Samedi 19 juin 2021
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville

Les bars, boîtes de nuit et karaokés ferment à HCMV et Hanoï

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 30/04/2021 à 11:06 | Mis à jour le 30/04/2021 à 11:28
Photo : © Adrien Jean
fermeture des bars à Hô chi minh ville et hanoi au vietnam

Suite à la détection de dix cas locaux de Covid-19 au Vietnam depuis hier, tous les bars, boîtes de nuit et karaokés de Saïgon fermeront ce vendredi à 18 h pour une durée indéterminée. A Hanoi, la même décision s'appliquera à minuit. Dans le reste du pays, les lieux touristiques sont pris d'assaut à l'occasion de ce week-end de quatre jours en l'honneur du Jour de la Réunification et de la fête du Travail.
 

Le 26 avril dernier, le Premier ministre vietnamien exposait ses craintes d'une possible quatrième vague de Covid-19, notamment à cause de l'explosion du nombre de contaminations dans les pays voisins.

Trois jours plus tard, Hô Chi Minh-Ville mettait un terme à une période de 75 jours sans cas de transmission communautaire. En effet, ce jeudi soir, les autorités saïgonnaises ont identifié un homme de 28 ans porteur du coronavirus. Celui-ci avait dîné avec le patient 2899 dans la province de Ha Nam, au nord du Vietnam, avant de s'envoler pour Hô Chi Minh-Ville depuis Hanoï le 27 avril.

Au total, six cas d'infection communautaire ont été recensés ce jeudi dans le pays et quatre ce matin, dont le père, la mère, la femme et le fils du patient 2899, un travailleur de la province de Ha Nam, récemment sorti d'une quarantaine de 15 jours à Da Nang après un voyage au Japon.
 

cas de coronavirus au vietnam en avril 2021
Cas importés et locaux au Vietnam en avril (Viet Nam Governement Portal)


En conséquence, les bars, restaurants et karaokés de Hô Chi Minh-Ville fermeront ce vendredi soir à 18 h.  Les restaurants, exclus de cette directive, restent temporairement ouverts. Une décision similaire s'appliquera aujourd'hui à Hanoï à minuit. Les municipalités des deux villes ont averti les écoles de se tenir prêtes à possiblement rebasculer vers une période d'enseignement à distance au retour de ce week-end prolongé.
 

Ce jeudi, le gouvernement prévoyait un plan d'action pour faire face à un scénario de 30 000 personnes contaminées. Ce chiffre prend en compte le risque accru lié aux mouvements massifs de vacanciers entre ce vendredi 30 avril, jour commémoratif de la Réunification, et le lundi 3 mai, fête du Travail.

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Vinh lun 03/05/2021 - 09:54

La fermeture de ce type de lieux fera du bien, au moins contre un certain type de tourisme (paradoxe de la situation). Quand on voit ce qu'est devenu le quartier Pham Ngu Lao, avec cette compétition en décibels entre les différents bistrots (sans parler de la prolifération malsaine des salons dits "'de massage" ), on se doit d'être inquiet pour les habitants (sur le plan sanitaire comme sur le plan culturel). Arrêter complètement et définitivement ce type de nuisances agressives à l'égard de la population locale serait bénéfique au Vietnam (même à son tourisme).

Répondre

Vivre à Ho Chi Minh Ville

LITTERATURE

Arnaud de La Grange : « La guerre met à nu »

Arnaud de La Grange publie Le huitième soir, récit romanesque de la dernière semaine de combat à Diên Biên Phu relatée à travers les écrits imaginaires d'un parachutiste français.