Samedi 27 novembre 2021
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
TEST: 2259

Vaccinations anti-Covid-19 au Vietnam : pour qui, quand, où ?

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 09/03/2021 à 11:07 | Mis à jour le 09/03/2021 à 11:44
Photo : © Adrien Jean
vietnam vaccination france covid

12 jours après avoir réceptionné les 117 600 premières doses de vaccins AstraZeneca/Oxford, le ministère de la Santé a officiellement lancé ce lundi la campagne de vaccination contre la Covid-19 au Vietnam.


Lundi 8 mars, des professionnels de la santé travaillant en contact direct avec des malades du coronavirus ont reçu les toutes premières doses de vaccin du Vietnam, envoyées par AstraZeneca/Oxford fin février.
 


S'adressant en priorité au staff médical, institutionnel et militaire travaillant aux avant-postes de la lutte anti-Covid, les 101 000 premières doses de vaccins seront réparties entre 13 villes et provinces de la manière suivante :

  • Hai Duong : 32 000 (lieu d'origine de l'épidémie)
  • Ministère de la Défense nationale et ministère de la Sécurité publique : 30 000
  • Hanoï : 8 000
  • Hô Chi Minh-Ville : 8 000
  • Quang Ninh : 3 800
  • Hung Yen : 3 100
  • Bac Giang : 3 100
  • Hai Phong : 2 800
  • Bac Ninh : 2 100
  • Gia Lai : 1 800
  • Dien Bien : 1 800
  • Ha Giang : 1 700
  • Hoa Binh : 1 600
  • Binh Duong : 1 200


Au total, 60 millions de vaccins destinés à immuniser près d'un tiers de la population vietnamienne ont été négociés par le gouvernement pour l'année 2021. La moitié d'entre eux ont été achetés au conglomérat formé par le groupe pharmaceutique AstraZeneca avec l'université d'Oxford. L'autre moitié sera envoyée via le programme de solidarité internationale COVAX mis en place par l'Organisation mondiale de la santé.

Le Vietnam négocie actuellement avec d'autres sources, notamment Pfizer, Moderna et Spoutnik V, afin d'atteindre son ambitieux objectif de disposer de 150 millions de doses d'ici la fin de l'année. Chaque personne nécessitant deux injections, la campagne de vaccination couvrirait alors 75 millions de personnes, soit les trois quarts de la population vietnamienne.


Pour rappel, les groupes prioritaires pour l'ensemble de la campagne vaccinale sont les suivants :

  • Le personnel soignant et autres personnes impliquées dans la lutte épidémique
  • Les diplomates, agents douaniers et agents d'import-export
  • Les militaires et forces de sécurité publique
  • Les professeurs
  • Les personnes âgées de plus de 65 ans
  • Les personnes travaillant dans les activités essentielles de service (aviation, transport, tourisme, eau, électricité, etc.)
  • Les personnes souffrant d'une maladie chronique
  • Les personnes se rendant à l'étranger pour les études ou le travail
  • Les résidents des zones contaminées


Aux prémices de cette campagne nationale de vaccination, les conditions d'accès demeurent floues pour les Français résidant au Vietnam. Un vaccin devrait être mis à disposition des ressortissants Français de l'étranger début mai, mais celui-ci ne concernerait que les Français n'ayant pas la possibilité de se faire vacciner dans le cadre de la campagne de vaccination de leur pays de résidence (par un vaccin approuvé par l'Agence européenne du médicament). Ainsi, à date, il semble que les Français du Vietnam suivront la campagne de vaccination locale, dont les modalités seront progressivement dévoilées.

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir