Samedi 27 novembre 2021
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
TEST: 2259

Mise en quarantaine des voyageurs d'HCMV & d'autres foyers épidémiques

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 10/02/2021 à 09:36 | Mis à jour le 10/02/2021 à 11:12
Photo : Les mesures s'appliquent aux visiteurs de l'ancienne capitale impériale, Hué (©guido da rozze)
quarantaine covid 19 coronavirus vietnam

En l'espace de quatre jours, Hô Chi Minh-Ville est devenu le troisième foyer épidémique du pays. En conséquence, plusieurs provinces viennent d'instaurer une période de quarantaine pour tous les résidents saïgonnais de passage.


Faisant suite à la détection récente de 33 cas de Covid-19 à Hô Chi Minh-Ville, les autorités des provinces de Bac Giang (nord), de Thua Thien Hue (centre) et de Dak Nong (sud) ont décrété la mise en quarantaine des arrivants de Saïgon.

 

Des mesures de quarantaine différenciées selon les régions

A Bac Giang, tous les voyageurs en provenance de la capitale économique entrés depuis le 2 février doivent effectuer une quarantaine dans un centre pendant 14 jours. Ceux entrés dans cette province du Nord-Vietnam avant le 2 février sont testés et isolés à domicile. Cette mesure s'applique également aux personnes provenant d'autres foyers épidémiques du Vietnam.

Dans la province de Thua Thien Hue, 21 jours de quarantaine attendent les visiteurs provenant des zones « coronaviresquées » d'Hô Chi Minh-Ville, d'Hanoï, d'Hai Duong, de Quang Ninh, de Gia Lai et de Binh Duong.

A Dak Nong, tous les Saïgonnais arrivés récemment doivent s'isoler chez eux pendant 14 jours à compter du 9 février.

Pour limiter les risques liés à la migration de millions de Vietnamiens à l'occasion des fêtes du Têt (10-16 février), d'autres provinces pourraient bien agir de même au cours des prochains jours. Les autorités d'Hô Chi Minh-Ville ont quant à elle fermé tous les commerces non-essentiels mardi 9 février et isolé 33 zones de la ville.

 

100 000 personnes en quarantaine à travers le pays

Au niveau national, la Covid-19 s'est propagée dans 13 provinces et villes et a contaminé 483 personnes au cours des deux dernières semaines.
 


99 854 personnes sont en quarantaine dans le pays. 78,3 % d'entre elles sont isolées dans leur lieu de résidence, 20,9 % dans un centre dédié et 0,8 % à l'hôpital.
 

L'origine de cette troisième vague, qui s'est formée dans le nord du pays le 27 janvier, demeure inconnue. Depuis deux semaines, le gouvernement et les autorités locales surfent entre mesures préventives, maintien de l'activité économique et gestion des flux migratoires du Têt.

0 Commentaire (s) Réagir