Ho Chi Minh-ville au Vietnam: le prix des appartements bas de gamme a triplé en 6 ans

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 25/03/2022 à 11:23 | Mis à jour le 25/03/2022 à 11:40
Ho Chi Minh-ville : le prix des appartements a triplé

Pour les appartements de catégorie C, le prix du mètre carré est passé de 18 à 50 millions de Dôngs vietnamiens. La mégalopole du sud Vietnam a connu une hausse conséquente des prix de l'immobilier ces dernières années, en particulier pour les biens considérés bas de gamme.

C’est une enquête, réalisée au mois de mars par nos confrères de VnExpress, qui a révélé que pour les appartements de catégorie C (correspondant aux projets immobiliers bas de gamme) situés dans les zones est, sud et ouest de la mégalopole du Sud, le prix du mètre carré avait franchi la barre des 50 millions de dôngs (2.000 euros).

De ce fait, ces appartements sont désormais hors de portée de la classe moyenne.

Les grands ensembles qui sortent de terre à Thu Duc ou à Binh Thanh proposent ainsi des appartements qui côutent 46 milions de Dôngs le mètre carré pour les moins chers d’entre eux.

La classe moyenne n’a plus droit de cité à Ho Chi Minh-ville

Les zones périphériques étaient, il n’y a pas si longtemps encore, considérées comme abordables. Elles sont désormais inabordables, même pour la classe moyenne.

En 2016, les agences immobilières considéraient qu’un logement coûtant moins de 20 millions de Dôngs (800 euros) le mètre carré était à ranger dans la catégorie C. Entre 2017 et 2020, la limite était déjà comprise entre 25 et 30 millions (1.000-1.200 euros). L’année dernière, on avait déjà atteint les 35 millions (1.400 euros).

Mais là, à 50 millions le mètre carré, force est d’admettre que la valeur de ces appartements aura quasiment triplé en seulement six ans.

Hausse significative des prix immobiliers dans la mégalopole du sud Vietnam

Fin 2021, Savills Vietnam avait déjà annoncé la couleur, en notant que le prix du mètre carré dans les appartements de catégorie C avait augmenté de 27%, à Ho Chi Minh-ville.

Le rapport publié fin 2021 par Ho Chi Minh City Real Estate Association (HoREA) est lui aussi sans équivoque: à moins de 25 millions de dôngs le mètre carré, impossible de trouver un logement, dans la mégalopole du Sud.

Il semblerait en fait que le “bas de gamme” ait tout simplement disparu, au profit d’un “haut de gamme” devenu la norme, tout au moins dans les nouvelles zones périphériques telles que Thu Duc, et ce au risque d’un hiatus de plus en plus grand entre l’offre et la demande.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Ho Chi Minh Ville !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale