Ho Chi Minh-ville est l’un des endroits les plus bruyants de la planète, selon l'ONU

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 05/04/2022 à 04:44 | Mis à jour le 05/04/2022 à 09:29
Une personne avec un mégaphone et un drapeau du vietnam dans le coin de l'image

Pas de quoi se réjouir, diront les uns. Pas étonnant, diront les autres. D’après un récent rapport du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), la mégalopole du Sud du Vietnam, Ho Chi Minh-ville, serait la 4e ville la plus bruyante au monde.

Le rapport en question (Frontiers 2022: noise, blazes and mismatches) porte sur 61 villes, réparties dans le monde entier.

Les données utilisées pour le classement sont extraites de diverses études, lesquelles utilisent différentes méthodologies.

En termes de standards, il faut savoir que l’Organisation Mondiale de la Santé estime que dans les zones résidentielles, le seuil de tolérance se situe à 55 décibels, et que dans les zones commerciales, il peut grimper jusqu’à 70 décibels.

Ho Chi Minh-ville serait la 4ème ville la plus bruyante du monde

Pour en revenir au rapport du Programme des Nations Unies pour l’environnement, il fait de Dhaka (Bangladesh) la ville la plus bruyante du monde, avec un niveau sonore moyen de 119 décibels. Viennent ensuite Moradabad (Inde), avec 114 décibels, et Islamabad (Pakistan), avec 105 décibels.

Juste en-dessous de ce triste podium, arrivent ex-aequo Rajashani (Bangladesh) et donc Ho Chi Minh-ville, avec un niveau sonore moyen estimé à 103 décibels.

 

“Les niveaux élevés de bruits nuisent à la santé et au bien-être, en perturbant le sommeil et en noyant des communications acoustiques”, a opportunément rappelé Inger Andersen, la directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour l’environnement.

Un niveau de bruit important dans la mégalopole du sud du Vietnam

Du côté des villes les plus calmes du monde, on trouve Lyon (France) et Madrid (Espagne), avec 69 décides, et surtout Irbid (Jordanie), avec 60 décibels.

Pour ce qui est de Ho Chi Minh-ville, le rapport indique notamment qu’un cycliste parcourant plus de 1.000 kilomètres dans la ville était exposé à des niveaux de bruits supérieurs à 78 décibels, susceptibles, par conséquent, d’endommager son ouïe.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Ho Chi Minh Ville !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale