Samedi 27 novembre 2021
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
TEST: 2259

Retour du coronavirus à Hô Chi Minh-Ville : la menace du confinement

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 08/02/2021 à 12:38 | Mis à jour le 09/02/2021 à 16:10
Photo : District 1 de Saïgon (©Hungheigun)
confinement covid 19 ho chi minh ville

Depuis la détection d'un cas de Covid-19 au sein du staff de l'aéroport international de Tan Son Nhat, 28 cas ont été reportés et plusieurs quartiers de la ville sont désormais isolés.


Ce lundi 8 février, le Premier ministre présidait une réunion de crise destinée à lutter contre l'embrasement du nouveau foyer de coronavirus dans la ville la plus peuplée du Vietnam. A Hô Chi Minh-Ville, jusqu'alors épargnée par cette troisième vague, 28 cas ont été reportés aujourd'hui. Tous sont liés à l'aéroport international de Tan Son Nhat.

L'histoire commence le 28 janvier, au lendemain de l'annonce du retour du coronavirus dans le pays. Un passager en provenance du nord du Vietnam atterrit à Hô Chi Minh-Ville. Ses tests à la Covid-19 se révèlent positifs. Les autorités, inquiètes, ordonnent alors le dépistage des 7300 employés de l'aéroport international de Tan Son Nhat. Samedi 6 février, un bagagiste est identifié comme porteur du virus. Trois jours plus tard, 28 personnes sont testées positives à la Covid.

Le chef du gouvernement a incité à la prudence, rappelant que malgré la réduction progressive du nombre de cas dans les autres foyers épidémiques du Vietnam, le risque d'accélération de la pandémie demeure élevé, en particulier dans les grandes villes du pays.
 

 

Lors de cette même réunion, le ministre de la Santé a encouragé les autorités d'Hô Chi Minh-Ville à prendre des mesures préventives strictes pour empêcher la propagation du virus. Les habitants des zones à risque pourraient ainsi être régis par la directive gouvernementale numéro 16, qui interdit les rassemblements de plus deux personnes et les sorties non-indispensables.

A date, les écoles sont fermées depuis le 1er février et plusieurs quartiers de la ville ont été isolés, notamment dans le district 12 (TL04 street) et le district 1 (quartier de Nguyen Cu Trinh). Sur les réseaux sociaux, les rumeurs de nouvelles zones infectées circulent à grande vitesse ce lundi, si bien que de nombreux Saïgonnais se préparent à un potentiel reconfinement.

 

Depuis le 27 janvier, 451 cas d'infection locale ont été détectés dans 12 villes et provinces du Vietnam. L'origine de cette résurgence soudaine demeure inconnue. Au même moment, des millions de Vietnamiens voyagent dans le pays pour retrouver leur famille, ou renoncent à regret à le faire, en prévision des vacances du Têt qui démarreront ce mercredi 10 février.


Mise à jour le mardi 9 février : les autorités ont ordonné la fermeture temporaire de tous les bars, karaokés, discothèques, établissements de massage, cinémas et autres commerces non-essentiels. 

0 Commentaire (s) Réagir