Vendredi 18 octobre 2019
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Enfants d’Asie : ses enjeux pour la jeunesse défavorisée au Vietnam

Par Loanne Jeunet | Publié le 29/08/2019 à 11:12 | Mis à jour le 31/08/2019 à 18:05
Photo : © youngwildtravelers
enfants asie vietnam

L’ONG Enfants d’Asie accompagne les enfants issus de milieux défavorisés et assure un suivi scolaire et social, jusqu’à leur insertion professionnelle. Jérémy Péréon, représentant de l’association au Vietnam, nous parle des grands projets en cours et à venir.

L’association Enfants d’Asie, présente aux Philippines, au Laos et au Cambodge opère également au Vietnam depuis 1995. Jérémy Péréon, arrivé à Sài Gòn depuis un mois et demi, succède à Jeanne Triol, en tant que représentant principal et coordinateur des programmes de l’ONG. Dynamique et engagé, le jeune homme a à coeur d’atteindre 2 objectifs majeurs : suivre les projets en cours avec les partenaires locaux et en mettre en place de nouveaux, qu’il pourra  gérer directement.

L’un des projets en cours consiste à financer la scolarité de jeunes étudiantes, et ce jusqu’à la fin de leurs études et l’obtention de leur diplôme, dans le cadre du projet d’études supérieures de l’ONG.  « Pour le moment, 15 jeunes filles ont été sélectionnées, informe Jérémy Péréon, et une vingtaine d’autres prendront part au projet à partir de février 2020. Nous espérons pouvoir aider une centaine de jeunes filles d’ici 4 ou 5 ans. » 9 d’entre elles feront leur entrée à l’université en septembre prochain, après des examens réussis hauts la main. University of Labour and Social Affairs, trading, esthétisme… Autant de domaines variés qu’ont choisi les étudiantes pour leur vie professionnelle. Il ne leur reste plus qu’à bûcher pendant 2 ans… Et par ailleurs, il faudra trouver un logement pour celles qui n’auront pas la chance de bénéficier d’un dortoir étudiant. Jérémy Péréon s’y attelle déjà ; la rentrée est proche ! 

Face à une grande pauvreté, difficile d’étudier 

enfants d asie jeremy pereon vietnam
Jérémy Péréon, à droite, rendant visite à la rencontre d'une famille.

Ces jeunes en grandes difficultés sociale et financière, Enfants d’Asie les identifie, avec l’aide de plusieurs congrégations de soeurs, en lien avec l’association depuis plus de 20 ans. Pour la plupart, les jeunes accompagnés sont orphelins ou issus de familles extrêmement pauvres. Dans la région centrale des Hauts-Plateaux, le programme d’éducation donne la priorité aux jeunes femmes de minorités ethniques, vivant sous le seuil de pauvreté. « Une aide financière et un soutien moral permettent à ces jeunes d’accéder à une éducation de qualité », affirme Jérémy Péréon. L’accès aux études supérieures étant toutefois difficile dans certaines familles, il arrive que des jeunes ne continuent malheureusement pas leurs études après le lycée. Un phénomène récurrent et visible dans beaucoup d’autres associations d’aide à l’enfance et l’éducation au Vietnam. D’autant plus triste, quand on sait que  leurs profils, sont généralement brillantissimes et assidus, selon Jérémy. 

Pour endiguer ce problème, l’ONG compte mettre en place des ateliers, dans le cadre de la formation étudiante. « Cela pourra leur permettre de mieux construire leur avenir professionnel, leur donner des idées viables et faire germer un projet cohérent, qui ait le plus de chances d’aboutir », détaille Jérémy. Enfin, quelques partenariats avec des entreprises locales pourront faciliter leur recherche d’emploi. Un mentor les aidera à rédiger CV, lettre de motivation etc.

Des dons pour aider plus en profondeur 

Financer à la fois un enseignement général et supérieur, organiser des ateliers de professionnalisation, des stages etc., nécessite des fonds importants, que l’association Enfants d’Asie tente de réunir.  Jérémy Péréon se donne donc pour mission  de trouver de nouveaux donateurs et financements. L’association peut déjà compter sur le soutien de mécènes - tels que BNP Paribas Vietnam -, et un système de parrainage. « La BNP Paribas Vietnam nous a déjà aidés pour divers projets, déclare Jérémy Péréon. Ils accompagnent aussi les jeunes filles jusqu’à leur insertion professionnelle. » D’autres grandes entreprises leur ont également fourni du matériel, comme des ordinateurs. « Nous espérons plus de financements locaux. Pour l’instant, peu d’ONG sont présentes au Vietnam, les entreprises sur place ont l’air désireuses d’aider », se réjouit le coordinateur de l’association.

L’association Women of Charity Association de Sài Gòn (WOCA), qui vient également en aide aux étudiants défavorisés dans plusieurs districts de la ville, s’est portée volontaire en partenariat avec Enfants d’Asie pour distribuer des bourses et apporter un suivi social à certains bénéficiaires, sélectionnés par le People’s Commitee (Hotel de Ville). 

Enfin, la Maison d’Amour de Thu Duc, centre d’accueil pour une soixantaine d’enfants orphelins ou dont les parents travaillent, fait aussi office de lieu de distribution des parrainages d’Enfants d’Asie. Plus de 400 enfants bénéficient d’un soutien financier, de la part de donateurs en France. Une dizaine de bénévoles de l’association s’occupe de traduire les fiches individuelles de chaque enfant, afin de faciliter la communication avec leur parrain. 

enfants d asie vietnam
© youngwildtravelers

Pour l’heure, Enfants d'Asie vient déjà en aide à 10 500 enfants. Son ambition forte, tous pays d'action confondus, serait de pouvoir en secourir 50% en plus, d’ici 2023. « Je dois poursuivre tout cela, et mettre en place des outils plus poussés pour intégrer de nouveaux bénéficiaires et maintenir un accompagnement de proximité », conclut Jérémy Péréon. 

 

Vous souhaitez soutenir l’ONG Enfants d’Asie ? Donnez

La page Facebook

Contactez Jérémy Péréon sur son adresse mail : coordo.vietnam@enfantsdasie.com

Le joindre sur son numéro de téléphone : +84 (0) 5 85 52 03 44

loanne jeunet

Loanne Jeunet

Journaliste passionnée, responsable de l'édition Ho Chi Minh Ville ; rencontrer, partager et raconter. :)
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet