Mercredi 11 décembre 2019
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Hà Nội à travers les yeux d’une jeune Vietnamienne

Par Morgan Diaz | Publié le 05/11/2019 à 03:40 | Mis à jour le 05/11/2019 à 11:05
hanoi yeux vietnamienne

Découvrir la capitale de son propre pays est toujours un moment fort et l'est d’autant plus lorsqu’on la voit régulièrement en images ou en vidéos à la télé et sur internet depuis sa plus tendre enfance. Trois questions à Hương, étudiante à l’Université de Nha Trang.

Depuis 20 ans, lorsque Hương pensait à la ville d' Hà Nội, les mêmes images lui venaient toujours à l'esprit : le pont rouge Cầu Thê Húc menant au Temple Đền Ngọc Sơn, un décor digne d'une carte postale fréquemment repris par les médias. Pour l'étudiante originaire de Nha Trang, les gens du nord et plus particulièrement ceux vivant dans la capitale lui semblaient aux antipodes de ceux du sud, c'est-à-dire plutôt austères et "conservateurs" ; une idée préconçue sur laquelle elle est revenue au cours de sa découverte de la ville.

LPJ HCMV : Vous qui découvrez pour la première fois la capitale de votre pays, quelles ont été vos premières impressions ?

Hương : Dès que j’ai franchi les portes de l’aéroport, ma première réaction a été l’étonnement en découvrant la couleur du ciel alors qu’il ne faisait pourtant pas mauvais, environ 25C° sans pluie. Sur Nha Trang, je n’ai pas l’habitude d’un temps pareil. Ensuite, j’ai ressenti une grande fierté en voyant le mélange des styles architecturaux. Les édifices multi-centenaires tels que Cau The Huc (Le Pont Rouge) La pagode Tran Quoc ou encore le Temple de la Littérature pour ne citer qu’eux côtoyant d’anciens bâtiments datant de la colonisation française (l’opéra d’Ha Noi, la Cathédrale St Joseph etc.) font d’Ha Noi une ville chargée d’histoire ainsi qu’une magnifique « vitrine » du Viet Nam pour le voyageur tout juste débarqué de son avion.

hanoi yeux vietnamienne
© Morgan Diaz - L'opéra de Hà Nội

Dans le sud, on a souvent tendance à penser à tort que les gens du nord sont moins avenants, moins serviables, mais là encore ce fut une bonne surprise :  on m’a toujours gentiment aidée lorsque j’avais besoin d’un renseignement ou de trouver mon chemin. Le choix de nourriture est impressionnant, moi qui aime découvrir de nouvelles saveurs, à Hà Nội il y a vraiment de quoi se faire plaisir entre street food et restaurants. De plus, j’ai trouvé que l’équilibre des saveurs était généralement mieux respecté que dans le centre ou le sud du pays : ni trop salé, ni trop épicé, parfois un peu trop sucré toutefois. Les portions sont servies beaucoup plus généreusement.

J'ai aussi été très surprise par l'élégance vestimentaire des jeunes filles, et bien sûr par la blancheur de leur peau qu'elles exhibent fièrement, contrairement à celles du sud, qui pour rien au monde ne l'exposeraient trop longtemps au soleil.

Quel endroit vous a le plus marquée et pour quelle raison ?

En fait, deux lieux m’ont particulièrement plu : en tête de liste je placerais le Temple de la Littérature qui est totalement hors du temps, en plein cœur de la frénésie urbaine d’Ha Noi. L’atmosphère y est tellement paisible, j’ai vraiment eu la sensation d’être transportée à l’époque où il servait d’académie confucéenne. Dans un premier temps, je ne connaissais ce lieu qu’en photo, essentiellement sur le billet de 100.000 VND où l’édifice est représenté. 

Le second endroit, est le tour du lac Hoan Kiem et plus particulièrement durant le week-end ou les rues Dinh Tien Hoang, Le Thai To et Hang Khay deviennent le territoire des piétons. Côtoyer la jeunesse hanoïenne est une belle expérience, de nombreux petits groupes n’hésitent pas à se donner en spectacle gratuitement (danse, chant, cirque etc.) pour le plus grand plaisir des passants, c’est une grande fête à ciel ouvert.

hanoi yeux vietnamienne
© Morgan Diaz

J’ajouterai tout de même un dernier lieu tout aussi incontournable ; le théâtre de marionnettes sur l’eau de Thang Long. De manière humoristique ce show d’une heure permet de comprendre un peu mieux la vie dans le delta du Fleuve Rouge, c’est magnifiquement bien joué et plein de poésie. Je conseillerais aux voyageurs souhaitant y assister de demander l’audio guide (30K VND) pour avoir un résumé de chacune des scènes.

Après avoir eu un bon aperçu d’Ha Noi, vivre dans la capitale vous paraitrait possible, impossible ?

Ha Noi est une ville immense disposant de nombreux atouts. Je pense que je pourrais y vivre quelques mois à condition que j’y trouve quelques bonnes adresses où l’on sert de la cuisine du sud. Les piétons n’ont malheureusement aucun droit, certains conducteurs et ce même au volant de toutes petites voitures pensent vraiment être les maitres de la route, cela peut rapidement devenir dangereux, il faudrait vraiment que je m’habitue au style de conduite locale.

hanoi yeux vietnamienne
© Morgan Diaz

 

Nous vous recommandons

Morgan Diaz

Morgan Diaz

Curieux, passionné de voyages, la photographie est mon moyen de communication de prédilection.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Mouha mer 06/11/2019 - 10:37

Tout à fait d'accord avec vous pour les piétons, aucun droit ce vraiment déplorable, j'espère les autorités de la ville ferons quelques choses pour sensibiliser les gens . Le Lac de Hoan Kiem avec le vieux quartier au tour est l'endroit incontournable pour les touristes a Hanoï et au delà de Hanoï. Street food ,theatre et Le cathédrale,les musées et autres attractions touristiques font de ha noi l'un des villes la plus visée au monde,sans oublier légendaire gentillesse des vietnamiens. vive Ha noi et vive le Vietnam.

Répondre

Expat Mag

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.