Baie d’Ha Long et tunnels de Cu Chi au Vietnam: meilleures destinations "aventure"

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 08/03/2022 à 08:14 | Mis à jour le 08/03/2022 à 13:10
Une femme de dos écartant les bras face à la Baie d'Ha Long

C’est le magazine The Travel qui a ainsi classé ces deux sites vietnamiens au nombre des destinations que amateurs de sensations fortes se doivent de découvrir parmi les destinations "aventureuses" du sud-est asiatique.

On connaissait déjà le tourisme communautaire, le tourisme vert… Voici le tourisme aventureux, qui associe voyage et exploration, et requiert de ses adeptes des aptitudes physiques certaines alliées à un certain goût du risque et de l’imprévu. En d’autres termes, là où le touriste lambda voyage chic, le touriste aventureux, lui, voyage choc.

Le Vietnam a bien évidemment quelques atouts en la matière, on s’en doute. Le magazine The Travel, lui, vient de nous en apporter la confirmation en faisant donc de Ha Long et de Cu Chi deux de leurs dix destinations aventureuses du sud-est asiatique.

La baie d’Ha Long mythique et enchanteresse du Vietnam

La baie d’Ha Long fait partie de ces sites qu’on ne présente plus. Les baroudeurs patentés seront sans doute heureux de pouvoir y faire de la plongée ou du canoë, à moins qu’ils ne se contentent d’admirer le paysage depuis le pont de l’embarcation touristique dans laquelle ils auront pris place.

 

Baie d'Ha Long dans le nord du Vietnam

 

Il faut dire que le décor est tout simplement grandiose et qu’il est impossible de jouer les blasés face au spectacle de ces milliers de pitons rocheux qui surgissent des eaux, créant une sorte de labyrinthe fantasmagorique de toute beauté.

L’inexpugnable forteresse souterraine de Cu Chi

Pour les tunnels de Cu Chi, c’est une toute autre histoire, que les claustrophobes préfèreront ne pas entendre. Et pour cause. Il s’agit en fait d’un vaste réseau de tunnels souterrains, situés à une cinquantaine de kilomètres de Ho Chi Minh-ville, construit par les maquisards vietnamiens pendant la guerre.

 

Tunnels de Cu Chi au Vietnam
Tunnels Cu Chi - photo par Wikimedia Commons

 

Le réseau en question fait tout de même 250 kilomètres de long, dans sa totalité, et comporte trois niveaux : 3,6 et 12 mètres de profondeur. Les entrées sont bien évidemment soigneusement camouflées et dissimulées par la végétation.

Connus pour être l'un des points d'arrivée de la piste Ho Chi Minh, ces tunnels de Cu Chi servaient tout aussi bien de voies de communication que d’hôpital, d’armurerie, de réserve de vivres et de quartier général pour les combattants du Front national de Libération, qui n’ont jamais pu en être délogés malgré de très nombreuse tentatives de la part des soldats américains. Au plus fort de la guerre, ils abritaient 16 000 personnes.

Ils se visitent, aujourd’hui, et permettent à celles et ceux que la perspective d’évoluer dans d’étroits boyaux souterrains n’effraie pas de se faire une idée de l’abnégation qu’il aura fallu aux combattants vietnamiens pour résister et finalement vaincre.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Ho Chi Minh Ville !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale