est courte et plutôt simple et conviendra donc aux enfants, puisqu’il vous suffira de marcher 1-2 kilomètre pour en faire le tour. Les vues splendides sur la mer et les îles sauront vous charmer…

Vous transformer en princesse près du rocher du crapaud

La région de Sai Kung regorge de beautés… et l’une d’entre elles est le rocher du crapaud, ou de la ruche d’abeilles (Toad/Bee Hive Rock) ! Cette randonnée, qui débutera du Sai Wan Pavilion, vous mènera sur les hauteurs de Kam Kui Shek Teng. Deux-trois heures de marches seront nécessaires pour atteindre le sommet et admirer le magnifique réservoir de Highland.

On dit que du bas de la montagne, le fameux rocher ressemble à un crapaud tandis que d’en haut, elle aura l’air d’un nid d’abeille — tout est une question de perspectives !

Être dans l’œil du canard (ou le Duck’s eye)

Après une balade en bateau à partir de Ma Liu Shiu, débarquez sur Ap Chau, une minuscule île habitée près de Crooked Island. Là, vous aurez l’occasion d’observer un rocher appelé l’œil du canard. Les formations aux alentours sont stupéfiantes, façonnées par le vent, la mer et le soleil.

Le Duck’s Eye, la plus impressionnante de l’îlot, est une arche de deux mètres sur dix qui ressemble en effet à l’œil d’un canard vous fixant. Au passage, faites un saut sur sa grande voisine (Crooked island).  

 

 

Des visages en roche, sur le Mont Nicholson

Pour atteindre les visages de roche (Mask Rock), situés sur le mont Nicholson, il vous faudra donner de votre personne. Le chemin est court, mais escarpé, ce qui en fait une randonnée exigeante.

Pour ce faire, partez de la Wong Nai Chung Gap Road. Empruntez alors le Black’s Link, jusqu’à l’entrée du Aberdeen Country Park. Vous devrez ensuite escalader le mont Nicholson... mais le résultat en vaut la chandelle : un rocher à l’apparence d’un oiseau vous accueillera, suivi par son grand frère, le Mask Rock, un rocher à la forme d’une figure humaine.

Au sommet, vous pouvez également voir admirer le panorama alentour… allant du sud de l’île à Causeway Bay en passant même par Kowloon.

Le poing du diable à Wong Chuk Kok Tsui

Seuls les marcheurs chevronnés pourront se targuer d’avoir touché le poing du diable (Devil’s Fist). En effet, cette randonnée est longue… très longue… Il vous faudra 11 heures d’efforts pour une trentaine de kilomètres (et un dénivelé de 1700 mètres) pour atteindre ce roc ressemblant à la main de Thanos dressé vers le ciel, qui plaira aux amateurs de Marvel.

La zone, réputée pour ses roches remontant à plus de 400 millions d’années, se trouve au cœur du Plover Cove Reservoir. Pour vous y rendre, partez de Wu Kau Tang et marchez jusqu’à Tai Leng… une randonnée superbe, mais qui mettre à l’épreuve les plus sportifs d’entre nous.

 

 

Se transformer en ange sur la sublime île de Cheung Chau

Cheung Chau a bien des mérites : sa plage, son mini-great wall, ses mochis à la mangue, sa grotte de pirates. Mais elle recèle également un rocher plus méconnu : le Angel Wing, se trouvant sur Cheung Chau Peak Road West.

Une seule petite heure sera nécessaire pour atteindre cette attraction. Pour vous y rendre, passez devant le temple de Tai Shek Hau, grimpez jusqu’au pavillon Tin Fook et continuez jusqu’à la Peak Road West. Il vous faudra alors descendre la montagne, à l’aide d’une corde prévue pour cet effet — munissez-vous donc de gants pour éviter les brûlures. Et vous rejoindrez les ailes de pierre, posées face à la mer.

Pour en voir davantage, baladez-vous sur le Mini Great Wall de Cheung Chau. Là, seize formations aux apparences surprenantes se situeront le long du chemin, avec des noms évocateurs : la cloche chantante (the Ringing Bell), le rocher de l’aigle (the Eagle Rock), la tête humaine (the Human Head Rock)… et j’en passe !

Le rocher en forme de queue de poisson

Pour ceux n’aimant pas randonner, cette dernière option vous permettra de marier balade urbaine et observation de rochers.

Au sein du Hoi Sham Park, près du quartier coloré de To Kwa Wan, se trouve le Fish Tail Rock, un rocher en forme de queue de poisson plongeant dans les flots. Celui-ci, réputé pour son excellent feng-shui, se situe sur l’ancienne île de Hoi Sham. Les Land reclamation dans la zone ont rapproché l’île des terres, dans les années 60… et désormais, celle-ci se mêle au parc de Hoi Sham où vous pourrez admirer de nombreux sportifs s’adonner à la danse ou aux arts martiaux dans les allées au parc.

Bonne balade !

Sur le même sujet
Karine Yoakim-Pasquier

Karine Yoakim Pasquier

Karine est Suisse francophone vivant depuis 2018 à Hong Kong. Elle tient un blog intitulé hotfonduepot.com, travaille dans une école et vient de terminer ses deux premiers romans.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale